Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Le grand remplacement

Bonne rentrée au petit Lucas :

DI6E-5XXYAUeXek

Pas la peine de se demander pourquoi les parents de gauche cherchent à éviter l'école du quartier pour leur enfant.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

10 commentaires

  1. S’il veut être tranquille, il va devoir se convertir à l’islam et s’intégrer à sa nouvelle culture.

  2. Ah, les jolis prénoms qui fleurent si bon nos terroirs ! Le plus chouette ? j’ai nommé le petit Mohamed-Islam !
    Dans le genre provocation, je crois qu’on ne peut pas faire mieux… A la cantine, je pense que c’est hallal pour tous ? Et à quand le prêche enflammé de l’imam du coin pour parler du “vivre ensemble” ?
    Quoi que dans le cas présent, il parlera plutôt de la prétendue supériorité de l’islamo-fascisme…
    Je plains sincèrement la cinquantaine de gosses de cette école qui vont devoir se coltiner les 250 petites filles voilées et autres gamins en robe longue, avec pour quelques uns, j’en suis certain, le petit bonnet blanc du pélerinage à la Mecque !
    Tout cela va mal finir… et il est grand que cela finisse !

  3. Oui, cela ne peut que mal finir, mais pour nos enfants et petits enfant au premier chef. Quant à la génération aux commandes elle, hélas, ne paiera pas pour avoir détruit la société, elle sera pour l’essentiel six pieds sous terre quand viendra la catastrophe finale.

  4. faut pas être net pour laisser ces enfant la dedans

  5. je plains l’institutrice surtout si elle professe en jupe!!

  6. Certains pensent à une substitution de population ….mais où vont-ils chercher tout cela ? non …mais ??
    c’est la nouvelle version de la fable : “l’aveugle et le paralytique” les uns ne voient rien et les autres ne peuvent rien …
    le composé idéal pour mourir !!!!!!!!!!

  7. Et ça vous étonne ?
    J’ai déjà eu ce genre de liste lorsque j’étais jeune instituteur (PE)dans les quartiers Nord de Marseille , il y a 20 ans .
    Les deux ou trois FDS au milieu , étaient pire que les “autres” .
    Je me souviens de ce père (un seul !) venant me voir et me demandant d’être très sévère avec son fils et de lui téléphoner dès que celui-ci ferait une bêtise .

  8. Je n’approuve pas ce genre d’article.
    Vous stigmatisez des enfants qui n’ont fait de mal à personne, et qui n’ont que le tort d’avoir des parents qui ne souhaitent pas s’intégrer.
    Ce n’est pas en agissant en “bon chrétien” comme ça que vous leur en donnerez envie.
    [Ben non, je stigmatise, comme vous dîtes, une politique d’immigration. MJ]

  9. …Vous plaignez le petit Lucas mais qu’en dire de tout cela pour la petite Sarah..?!

  10. Pauvre petit Lucas, prions pour ses parents et lui afin qu’il ne pâtisse pas de cette éminente compagnie !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!