Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Le Hezbollah pointé du doigt

La commission d'enquête chargée de faire la lumière sur l'assassinat de l'ancien premier ministre libanais Rafic Hariri le 14 février 2005 s'orienterait désormais vers une piste menant au mouvement chiite Hezbollah. Ces investigations dédouanneraient les Syriens. A deux semaines des élections législatives, le Hezbollah a dénoncé des "affabulations".

Partager cet article

1 commentaire

  1. Le Hezbollah est si étroitement lié à la Syrie que cela ne peut pas “dédouanner” les Syriens ipso facto.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services