Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Le Grand remplacement n’existe pas, mais il prend le bus entre Aix-en-Provence et Marseille

Le Grand remplacement n’existe pas, mais il prend le bus entre Aix-en-Provence et Marseille

Un chauffeur de bus a diffusé des versets du Coran à plein volume durant les 40 minutes de trajet entre Aix-en-Provence et Marseille. Atterrés, peu d’usagers ont osé réagir.

La Métropole Aix-Marseille-Provence a ouvert une enquête.

«C’est mon bus! Je fais ce que je veux. Si t’es pas content, tu descends», aurait lancé le conducteur à un usager lui demandant de stopper la diffusion.

Le conducteur n’est pas un agent de la Métropole, mais une jeune recrue d’un sous-traitant. Convoqué par son employeur, il donne une autre version des faits: il écoutait ces versets sur son téléphone, et ne se serait pas aperçu qu’il était encore allumé quand il l’a mis dans sa poche.

«Ce n’est pas quelqu’un de radicalisé, précise-t-on à la Métropole. Même si on peut se demander si imposer l’audition de sourates dans un car n’est pas déjà une forme de radicalisation… En tout cas, on a demandé qu’il ne conduise plus sur nos lignes le temps de l’enquête.»

Un retraité algérien s’inquiète :

« Cela me rappelle l’Algérie, avec le FIS. Les islamistes, ils passaient ça dans les bus. C’est interdit aujourd’hui en Algérie! Et j’entends ça ici! Il faut réagir. »

Partager cet article

10 commentaires

  1. la République et la Licra nous ont enseigné que les islamistes ont tous les droits et que les Gaulois n’ en ont aucun.

    ce qu’on appelle la laïcité, les valeurs de la République.

  2. Une illustration supplémentaire de la tartufferie générale. Sans doute la sourate incitait-elle à égorger les kouffar, tout cela dans un bus du service public de la République laïque.

    Il faut d’urgence le muter à Air France pour piloter sur la ligne Paris-Alger avec terrain de dégagement sur l’Arche de la Défense.

  3. Évidemment, un radicalisé ne se définit que par sa propension à poser des bombes dans les lieux publics ou à couper les têtes des enseignants. Nous devons attendre qu’il passe à l’acte pour le définir comme tel et éventuellement prendre quelques mesures nécessaires. Les dénonciations de signes avant-coureurs ne sont que de l’agitation de complotistes racistes.

  4. dans quel bus pourrait-on entendre le grégorien des moines de Solesmes ou des cantiques chantés par les Petits Chanteurs à la Croix de Bois?

    • Vous avez tout-à-fait raison , TontonJean ! Mais c’est pour le coup que les usagers du bus auraient hurlé au chauffeur d’arrêter ça tout de suite ! ! ! Les cathos n’osent plus rien dans leur propre pays , ça devient dramatique !!!

  5. Moi, j’aurais entonné un “Ave Maria” ou un “Salve Regina”.
    Ces passagers étaient des moutons…

  6. Ce qui me déroute le plus dans cette affaire, c’est l’inertie de la quasi totalité de la cinquantaine de voyageurs.
    Une phrase de Chirac me revient en mémoire : “On greffe de tout aujourd’hui, des reins, des bras, un coeur. Sauf les couilles. Par manque de donneur.”
    Merci à ce vieil Arabe qui, lui, en avait.

  7. La plupart de nos problèmes vis-à-vis des cultures étrangères et particulièrement celle de Mohamed trouve sa source dans la peur. Les vaillants Gaulois ont peur. Inimaginable et insupportable chez moi. J’aurais fait sonner l’alarme et arrêter le bus. Bien sûr, un fan du Coran, un radicalisé ??? Aujourd’hui il est à pied. IL recommencera ailleurs. Ce sera en finale ” un bien connu de la police”.

  8. Le mot “laïc” est trop souvent employé. Personnellement je suis un laïc catholique. Mais la république n’est pas laïc, elle est “athée”, c’est-à-dire “sans Dieu” du grec “a-theos”.
    Le laïc est une personne qui n’est pas religieux: Prêtre, religieuse, etc…

  9. “si tu n’es pas content, tu descends”! la situation est bien résumée

Publier une réponse