Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Le lien est fait entre euthanasie et prélèvement d’organes

Unknown-22Le député Jean-Louis Touraine milite pour l'euthanasie et il est par ailleurs chargé d'une mission sur le don d'organes

En Belgique, depuis 2005, « les organes d’une quarantaine de personnes euthanasiées ont été prélevés ». Pour le professeur Jean-Bernard Otte, médecin chirurgien spécialiste des greffes de foie, il s’agit d’ « une source potentielle d’organes de plus en plus importante ».

A l’occasion d’une conférence qu’il donnait à l’Académie royale de Médecine de Belgique le 20 février 2018, il

« a exposé l'interrogation du comité d’éthique de Saint-Luc quant à la possibilité, pour les médecins, d’évoquer eux-mêmes, à leurs patients la possibilité de donner leurs organes, dès lors que ces patients auraient vu leur demande d'euthanasie validée, et pour autant bien sûr que l’affection justifiant leur euthanasie soit compatible avec le don d’organes ».

Dans l’assemblée, un médecin anesthésiste a évoqué, pour garantir la qualité des organes, qu’il soit envisagé de pouvoir « extraire les organes du patient à euthanasier avant sa mort, sous anesthésie générale »

Partager cet article

19 commentaires

  1. “…envisagé de pouvoir « extraire les organes du patient à euthanasier avant sa mort, sous anesthésie générale ». ”
    Une mort hallal en quelque sorte.

  2. Et voilà probablement la clé de compréhension de l’ignominie tourangelle: Le prélèvement d’organes mais sur un “patient” encore vivant. Comme ca il sera plus frais et donc vaudra plus cher, toutoutouraine ?

  3. La médecine sous le nazisme, c’est la sélection de ceux que l’on a définis comme inutilisables.
    La médecine joua un rôle décisif dans l’élaboration du programme d’extermination massive connue sous le nom d'”Euthanasie”. Les patients dont on diagnostiqua qu’ils étaient indésirables (avec en premier lieu les enfants handicapés) furent désignés pour être tués. L’idée d’éliminer des groupes entiers dans des chambres à gaz trouve son origine dans le programme d’extermination des malades mentaux adultes connu sous le nom de code Aktion T-4. Ouvrir les vannes dans les chambres à gaz T-4 fut décrit comme un ACTE MEDICAL relevant de la responsabilité d’un MEDECIN.
    Quand certains des centres de la mort du programme T-4 furent fermés en 1941, le personnel et le matériel furent transférés à l'”Opération Reinhard”, nom de l’opération d’extermination massive des Juifs dans les territoires occupés par l’Allemagne. Le tri infâme pratiqué sur la voie de garage du complexe d’Auschwitz – Birkenau fut pratiqué par des médecins diplômés qui avaient en outre suivi une FORMATION SPECIALE EN EUTHANASIE et en hygiène mentale. Le premier commandant du camp de la mort de Treblinka fut un MEDECIN SPECIALISTE DE L’EUTHANASIE, le docteur Imfried Eberl.

  4. Touraine, encore lui !
    Bien l’impression qu’il aspire à se faire le Binet de la loi euthanasique à venir.
    Je sens qu’il faut faire quelque chose, là. Mais quoi ?

  5. Touraine ? Faut lui écrire. Commençons par là. Qui s’y colle ? J’ai deux adresses :
    [email protected] ainsi que http://www.jeanlouistouraine.fr

  6. Combien de personnes euthanasiées en Belgique?
    Des centaines apparemment…
    On parlerait de 40 patients donneurs prélevés…
    Je crois qu’il faut savoir avoir raison garder. Ce professeur Otte devrait songer à ce que pour ce qui est du prélèvement d’organes en vue de transplantation il doit s’agir d’organismes sains ou peu altérés par la maladie…
    J’imagine mal que cela corresponde à la situation générale des patients “en fin de vie”…
    On en vient donc à cette évidence: la nécessité de disposer dans le futur de donneurs désignés – secondairement “considérés en fin de vie” pour alimenter l’industrie florissante des pièces détachées…

  7. C’est inquiétant, il faut bien le dire simplement.
    Il y a plusieurs années, j’ai vu sur KTO par hasard, car je n’y vais pas souvent.
    Bref, j’ai vu un reportage sur l’euthanasie en Belgique :
    Un homme d’âge mûr témoignait du fait que sa Maman avait été “piquée” sans qu’il fut mis au courant… n’étant pas catholique pratiquant lui-même, il n’a pu cependant, témoigner que dans le cadre de KTO.
    Pour résumer : sa Maman entre à l’Hôpital parce qu’elle a une maladie mortelle, elle n’en est qu’au tout début. Le soir, il l’a quitte en lui disant bonsoir… et qu’il revient le lendemain.
    Lorsqu’il revient le lendemain pour l’heure des visites : on lui annonce que sa Maman est morte et que selon sa volonté à elle, on lui a administré “la piquouse.”
    Vous imaginez ce qu’il se passe dans la tête de cet homme qui était très attentif à sa vielle Maman?!
    Le fin mot de cette histoire : une personne d’une de ces association genre “mourir dans la dignité” est venue dans la chambre de sa vielle Maman qui était un peu dépressive et choquée car elle venait d’apprendre sa maladie et son issue fatale… et le lendemain après avoir obtenu l’accord précipité, de cette vielle dame, quelqu’un est venu la piquer.
    L’Horreur!
    De fait, cet homme à remué Ciel et Terre pour témoigner de ce drame et prévenir les gens… heureusement que les catholiques lui ont ouvert la porte.
    Je dois dire que j’en étais éberluée… et j’en suis venue à la conclusion qu’il ne faut jamais aller seul à l’hôpital ; il faut toujours prévenir quelqu’un avant si possible, afin que l’hôpital voit bien que vous n’êtes pas esseulé.
    – Nous évoluons dans un monde de fous crée par le mentale et les idéologies de fous furieux.
    J’ai fait une demande par écrit avec un formulaire adéquat afin que mes organes ne soient pas prélevés… Je dois recommencer et cette fois-ci le faire en recommandé, car je n’ai jamais reçu de confirmation!
    Et je n’ai pas confiance du tout dans ces gens-là! J’en suis aussi venue à me dire que l’inscription sur cette liste ne garantit rien… en fait, ils peuvent toujours dire que vous n’êtes pas inscrit ou qu’il y a eu un dysfonctionnement.
    Quand je vous dis que nous sommes dans un film d’horreur, je n’exagère pas.
    Il faut agir en conséquence et ne pas continuer à avoir des réflexes ou des attitudes de bisounours.
    En face, nous avons des vrais méchants ; calculateurs, vicieux et stupides.
    Le Bon Dieu nous garde!

