Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le marché de l’enfant

Lu dans Le Monde :

"Pour l'instant, les gays français vont aux Etats-Unis ou en Asie, où un véritable marché de la fécondation in vitro et de la mère porteuse est organisé. Ils achètent sur Internet un ovule sur mesure et louent un utérus pour neuf mois. Les caractéristiques physiques des donneuses ainsi que leur quotient intellectuel sont particulièrement bien documentés sur ces sites. Les heureux parents reviennent avec un bébé et les autorités ferment les yeux. Tout juste ont-ils quelques tracasseries administratives pour la transcription de l'état civil de l'enfant en droit français. Toutefois, l'enfant n'est le fruit biologique que de l'un des deux parents, ce qui est source de frustration pour l'autre : les lesbiennes utilisent le sperme d'un tiers et l'ovule et l'utérus d'une des deux conjointes ; les gays se servent du sperme d'un des deux garçons et de l'ovule d'une femme qui peut être la mère porteuse, même si ce n'est pas obligatoire.

[…] La technologie va permettre aux homosexuels d'avoir des enfants biologiques porteurs de gènes des deux parents, comme les couples hétérosexuels.
La technique des cellules souche iPS – dont l'inventeur japonais Shinya Yamanaka est lauréat du prix Nobel de médecine 2012 – permet de fabriquer des spermatozoïdes et des ovules à partir de fibroblastes, des cellules que l'on trouve sous la peau. Il est déjà possible de fabriquer un souriceau à partir de deux pères. Le passage de ces techniques à l'espèce humaine est juste une question de temps, et les associations homosexuelles militeront pour que ce délai soit bref. En outre, grâce aux cellules souches IPS, un même individu pourra produire à la fois des ovules et des spermatozoïdes. La seule limite, pour l'instant, étant que l'enfant d'un couple d'homosexuelles ne pourrait être qu'une fille.
Dans quelques décennies, les couples d'hommes pourront en outre bénéficier de l'utérus artificiel. […]"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. Que d’horreurs. Puisse notre Sainte Mère empecher toute cette débauche démoniaque. Que l’Esprit Saint descende sur tous ces pauvres d’esprit et en fasse des pauvres en Esprit de toute urgence.

  2. En plus de cette diabolique abomination conceptuel, c’est aussi la forme scientifique de l’esclavage (l’achat d’un être humain, sa sélection, etc.) et cela n’émeut pas les biens pensants et les organisations internationales.

  3. Seigneur !!!

  4. Le tout remboursé par la Sécu. Et l’AME bien sûr ! Avant que tout ça termine en lapidation sous une 6ième république islamique qui arrive à grands pas.

  5. C’est horrible!

  6. ce que je lisais ce matin, ici, aux Etats-Unis, dans un magazine, qui relatait la ‘belle histoire’ d’un couple homosexuel israelien qui achetait $25000 le ventre d’une femme americaine qui souhaitait ‘rendre service’, avec le consentement (qd meme obligatoire!) de son mari, ex-militaire (la retraite ne doit pas etre suffisante a leur train de vie) ; pour que les parents ne s’attachent pas a l’enfant a naitre, il est fait appel a un ovule d’une donneuse (pas gratuit…)…
    ce sont donc crees des liens d’affection, de respect, etc… entre ces individus.. voila la famille elargie que veulent nous imposer les lobbies
    PS… une agence sert d’intermediaire pour verifier la sante mentale et physique des ‘ventres porteurs’.. et bien sur raquettent au passage…
    machines a fric.. voila qui est derriere ces revendications

  7. Que d’horreurs………. Mais où va-t-on ????
    Puisse Dieu nous protéger de ces monstruosités .

  8. Quelle âme pour ces être de bricolage?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services