Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Le Haut Conseil à l’Egalité salue les propositions pour l’avortement

Dans un communiqué, le HCEfh salue les 21 recommandations formulées :

"En particulier concernant l’IVG, la Délégation formule 5 recommandations visant à simplifier le parcours des femmes et à renforcer l’offre de soins, notamment en supprimant l’obligation d’un délai de réflexion de sept jours imposé aux femmes qui souhaitent avorter, et la clause de conscience spécifique à l'IVG. Ces propositions étaient portées par le HCEfh dans son rapport relatif à l’accès à l’IVG, publié en novembre 2013.

Les professionnel-le-s de santé disposent déjà d’une clause de conscience générale pour les actes médicaux qu’ils et elles sont amené-e-s à pratiquer (article R.4127-47 du Code de la santé publique). Retirer la double clause de conscience spécifiée par la loi Veil il y a 40 ans ne supprime pas la possibilité des professionnel-le-s de ne pas pratiquer l’acte, mais déstigmatise l’avortement.

Par ailleurs, le 1er RDV est une étape cruciale pour l’entrée des femmes dans le parcours IVG. En permettant qu’il soit réalisé par un plus grand nombre de professionnel-le-s, et en supprimant l’obligation du délai de réflexion, la Délégation propose un parcours des femmes plus rapide. Et en matière d’avortement, le temps joue contre les femmes."

Femmes : avortez le plus vite possible et sans réfléchir.

Partager cet article

10 commentaires

  1. En fait, quand on parle avec des medecins, des psy, 50% des cas de dépressions sont à cause de l’IVG
    On ne se remet jamais d’un IVG même les femmes les plus férocement pour
    Parce que tuer, ce n’est pas naturel
    Et la souffrance ne fait qu’amplifier quand on se cache la vérité
    Du coup, c’est la fuite en avant
    @maxime7

  2. C’est cet acharnement féroce des francs-maquereaux et de leurs relais politico-merdiatique, afin qu’il y ait toujours plus d’enfants assassinés dans le sein maternel, que je les renvoie dos à dos avec les égorgeurs islamiques.
    Les uns et les autres, comme hier les nazis et les communistes de tout poil qui sévissent encore dans maints pays du monde, partagent en effet une même barbarie sanguinaires et cruelle, qui les classe tous dans le même camp, celui de l’antichrist, le Seigneur de la Vie.

  3. Que faire ?
    Prier pour tous ces assassins et ne rien lâcher, soutenir tous ceux qui se battent.
    Le combat continue.
    Notre Dame, qui écrase la tête du serpent, a bien dit : A la fin, mon fils triomphera.

  4. “Et en matière d’avortement, le temps joue contre les femmes.”
    Il joue surtout contre l’enfant à naître, dont ces gens-là ne se préoccupent guère.

  5. Si les femmes ne se remettaient pas d’un IVG elles n’en subiraient qu’une dans leur vie.
    Or pour nombre, elles en font plusieurs.

  6. Autant tuer rapidement ! La femme est devenue une usine à bébés ! Mais n’étant pas payée, elle avorte ! C’est logique pour quelqu’un qui assimile l’être humain à un animal !

  7. c’est l’évidence même, si on laisse le temps aux femmes de réfléchir aux conséquences d’un tel acte, de se renseigner, de prendre conscience de la vie qui se développe en elle, c’est “prendre le risque ” qu’elles s’attachent à “cet amas de cellules qui en fait est en réalité un être vivant. Et nombre d’entre elles risquerait donc de renoncer à ce meurtre…
    Alors, une seule solution pour promouvoir la mort : empêcher la mère de prendre conscience de la vie qui se développe en elle en ne lui donnant pas le temps de réfléchir et de prendre du recul sur le bourrage de crâne qu’on ne manquera pas de lui faire subir !

  8. “renforcer l’offre de soins” : être enceinte est donc une maladie comme une autre, une sorte de bubon, et l’avortement le “soin” qui va guérir tout ça.
    (youpi)

  9. ils finiront par imposer la stérilisation des femmes pour assouvir leurs fantasmes.

  10. @Jean Theis
    Ce n’est pas parce qu’un certain nombre en font plusieurs que ça prouverait qu’elles s’en remettent. Ça peut aussi être un simple fuite en avant …

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services