Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le maire d’Autun applique des méthodes collectivistes

I A Autun, un peu plus de 70 contribuables viennent de se voir administrer une augmentation vertigineuse de leur taxe sur le foncier non bâti. Une retraitée qui touche 700 euros par mois a vu sa taxe passer de 560 à 12.000 euros. Rémy Rebeyrotte, maire socialiste d’Autun, justifie ces augmentations : il veut que les propriétaires concernés vendent leurs terrains pour construire des maisons. La municipalité d’Autun a décidé de mener une guerre fiscale pour faire capituler sept dizaines de propriétaires, qui ont une parcelle de terrain classée en zone constructible. Dans un communiqué, Rémy Rebeyrotte écrit :

"L’outil fiscal est un outil essentiel pour encourager vivement les propriétaires de terrains à bâtir à franchir le pas, à dégeler leurs terrains, en vue d’accueillir de nouvelles constructions…"

Lundi matin, les propriétaires ont vivement manifesté leur mécontentement contre cette atteinte à la propriété privée devant la Mairie, en bloquant le centre-ville avec des tracteurs et montrant leur feuille d'imposition : une augmentation de 1400 à 15.000€ pour un propriétaire, de 1000 à 14.037€ pour un autre, de 300 à 3.000€ pour un troisième. Un habitant déclare :

"S’il le faut on sortira les fourches, mais il n’est pas question d’accepter une décision digne des pays totalitaires. Car je ne vois pas en quoi des politiques, même élus par le peuple, peuvent avoir le droit, pour ne pas dire le cynisme de décider d’augmentations insupportables financièrement et qui n’ont que pour seul but d’imposer, souvent à des gens modestes, de vendre leur bien. Cela sous prétexte que Monsieur le Maire et vice-président du Conseil Général veut voir des maisons se construire. S’il en voulait des maisons, il n’avait qu’à en faire construire à Bellevue plutôt que d’implanter des grandes surfaces qui tuent notre centre-ville".

Partager cet article

25 commentaires

  1. Ce maire fait en grand et gros ce que l’Etat fait sur qq décennies pour spolier les patrimoines, au travers d’une fiscalité dévorante, le tout justifié par la ”justice sociale” et la redistribution égalitaire qui en découle.
    Le maire d’Autun est un héros de la fiscalité républicaine et socialiste jacobine : il devrait nommé à BERCY. Car Woerth n’obtient les mêmes résultats que pour financer l’UMP.

  2. Quelle honte !!!
    S’il faut soutenir ces braves gens, faites-nous le savoir !
    Car on peut s’attendre, tout un chacun, à de telles pratiques dans n’importe quelle ville de France ! Partout, il faut des sous !!!!!!!

  3. Est-ce légal de pouvoir faire une telle augmentation ? A quoi pensent donc nos députés si prompts à légiférer sur n’importe quel sujet ?

  4. Nous subissons tous cette spoliation qui n’est en aucun cas une légitime contribution, mais bel et bien un vol légal.
    J’en suis à me demander si je ne vais pas devoir vendre la maison de famille pour partir. Mais où?
    L’Etat nous appauvrit dangereusement.

  5. vous ne le savez pas ? cela existe chez le domaine agricole !!!
    Des maisons construites à l’ile de Ré sinon ISF !!

  6. Je crois malheureusement que dans ce domaine il n’y a pas de limite légale.
    En outre cela ne touche que 70 personnes; donc le reste de la population risque de ne pas se mobiliser voire même d’être terrorisée à l idée de subir la même chose.
    Enfin, cela lui évite de les expulser…
    Il n’empêche que s’il réussit son coup cela donnera des idées à d’autres élus locaux
    Peut être une petite loi de circonstance pour limiter ce genre de délire ?

  7. J’aimerais bien connaître sur quels texte ce Maire agit ainsi, car il y a d’autres procèdures.

  8. Normalement le bouclier fiscal devrait s’appliquer: impot=50% du revenu au maximum.

  9. On est en présence d’un détournement de la loi manifeste. Il convient donc de faire un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif compétent.
    Ce type de recours est dispensé du ministère d’avocat. Cependant, si 70 propriétaires sont concernés, ils ont intérêt à former une association qui réglera l’avocat.

  10. L’assiette de l’imposition locale, c’est la valeur locative cadastrale (VLC) assise sur les loyers au 01/01/1970.
    Elle est régulièrement réévaluée après avis de la commission communale des impositions directes. Cette dernière est présidé par le maire et est constitué d’un collège de six notables nommés par l’Administration sur sa proposition.
    Que s’est-il passé à Autun?

  11. “S’il le faut on sortira les fourches…”
    Enfin, un chouan ! Bon, chouan de Bourgogne, mais chouan quand même.
    Rembarre, rembarre !

