Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Le Jour du Seigneur va-t-il disparaître de France 2 ?

Jds C’est ce que rapporte Le Canard Enchaîné (via le blog de Morandini). Le chef des antennes Patrice Duhamel souhaite transférer les émissions religieuses dominicales de France 2 vers France 5. Il est soutenu par François Guilbeau dirigeant de France 2, qui a récemment critiqué la baisse d’audience que provoque cette programmation pour la suite des émissions. Et s’ils réformaient l’émission en programment de temps à autre des messes selon la forme extraordinaire du rite romain alternée, n’y aurait-il pas plus d’audience ?

Michel Janva

Partager cet article

4 commentaires

  1. Quel dommage… c’est vraiment regrettable. J’aimais beaucoup cette émission et la regardais chaque dimanche. Quelle tristesse !

  2. “Et s’ils réformaient l’émission en programment de temps à autre des messes selon la forme extraordinaire du rite romain alternée, n’y aurait-il pas plus d’audience ?”
    C’est une fausse bonne idée.
    Il faut être pragmatique : la messe tridentine nécessite une certaine préparation, elle n’est pas accessible au tout venant. Ceux qui la connaissent, l’aiment d’autant plus mais franchement, la plupart des téléspectateurs (et les Français en général) ignorent parfaitement comment se déroulent une messe selon la forme extraordinaire.
    Cordialement,
    Emmanuel
    [C’est une excellente occasion pour la faire découvrir. MJ]

  3. Je ne comprends pas votre logique, vous sous-entendez que la messe selon le rite ordinaire attire moins de monde car moins attractive que la messe selon le rite extraodinaire ? si il y a baisse d’audience c’est dû à une sécularisation de la société française (et encore cela reste à vérifier car les dirigeants de chaînes de souhaitent que de se débarrasser de celles-ci). Si le JDS refuse pour l’instant de diffuser la messe sous la forme extraordinaire, c’est un autre problème, ne melangeons pas tout. N’opposons pas un rite à un autre, ce n’est pas l’esprit du Motu Proprio, au contraire.
    [D’abord il n’y a qu’un seul rite, composé de deux formes.
    Ce que vous nommez sous-entendu est tout simplement un procès d’intention que vous me faites.
    Et justement, l’opposition du JDS dans cette requête qui lui a été faite (diffuser de temps à autre la messe selon la forme extraordinaire) révèle à mon sens une volonté d’opposer les deux formes. C’est ce refus qui n’est pas “dans l’esprit” du MP (mais que signifie “être dans l’esprit” ? Si c’est pour refaire le coup de “l’esprit du Concile”, très peu pour moi. Le MP est composé de règles qu’il suffit d’appliquer. Et plus à la lettre qu’à l’esprit).
    MJ]

  4. Désolé mais je ne vois toujours pas le rapport entre la soi-disante baisse d’audience et le refus de diffuser pour l’instant la messe sous la forme extraordinaire. Si vous en établissez un, c’est que vous sous-entendez que la messe célébrée sous la forme extraodinaire est susceptible d’attirer plus de téléspectateurs que celle diffusée actuellement. Donc si baisse d’audience il y a, il ne faut pas chercher sur ce terrain mais sur celui de l’indifférence croissante des gens envers le catholicisme en France, ne nous voilons pas la face.
    [C’est simple : quand un programme ne fait plus d’audience, alors il faut le varier. La forme extraordinaire n’est qu’une proposition. Hélas refusée. MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services