  8. L’ombre de Joseph Mengelé est bien présente partout ou ces odieux “scientifiques se rassemblent….

  9. Retirer un foi ou un poumon, ca prends quelques heures.. durant lesquels le “patient” doit evidemment etre vivant.

  10. Le don d’organes est une question très sensible chez les musulmans,le don d’organes est une question très sensible chez les Juifs,pourtant Juifs ou musulmans peuvent recevoir un organe d’un non musulman ou d’un non juif en cas de besoin…
    Il y a quelques années Simone Veil avait signé un accord de dons d’organes entre la France …Simone Veil avait signé un accord de dons d’organes entre la France …
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/…/simone-veil-accord-dons-organes-franc…
    De notre vivant la seule possibilité de dire Non est de le dire et de l’écrire au Registre National de Refus si nous ne voulons pas faire don de nos organes.
    Oui Patricia, que le Bon Dieu nous garde en bonne santé.

  11. C’est seulement aujourd’hui que les gens réalisent ????
    Mais tout cela était nettement prévisible
    Concernant les organes ” les maîtres qui nous dirigent ” ont transformé “le don d’organe ” en …………. “CAPTATION D ORGANE ” !!!!!!!
    Là est toute la nuance !!!!!
    Dorénavant , celui qui refuse de se “faire KIDNAPPER un des ses organes ” est un salaud ,un facho, un nazi ,qui sûrement doit voter FN !!!!
    Voilà où nous conduisent les adeptes du politiquement correct, les droits-de -l’hommiste, les braves gens ,en réalité “tous des faux -culs ” qui ne pensent qu’à dérober les organes aux gens de condition inférieure à la leur !!!!
    Très charitable , n’est-ce pas ??
    http://www.israelvalley.com/2017/06/30/disparition-de-simone-weil-beaucoup-disraeliens-lui-doivent-vie/
    https://reseauinternational.net/simone-veil-avait-signe-un-accord-secret-de-dons-dorganes-avec-lentite-sioniste/
    http://www.medias-presse.info/le-reseau-israelien-du-trafic-international-dorganes/14242/

  12. Toute cette abjection était déjà latente dans ” De la vie avant toute chose” (1979) du Dr Pierre SIMON, rapporteur ministériel, Pdt du Collège médical du Planning familial, 2 fois Grand Maître de la Grande Loge de France de 69 à 72.
    On pouvait y lire :
    -” Dans le camp des progressistes [celui de l’auteur] la modification politique et sociale doit se faire [entre autre, pour]… congédier la transcendance et saluer la matière.”
    En résumé : ” Il ne faut pas sacraliser la vie […]la vie est un matériau qui se gère “.(p. 129)
    Ce ne sont pas des médecins, ce sont des négociants en équarrissage, des fossoyeurs de la dignité humaine.

  13. Allez donc voir ce film SOLEIL VERT et vous aurez tout compris

  14. Messieurs les assassoins sont discrets, mais çà rapporte.

  15. “prélever les organes avant la mort”, je me sens mal, très mal. C’est donc ça le but? Faire comme dans les camps chinois? Avoir une source d’organes très frais?…. Abomination

  16. Bon nombre d’organes prélevés sur des “donneurs” Français auraient donc été envoyés (probablement à l’insu de leurs familles) à des receveurs Israéliens. Alors que tant de Français sont dans l’attente d’une greffe, je trouve que cet accord signé par simone weil, est une trahison et elle en avait sûrement conscience puisque ledit accord était secret.
    Juifs et musulmans ne mangent pas de cochon mais ne crachent pas sur le don des organes d’un cochon de mécréant.

  17. De toute façon les organes doivent être prélevés sur une personne vivante, c’est pourquoi le terme de la mort cérébrale a été inventé. Le cerveau, paraît il, ne fonctionne plus, mais le cœur bat. C’est alors qu’on prélève. Les Français ne sont pas trop au courant, mais on est toujours présumé donneur, sauf à signer le registre des refus. L’église orthodoxe semble être assez réticente au don d’organes.

  18. « extraire les organes du patient à euthanasier avant sa mort…”
    C’est ce qui s’est toujours fait !!! Se fait encore et se fera car de toute façon on ne peut prélever un organe QUE SUR UNE PERSONNE VIVANTE.
    AUCUN ORGANE N’EST PRELEVE SUR UN CADAVRE

  19. Le dépeçage : une valeur de la raie publique !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services