Le journalisme version Tristan Maupoil

Echange sur twitter entre l'étudiant journaliste et Tugdual Derville de l'Alliance Vita :

J
Tristan Maupoil, en stage à France Ô et Rédacteur en chef de Frequence ESJ, est un habitué des hochets du type "intégriste", "ultras"… Un bon "étudiant" en journalisme.

9 réflexions au sujet de « Le journalisme version Tristan Maupoil »

  1. B.H.

    Le sectarisme borné qui constitue la “formation” sur les questions religieuses dans les écoles de journalisme produit effectivement ce type de personnages, incapables d’entrer dans une démarche raisonnée et de faire un travail d’investigation un peu honnête dès lors qu’il s’agit des questions religieuses et éthiques.
    Ils sont l’équivalent du juge Burgaud – chargé de l’instruction dans l’affaire d’Outreau – formaté par l’école de la magistrature, sans culture humaniste, sans recul, et capable uniquement de répéter des slogans sur lesquels ils appuient une technique professionnelle par ailleurs de bon niveau.
    Le phénomène n’est pas nouveau; avant la chute du mur de Berlin, les journalistes français (et d’autres d’ailleurs), dans leur immense majorité, répétaient la vulgate marxiste.

  2. PG

    Pourquoi les Universités catholiques n’ont pas créé d’école de journalisme ?
    Parce que l’ouverture au monde supposait l’immersion comme ”levain dans la pâte” et la ”reconnaissance” par l’Eglise des ”valeurs positives” du monde comme fondement unique de l’Evangélisation.
    On en voit les résultats : inculture, et relativisme, ainsi qu’anti catholicisme des élites, tandis que le peuple de Dieu des baptisés n’a plus été catéchisé.

Laisser un commentaire