Le lapsus du jour

Il est de Luc Chatel, porte-parole du gouvernement, à propos du projet de loi sur le travail dominical. Interrogé lors de la séance des questions au gouvernement par le député socialiste Christian Eckert, M. Chatel a lancé   :

"Comment peut-on affirmer que ce texte remet en cause le principe même du travail dominical ?"

Luc Chatel a repris aussitôt par "repos dominical"… Lapsus révélateur ? 

Une réflexion au sujet de « Le lapsus du jour »

  1. bébert

    y a le travail de nuit, le travail de jour..
    bienheureux ceux qui ne travaillent pas le dimanche
    mais il faut aussi penser à tous ceux qui travaillent tout le temps (les artisans, les commerçants, les travailleurs indépendants, nouveaux serfs du système)
    et ceux qui ne fouttent jamais rien (ou pas grand chose: les rentiers,certains fonctionnaires (quelques profs…), les retraités de la première heure, les chômeurs …bref la moitié de la population
    y aurait beaucoup à dire!
    de toute façon, certains sont obligés de travailler le dimanche…(transports, restaurants,hopitaux etc..)
    ne leur jetez pas la pierre!

Laisser un commentaire