Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Le Liban a un président

Sleiman Le Parlement libanais a élu le général Michel Sleimane à la présidence du pays dimanche, comme prévu lors de l’accord de Doha. Le chef des armées a recueilli les voix de 118 des 127 législateurs vivants. Le vote avait été reporté 19 fois depuis le départ du président pro-syrien Emile Lahoud à l’expiration de son mandat le 23 novembre dernier.

Le général Michel Sleimane est né le 21 novembre 1948 au nord du Liban. Il a intégré l’armée libanaise en 1967 ou il est nommé lieutenant. Au cours de son parcours, il sera responsable d’un peloton d’infanterie, commandant d’un bataillon de l’Académie militaire et l’Ecole des sous officiers, Responsable de la direction générale du renseignement du Mont Liban, Secrétaire de l’Etat Major, commandant de la 10ème brigade et commandant de l’armée libanaise à partir du 21 décembre 1998.

Il est également le titulaire d’un diplôme en science politique et de gestion de l’université libanaise et a suivi de nombreuses formations en Belgique, en France et aux USA.

Le général Michel Sleimane est le 11ème président de la république libanaise depuis l’indépendance du Liban en 1943 et il est le premier président élu suite au retrait syrien du 29 avril 2005.

Michel Janva

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Rappelons juste que la constitution libanaise impose que le président soit un maronite.
    Deux présidents libanais ont été assassinés : Béchir Gémayel, avant même son investiture (1982) et René Moawad (1989).

  2. Souhaitons longue vie au Président Sleimane.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services