Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le maire de Paris ne sait pas quoi faire de l’argent des contribuables

Lu sur Atlantico :

"Jamais à court d’idées pour créer des emplois, la Mairie de Paris vient d’inventer le nouveau poste d’ « agent de silence ». Depuis la fin du mois de mars, ils ont pour fonction de veiller à la tranquillité aux abords des bars, restaurants et discothèques en invitant au silence. Ce dispositif très innovant est né au cours des « Etats généraux de la nuit » lancés il y a un an et demi par la Mairie de Paris. Une quarantaine d’« agents de silence » sillonnent donc les quartiers branchés de la capitale, chaque équipe étant constituée de deux artistes et d’« un médiateur de rue » chargé d’expliquer la démarche aux passants."

Je propose les mêmes dans les cités…

Partager cet article

12 commentaires

  1. Nous ne sommes plus le 1er avril, il faut arrêter les blagues maintenant, surtout quand elle concerne notre – si rare – argent.

  2. Dans le temps, ces rondes,ça s’appelait le … le guet…!

  3. “Ce dispositif très innovant.”
    Il me semble qu’un dispositif innovant, ce serait par exemple une batterie économique pour faire rouler les voitures sans essence.
    Pas des clowns de rue payés par la mairie.
    Les mots ont perdu leur sens.

  4. Ben voyons ,il fallait y penser a cette nouvelle bétise

  5. Naguère en Espagne les villes disposaient de veilleurs de nuit. Appelé “sereno”, le veilleur de nuit disposait de toutes les clefs d’entrée des immeubles du quartier dont il avait la responsabilité, et passé 22 h vous ouvrait cette porte sur demande. Sa ronde assurait aussi sécurité et tranquillité. Contrairement aux récents “pierrots de la nuit” (inspirés paraît-il d’un dispositif similaire testé antérieurement à Barcelone, et dont la devise semble être “restons éveillés, sans réveiller !”) il n’était n’était pas costumé en clown!

  6. à senex ce n’est pas le “guet” mais le “gay” qu’il faut dire au sujet du mairesse parisien.je n’ais pas fais de faute de frappe dans mon texte sauf dans ma précison oups

  7. La mairie pourrait réserver ces emplois à des muets. On revaloriserait ainsi les muets, souvent victimes d’aphonophobie…

  8. Lire et relire Philippe Muray (ses oeuvres complètes viennent d’être rassemblées dans un seul volume à 33€ ! Un vrai régal!!!)

  9. un dispositif plus innovant serait peut être de remplacer dans les Pub Télé le “manger-bouger” par un “jeuner-mediter” qui ferait la promotion de la serenité plus que de l’excitation.

  10. Pourquoi ne pas donner ces emplois aux personnes handicapées ? Il existe des emplois réservés mais monsieur Delanoé les donnera aux CPF et non aux personnes en situation de handicap…

  11. “J’ai fait un rève”…Pour promouvoir le silence ,je propose une campagne présidentielle mimée,sans paroles, ni sous titres.Imagination au pouvoir…!

  12. C’est pour donner des emplois aux intermittents du spectacle, si onéreux pour nos porte-monnaie.
    Pour ceux qui ne savent ce que sont ces intermittents : ce sont des gens tous nus qui se sont roulés dans des plumes de couettes et qui font de la gymnastique dans la rue.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]