Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Le Kosovo, un Etat mafieux au coeur de l’Europe

Les dirigeants kosovars, à commencer par le Premier ministre Hashim Thaçi, sont étroitement liés aux réseaux mafieux de la région. Vladimir Ovtchinski, expert en criminologie et ancien directeur du bureau russe d’Interpol, l’écrit :

Uck "nous sommes en réalité face à un Etat mafieux en plein cœur de l’Europe. En octobre 1997, […] le secrétariat général international adressait à l’ensemble des pays membres un rapport spécial qui […] soulignait [que les clans mafieux du Kosovo] avaient pris le contrôle de 60 % à 80 % du trafic d’héroïne en Suisse, en Autriche, en Allemagne, en Hongrie, en République tchèque, en Suède et en Norvège. […]

[E]ntre 1991 et 1999, la mafia kosovare et ses antennes de la diaspora avaient offert au mouvement séparatiste du Kosovo quelque 1,5 milliard de marks [près de 750 millions d’euros], de l’argent essentiellement en provenance du trafic de drogue. Après 1997, […] la mafia albanaise instaura un impôt de 3% sur les revenus des foyers albanais de l’étranger et du Kosovo. Les sommes ainsi extorquées servirent à armer et à faire fonctionner l’UCK […]. Selon Interpol et Europol, en 1999 et 2000, les bandes mafieuses des Albanais du Kosovo auraient engrangé quelque 15 milliards de marks [environ 7,5 milliards d’euros].

Uck1 Durant la même période, cette mafia s’est diversifiée, se lançant dans la traite des êtres humains et la prostitution. […] Le Kosovo et les territoires serbes attenants furent alors frappés par une vague d’enlèvements de jeunes femmes, qui furent contraintes de se prostituer […]. En Allemagne, […] des “réfugiés” albanais du Kosovo ont fait entrer des kalachnikovs en quantités industrielles et se sont attelés à la fabrication de faux billets. Leur mafia a également conquis les Etats-Unis. Un réseau nommé “la Corporation” a pris le contrôle des jeux clandestins dans près de la moitié de la ville de New York.  […]

Hashim Thaçi […] s’est entiché de marxisme radical et de socialisme nationaliste alors qu’il était étudiant dans l’Albanie voisine. Lorsque la Yougoslavie a éclaté, il s’est engagé dans les premières formations armées clandestines d’Albanais du Kosovo, où il a aussitôt réalisé l’union des nationalistes et des mafieux."

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. C’etait bien le but recherché par les USA.

  2. Créer des tensions en Europe,des sujets de discorde,favoriser une opposition entre l’Europe et la russie, ses ingérences dans les affaires Européennes : Ukraine ,sa stratégie d’encerclement de la Russie, sa campagne de dénigrement systématique de Poutine financée par les agences de communication a coups de millions de dollars…prouve que la mafia qui gouverne les E U.veut asservir l’Europe pour dominer le monde .Nous libérer du nazisme n’était pas leur souci.

  3. En septembre 2007, Alain Rodier, du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (www.cf2r.org) avait écrit une note intitulée “LA PÈGRE ALBANAISE ENVAHIT LE MONDE OCCIDENTAL”.
    A lire avec ce lien (copier-coller) :
    http://www.cf2r.org/fr/notes-actualite/la-pegre-albanaise-envahit-le-monde-occidental.php

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services