Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le laïcisme « républicain » a nourri la terreur révolutionnaire

Thierry Montbrison, militant de Sens Commun, écrit sur Causeur :

"[…] Nous voulons que notre famille des « républicains » de demain respire des deux poumons, et se distingue de la première catégorie définie par Bloch, celle du rejet du passé chrétien. Une famille qui pense que la France serait uniquement née de l’onction républicaine il y a un peu plus deux cent ans… Cette volonté d’enterrer l’humanisme chrétien au nom d’un idéal pseudo-républicain nous effraie.

Les valeurs baptismales « républicaines » ont malheureusement été celles invoquées pour massacrer nos concitoyens vendéens, puis plus tard, les indigènes algériens, à qui les hussards noirs de la République laïque interdisaient l’accès aux églises.… N’oublions jamais que le laïcisme « républicain » a nourri la terreur révolutionnaire qui inspira en filiation directe les pires génocidaires du XXème siècle. […]

Notre symphonie nationale passera par la célébration de notre histoire millénaire, en assumant notre identité et notre respiration sainement et positivement laïque, chrétienne et républicaine. C’est ainsi que nous attirerons, inclurons et apaiserons, par-delà le fait religieux qu’il nous faudra nécessairement mieux admettre. […]"

Partager cet article

13 commentaires

  1. Vous pouvez toujours espérer !
    Mais le mieux à faire est de sortir des “Raies publicains” et d’aller voir ailleurs.

  2. J’invite chacun à lire le livre “la tentation de l’homme-Dieu” de Bertrand Vergely qui explique très bien dans un de ses chapitres ce que dit ce militant de Sens Commun.

  3. en clair, laissez tomber la république dont les dirigeants ont montré avec ténacité depuis la révolution que leur seul intérêt personnel et électoral primait sur l’intérêt général. et rétablissons la royauté sociale du Christ.

  4. Sens commun dit ça, très bien, et ensuite ira voter pour Sarko ou Juppé….on connaît l histoire….

  5. Je trouve ce qu’il dit très alambiqué car il veut à toutes forces faire entrer du républicain là où son absence semble s’imposer. Il démontre que la république est née dans un bain de sang qui a servi de modèle aux génocidaires du XXème siècle. Pourquoi ne pas en rester là et suggérer une repentance , vraie dans ce cas, plutôt que de revenir ensuite à la république. Nous devons assumer toute l’histoire de France, y compris la Terreur, d’accord. On y arrive tout de même bien mieux sans la république et les valeurs républicaines qu’avec! Il me semble que Sens Commun n’a pas choisi le bon cheval, il est toujours temps d’aller voir ailleurs peut-être.

  6. Tout cela est bel et bon, mais ne peut-on pas se passer de l’identité républicaine? L’identité française ne suffit-elle pas? Ras le bol des “valeurs républicaines”…on voit clairement aujourd’hui ce qu’elles valent.
    Et quand on est royaliste, on est obligé d’assumer une identité républicaine? Où doit-on aller pour échapper au bonnet phrygien?

  7. La république a inventé les fours crématoires avant le régime nazi,c’est un fait .
    http://www.minute-hebdo.fr/tout-minute/actualites/730-brules-vifs-dans-les-fours-de-la-republique

  8. “…laïque, chrétienne et républicaine.” Ces trois mots sont antinomiques !Difficile “d’attirer, d’inclure et d’apaiser” dans ces conditions.

  9. Bonnes réflexions de fond : mais comme il est pitoyable que l’esprit boutiquier de Sens Commun entraine ce monsieur à parler du Fn avec un tel mépris en se réclamant de l’UMP dont il pense naïvement que les deux pelés et trois tondus de Sens Commun vont pouvoir la re enchanter sous son nouveau nom de Les Républicains.
    Comment cette personne sans doute catholique sincère ne comprend t elle pas qu’au FN se trouve aussi le peuple de France à re évangéliser ? Peut-êtr eplus que dans son électorat prvatif des beaux quartiers des centres urbains qui votent Les Républicains-Sens Commun. ?
    Il perçoit la supercherie et affecte de ne pas vouloir la reconnaître : gênant, très gênant.

  10. Si la république est tellement haïssable – et là-dessus je suis d’accord – pourquoi Sens Commun reste-t-il chez les républicains ?? Il faut aller voir ailleurs chers amis et ne pas rester dans ce marigot puant.

  11. Désolé, mais il est impossible de pardonner à la république les génocides qu’elle pratiqua sur des populations françaises désarmées et innocentes, tant que cette sorcière pestilentielle ne reconnaîtra pas ses abominables forfaits.

  12. Donc la république s’est construite dans un bain de sang et contre le catholocisme, mais ce qui est important, c’est d’être républicain. Puis chrétien, mais pas trop, il ne faudrait pas déranger la république laïque…
    Encore un qui a perdu le sens commun.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services