  12. “Décision digne d’un pays totalitaire” : en effet. Sans surprise, le maire est socialiste. Le plus inquiétant étant qu’il ne cache même pas ses motivations : le chantage et le vol des citoyens par l’Etat lui paraît tout à fait normal.

  13. C’est d’autant plus inquietant, que, dans ces conditions, un maire pourrait adopter une telle tactique pour se débarasser des gens qu’il n’aime pas, comme des congrégations religieuses…

  14. Cet acte de brigandage n’est pas passé inaperçu. Il a même fait la une du Journal Télévisé de Jean-Pierre Pernaut.
    On peut en effet suspecter le maire de vouloir se débarrasser d’une catégorie de gens qui vote peu pour son parti.

  15. c’est bien connu les socialos n’ont aucun état d’âme ça ne les dérange pas de s’attaquer à de pauvres gens, ils ont horreur que les autres possèdent ne serait-ce qu’un petit bien du moment que eux s’en mettent plein les poches, il ne lui reste qu’à aller voir les ségo, hollande et consorts quand on voit leur train de vie, comme on dit chez nous socialisme carmausin tout pour moi rien pour le voisin, et nous savons de quoi nous parlons. Viva la revolucion!!!! la bonne!!!

  16. “S’il le faut on sortira les fourches…”
    seulement les fourches ???

  17. Connaissant bien Autun,( ma famille est de là bas), c’est surprenant, vu le nombre de maison à vendre dans la ville… Il y a de quoi en faire des logements (sociaux ???).
    Il faut dire que le nombre d’immigrés dans cette ville est assez important et qu’il veulent plutôt faire du neuf pour eux…. plus confortable et plus près des zones commerciales…
    Autun à bien changé en 20 ans !!
    On est loin des livres de Vincenot…
    pour le lien de TF1:
    http://videos.tf1.fr/jt-13h/hausse-de-3480-de-la-taxe-fonciere-a-autun-6066672.html

  18. Le maire est socialiste, mais il utilise des outils que d’autres ont confectionné précisément pour lui : Loi Borloo, c’est ça ? Gouvernement Rafarin, présidence Chirac etc…
    Tous avec le même objectif, tous les avec les mêmes patrons.

  19. Tres juste, Malleus !
    Les lecteurs du Salon Beige se braquent sur l’étiquette “PS” du maire. Mais c’est une loi du “RADICAL” Borloo, pivot du gvt Raffarin, le plus anti catho de la décennie.
    Une loi de la loge… à laquelle ils appartiennent tous.
    On apprend par ailleurs dans la presse que Dassault (UMP) arrose de fortes sommes les dealeurs et les caids à Corbeilles Essonne…
    Dire qu’il reste encore quelques dupes ici sur Sarko et qu’ils lui assureront leurs votes en 2012… Ah, ils n’ont donc jamais écouté Serge de Beketch ?

  20. Rien de mieux qu’un gvt de DROITE pour déréguler les moeurs
    Rien de mieux qu’un gvt de GAUCHE pour déréguler l’économie
    C’est un jeu de dupes destiné à “assurer la cohésion sociale” à empêcher les levées de bouclier, à jouer sur le réflexe légitimistes. Mais ils sont tous d’accord,
    et tous franc mac.

  21. Neuwirth, Veil, D’estaing et Chirac étaient de droites. Bachelot est la grande prestesse de l’avortement, Chatel fait ses réformes scolaires en accord avec les associations gays radicales, Lancar organise des orgie gay dans les locaux de l’Ump, Bertrand est ouvertement franc mac… et d’autre part, la pression fiscale est terrible sous l’ump. La classe moyenne croule sous les dettes. La taxe carbonne est une idée de droite. Avec Borloo la fin de la propriété est en marche.
    Tandis que les lois Lamy, Delors,Fabius DSK ont aidé le grand capital comme jamais dans ce pays. Jospin le Trotskiste a vendu Eads, une entreprise publique saine payée avec nos sous (meme si c’est Forgeard qui s’est gavé)faisant faire des profits faramineux au privé qui l’a ensuite défoncée, au nom de la “bonne gestion”. Et c’est nous qui épongeons les dettes.
    Quand Mitterand, en accord avec sa doctrine, a voulu attaquer l’école privée, il s’est retrouvé avec des millions d’opposants dans la rue. La leçon a été apprise. Il suffit d’appliquer le programme de l’opposition qui rendra l’appareil le quinquennat suivant.
    Et l’idéologie maçonne avance à pas de géant.

  22. La meilleure des solutions est d’attaquer le maire devant le tribunal administratif pour abus. Devant la justice administrative, il devra s’expliquer. Il risque une condamnation pénale.

  23. Dieu merci mes terrains ne sont pas encore constructibles 😉

  24. Une seule solution à ce fascisme: A mort la république!

  25. Une action devant le tribunal administratif pour détournement de pouvoir, et les choses devraient se calmer…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services