Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Le gynécologue Israël Nisand défend l’infanticide

Prenant prétexte du déni de grossesse, ce gynécologue justifie le meurtre du nouveau né : il n'y a pas meurtre puisqu'il n'y a pas grossesse ! CQFD.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

10 commentaires

  1. Nisand, toujours du côté du pire : un nom, une garantie.

  2. Nisand est dans la même veine que tous les adeptes de la théorie du genre. Je décide ce que je veux vraiment, en dépit de la volonté de la nature et de l’évidence de la réalité. Ainsi tout se justifierait à ses yeux quand je n’ai pas décidé que cet enfant en moi est un enfant, ce n’est donc pas un enfant. C’est rien, une chose, vivante si je l’estime, ou pas. Facile, non ? et certainement bien lucratif.

  3. je serais d’ailleurs intéressée d’avoir l’avis d’un exorciste, car l’ayant vu à l’écran plusieurs fois au cours d’interviews, il semblait “qu’ils étaient légion” à parler à sa place ou à mouvoir ses yeux et ses rictus. Des frissons dans le dos. Et l’envie de fuir.

  4. Parfois on regrette que l’eugénisme ne se soit pas imposé un peu plus tôt… Mais non, voyons : je rigole!

  5. C’est monstrueux,du subjectivisme absolu.Le but à peine dissimulé de Nissand est bien entendu d’ obtenir une législation qui assimilant le déni de grossesse à une pathologie permette une IMG dans ces cas.
    Or s’ il est vrai que l’ on constate de plus en plus de cas de dénis de grossesse c’est précisement le plus souvent du fait de la peur qu ‘éprouvent la plupart des femmes qui en sont victimes d’étre soumises à d’ insoutenables pressions à l’ avortement.Le déni constitue le seul moyen plus ou moins conscient de protéger le bébé.Mon expérience d’écoute sos futures mères m’ a souvent permis de recueillir des témoignages tels que j’ ai fait un déni de grossesse et je suis contente maintenant je ne suis plus dans les délais.

  6. la bête immonde a besoin de 210.000 sacrifices humains chaque année en France; ses serviteurs sont zélés et vicieux, prêts à tout pour justifier leurs crimes et ce nisand est particulièrement odieux.

  7. Ne nous y trompons pas : cette attitude vise surtout à protéger l’acquis de l’IVG. Si on arrive à faire accepter l’idée qu’on peut tuer un nouveau né sous prétexte de “déni de grossesse”, alors un foetus, a fortiori…

  8. D’un point de vu moral pour la condamnation de la mère, cela tient la route je crois. D’un point de vu éthique vu la finalité voulue par le Pr. Nisand, c’est une abomination morale.

  9. Ce n’est pas étonnant : si on considère l’avortement comme étant normal puisqu’il ne s’agit que du ventre de la femme, alors pourquoi pas considérer que l’enfant né n’existe que dans la mesure d’une reconnaissance maternelle.
    Dire que ces gens sont écoutés…

  10. Qu’est-ce que le père du mensonge n’inventera pas pour étendre son emprise sur le monde !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!