Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le haut commissaire chargé de la réforme des retraites ? On Delevoye plus…

Le haut commissaire chargé de la réforme des retraites ? On Delevoye plus…

Le haut-commissaire chargé de la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a présenté sa démission, lundi 16 décembre.

Ayant omis de mentionner plusieurs mandats dans sa déclaration d’intérêts à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (et dans l’oubli il en avait encore oublié) et en continuant d’occuper des fonctions rémunérées après son entrée au gouvernement, un cumul interdit par l’article 23 de la Constitution, Jean-Paul Delevoye ne pouvait plus rester en poste, malgré le soutien du gouvernement.

Mais est-ce suffisant ? Essayez d’omettre “par erreur” quelque chose au fisc et vous verrez si c’est si simple de plaider la négligence…

La nomination du nouveau responsable de la réforme doit être avalisée en conseil des ministres le 18 décembre.

En attendant, il est permis d’admirer la pertinence de l’analyse de Christophe Barbier :

  • Lundi 16/12 à 6h50 : Selon Christophe Barbier, Delevoye ne quittera le gouvernement que lorsque le texte sera terminé.
  • Lundi 16/12 à 13h15 : Démission de Delevoye.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. CHAMPAGNE!!!!
    Ce type nous a tous humiliés. 770 000 pétitions mises à la poubelle sur simple injonction du constitutionnalise du premier ministre de l’époque, alors que la quintessence de son rôle était justement d’écouter et de représenter la société civile.
    Offrons deux derniers mandats à ce triste petit marquis de la république chiraquienne:
    -mandat d’arrêt;
    -mandat de dépôt!

  2. Les épisodes de ce feuilleton semblent s’écrire à toute allure: on parle maintenant -aussi-d’erreur sur sa déclaration de patrimoine…
    Ses frères ne semblent plus pouvoir faire quoique ce soit pour lui.

  3. Christophe Barbier est un archétype de la bien-pensance. Rien d’étonnant qu’il se trompe sur ce point comme sans doute sur le Brexit.
    Il n’y a guère de larmes à verser sur le sort de Jean-Paul Delevoye, ce politicard de la chiraquie puis de la hollandie et enfin de la macronie.
    Il ne faut pas oublier qu’il fut un piètre Médiateur puis un exécrable président du CESE, qui a méprisé 690.000 Français en mars 2013 en jetant une pétition à la poubelle sur ordre de Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre n’ayant laissé aucun souvenir positif.

  4. Ce grand humaniste, fervent partisan de l’euthanasie, qui propose que ceux qui pratiquent une euthanasie active soient pénalement irresponsable…
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2008/04/28/libre-de-mourir-par-jean-paul-delevoye_1039318_3232.html Pourrait peut être songer, vu son grand âge, à se mettre en conformité avec ses idées…

  5. Le sieur Delevoye est un cumulard de fonctions. Ce n’est pas le seul dans hautes sphères politoco-administratives, hélas ! Mais, il n’a pas précisé si ses participations à sa loge maçonnique (Grand Orient de France ? Grande loge de France ?) étaient bénévoles ou rétribuées.

  6. Version corrigée :
    Après tant d’autres hiérarques de la Macronie triomphante, Delevoye a fini par démissionner en dépit du soutien inconditionnel de JUPITER, ses séides et ses godillots.
    Il ne faut pas oublier que le 3ème personnage du régime, Président de l’Assemblée nationale, est toujours en place malgré sa mise en examen pour des malversations financières et immobilières pour lesquelles le citoyen lambda aurait été condamné à une lourde peine financière et carcérale.
    Sans compter la bande à Bayrou qui va certainement avoir un simple rappel à l’ordre (exception faite de Goulard qui s’est vu rejetée pour son poste de Commissaire européenne) quand l’État ose demander un remboursement de 11 M€ au Rassemblement national alors que, depuis des années, le régime au pouvoir (quels qu’en soient les membres) interdit aux banques françaises de gérer un compte bancaire du 1er parti (d’opposition) de France.

  7. comme tout bon macronien ou socialiste c’est le même couplet : faites ce que je dis, pas ce que je m’autorise à faire! et ça veut faire la morale aux “privilégiés” travailleurs

  8. Bravo Foudras mais c’est encore un peu tôt pour le champagne: je propose la gradation suivante: delevoye un quart, buzin une demie, ferrand une bouteille, philippe un magnum, macron un jeroboam. Quant à barbier un verre de volvic suffira.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services