Le laïcisme outrancier déracine les traditions françaises

Au nom de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, le Conseil d'Etat a
interdit
, le 15 février, aux collectivités territoriales de financer
les plus spectaculaires manifestations religieuses régionales : les
Ostensions septennales
, célébrées dans une vingtaine de communes en
Haute-Vienne, en Creuse et en Charente limousine.

Ces
Ostensions sont pourtant
millénaires.  Les communes les subventionnent – de 2 000 à 20 000 euros selon leurs
moyens – et, en 2009, le conseil général a contribué à hauteur de 23 360
euros, le conseil régional, lui, à hauteur de 41 497 euros.

21 militants limousins ont saisi le tribunal administratif de Limoges pour infraction à la loi de 1905, lequel leur a donné raison.
Six confréries religieuses ont fait
appel auprès de la cour de Bordeaux, qui a confirmé le premier jugement,
puis trois associations ont à leur tour échoué devant le Conseil
d'Etat. Les maires, élus
départementaux et régionaux, majoritairement de gauche et souvent
francs-maçons, votent traditionnellement à l'unanimité les crédits
. Saint-Junien, bastion historique du communisme limousin, soutient sans
réserve ses Ostensions, au nom
du respect d'une tradition. Les Ostensions attirent tous les
sept ans plus de 100 000 visiteurs.

10 réflexions au sujet de « Le laïcisme outrancier déracine les traditions françaises »

  1. Jean Theis

    Les maires sont élus par des populations qui sont, sinon de gauche, au moins apprécient les élus de gauche et leurs “valeurs”.
    De quoi ces populations se plaignent-elles ? Croyaient-elles que des élus de gauche auraient des sentiments de droite catholique ?
    Toujours à pleurnicher les effets mais jamais les causes.

  2. C.B.

    Quels arguments peut-on développer pour faire cesser les subventions aux associations bidules (sos-machin, touche pas à mon truc, …) qui n’ont que peu de membres et encore moins de donateurs et ne vivent (grassement) que grâce à l’argent des contribuables généreusement dilapidé par l’état et les collectivités locales?

  3. esprit libre

    Très étonnant car inattendu : dans la presse locale pourtant très bien-pensante il y avait envie de continuer comme avant et l’on voyait bien qu’il s’agissait d’une poignée de militants laïcards âgés…
    Je crois qu’il y a vraiment à Paris dans un microcosme un climat empoisonné, blême de rage comme le teint habituel du commissaire politique à la rééducation Peillon…
    Au gouvernement, au sommet du Parti Socialiste et des Verts, il y a beaucoup d’esprits tordus par une idéologie mortifère, anti-religieuse…

  4. Jef

    Et pendant ce temps là, la “Ligue de l’enseignement” – qui est une des principales courroies de transmission des loges maçonniques en France – reçoit des MILLIONS et des MILLIONS de subventions !
    Sans parler de l’école laïque !
    Merde, à la fin !
    Qui fera rendre gorge à ces pourris de francs-maçons, qui se goinfrent de NOTRE argent ?
    Halte à la dictature de la secte GOF (et des autres loges).
    Les francs-maçons à la lanterne !!!

  5. werther

    les églises de nos villages sont la propriété des communes et nous devons les entretenir heureusement ! sauf que une fois l’église de mon village restaurée , l’on m’a fait savoir que dépenser l’argent des contribuables pour conserver notre patrimoine ( église du XIV siècle ) ce n’était pas du tout conforme à l’esprit de la république !! c’est du n’importe quoi .. hélas !!! En ce moment , nous marchons complètement sur la tête !!! . avec les déclarations des Peillon , Taubira et autres Belkacem . FH , si tu le peux encore reprend les commandes de ton bateau !

Laisser un commentaire