Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Le lobby pro-mort s’en prend à l’objection de conscience

Il paraît que le sacro-saint droit à l’avortement est menacé dans notre pays. Je n’étais pas au courant, j’ai beau chercher, je ne vois pas. Le lobby pro-mort, lui, voit la menace. La présidente du Planning familial, Françoise Laurent, nous révèle ainsi que :

"les libertés que l’on croyait hier acquises sont de moins en moins reconnues".

Les coupables sont trouvés : elle a dénoncé la clause de conscience qui permet aux médecins de refuser de pratiquer un avortement.

Qu’ils sont méchants ces médecins qui refusent de déchiqueter des bébés dans le sein de leur mère.

Concluons avec une note positive : un député canadien a proposé un projet de loi visant à faire du fœtus une victime à part entière en cas d’agression contre sa mère. Ce texte permettrait d’accuser du meurtre d’un "enfant pas encore né" un individu responsable de la fin violente d’une grossesse contre la volonté de la mère. Le texte a été adopté en deuxième lecture par la Chambre des communes le 5 mars, résultat qui a surpris les observateurs qui pensaient que ce projet serait rejeté.

Michel Janva

Partager cet article

1 commentaire

  1. Dieu bénisse Ken Epp et sucite par son Saint Esprit des émules parmi nos députés.
    Alleluia

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]