Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Le gouvernement veut rééduquer les Français à la mode LGBT+

Le gouvernement veut rééduquer les Français à la mode LGBT+

Élisabeth Moreno, cette inconnue désormais ministre déléguée à l’Egalité femmes-hommes, vient de se lancer dans une opération de propagande “sur les sujets LGBT+, enchaînant déplacements, visioconférences, pluie de mails à la presse et de tweets, plus d’une trentaine en cinq jours”. Extraits terrifiants d’une interview accordée au HuffPost :

L’école en fait-elle assez pour accueillir les élèves LGBT+?

Commençons par dire que c’est toute la société qui doit être éduquée, sensibilisée, formée et informée sur les questions LGBT+. Ça commence à la maison, ça se poursuit à l’école, puis dans le monde professionnel et dans les médias. Si les mentalités n’évoluent pas, si les personnes ne déconstruisent pas leurs préjugés, on n’y arrivera pas. Car les lois ne font pas tout. Elles sont là pour protéger les personnes et sanctionner quand les droits ne sont pas respectés, mais elles ne vont pas nous apprendre à aimer l’autre.

Ça, c’est pour le constat. Concrètement, que peut faire le gouvernement pour améliorer leur inclusion et lutter contre le harcèlement scolaire?

La première chose à faire est d’aider le corps enseignant à se saisir de ces questions, c’est ce à quoi nous nous attelons avec Jean-Michel Blanquer. Il y a encore dix ans, on ne parlait pas ou peu des questions LGBT+ à l’école. Certains professeurs n’ont jamais entendu parler de ces sujets dans leur formation et ne savent pas comment s’y prendre. Il faut donc trouver les bons outils pour parler sereinement de ces questions, sans choquer. Le ministère de l’Éducation nationale va créer un site internet dédié “Éduquer contre les LGBTphobies” à destination du corps enseignant pour la prochaine année scolaire.

Nous avons également décidé de rédiger un guide d’accompagnement dédié aux personnes trans (…)

Faut-il aussi s’assurer de la bonne tenue des cours d’éducation sexuelle à l’école?

Oui, car bien que l’éducation sexuelle soit dans les programmes scolaires et obligatoire depuis longtemps, certains établissements ne s’en saisissent pas. Nous avons donc décidé de lancer avec le ministère de l’Éducation nationale un audit pour identifier ces institutions, comprendre quels sont leurs freins et le cas échéant, améliorer son contenu et son déploiement effectif (…)

Êtes-vous favorable à ce que les élèves trans puissent utiliser leur prénom d’usage à l’école, au collège et au lycée?

Personnellement, je pense que nous devons permettre aux élèves trans d’utiliser leur prénom d’usage, sans qu’il soit nécessaire de toucher à l’état civil, que ce soit à l’école, au collège et au lycée et c’est ce qui est d’ailleurs prévu dans le cadre de notre plan LGBT+. Montrer à la personne qu’on la reconnaît et qu’on accueille sa transition, c’est aussi lui donner la possibilité d’utiliser son prénom d’usage (…)

Votre collègue Clément Beaune n’a pas pu se rendre dans une des 80 zones dites “sans idéologie LGBT+” en Pologne. L’accompagnerez-vous la prochaine fois?

(…)  Si le gouvernement polonais ne respecte pas les libertés, les droits et les valeurs de l’Union européenne, il faut regarder comment sanctionner, notamment financièrement.

Sur les questions internationales, vous vous êtes récemment déclaré “personnellement favorable à la GPA si elle est ‘très encadrée’”. Parliez-vous de la GPA dite ‘éthique’ telle qu’elle existe au Royaume-Uni?

Je tiens à dire en premier lieu que ce sujet ne fait pas partie des promesses de campagne du Président. La priorité à ce stade c’est la PMA pour toutes. Et je suis pleinement mobilisée pour qu’elle devienne au plus vite effective. Ceci étant dit, ce que je voulais dire lorsque je me suis exprimée favorablement à titre personnel concernant une GPA éthique et très encadrée, c’est que dès lors qu’il y a un cadre juridique, cela évite des débordements et des situations très compliquées. La société évolue, les choses bougent, et il faudra bien qu’on ait une discussion sur ce sujet un jour, même si je sais que ça n’arrivera pas tout de suite. Par ailleurs, nous savons qu’il y a des enfants en France nés par GPA et ces enfants doivent être protégés (…)

Partager cet article

12 commentaires

  1. Je propose qu’on enferme cette folle dans un hôpital psychiatrique avec camisole de force si nécessaire. On aura tout vu, les profs ont autre chose à faire que d’apprendre ces idioties, vu le niveau actuel des élèves. Avec de telles tarées on n’est pas sorti de l’auberge.

    • Ce n’est pas à l’hôpital de faire la justice. De tels propos pourraient être condamnables en justice puisque finalement les propos contre l’homosexualité pourraient l’être. Finalement, il n’y aurait jamais dû y avoir à mon sens la liberté de débattre de tout ce qu’on veut. Peut-être aurions nous dû faire interdire l’apologie de l’homosexualité (de l’avortement aussi) quand il était temps, de même qu’on interdit l’apologie de la haine. Finalement, je me rends compte que le principe de l’inquisition n’était sans doute pas mauvais : interdire certains types de discours pouvant pervertir. Notre gouvernement ne se prive pas d’un tel principe en fait, mais les chrétiens le feraient plus efficacement pour lui, et pour la bonne cause. Mais traiter les gens en malades quand ils sont malades certes, mais malades spirituels (et pourquoi la camisole de force guérirait la maladie ou la maladie spirituelle?), ce n’est pas être dans la vérité. Et justement, ce qu’on réclame, c’est de la vérité et de la justice.

  2. je lui suggère d’aller prêcher son credo LGBT sur les parvis des mosquées, les marchés de Trappes etc.. après on en reparle.

  3. Pauvre folle effectivement !
    Elle sera magnifique l’école de la république avec des projets comme cela ! Combien de jeunes vont être perdus, car encouragés par des pervers de tout poil !
    Pourquoi pas les éduquer à la zoophilie, et leurs mettre dans le crâne également, que l’on peut euthanasier ses parents souffrant ou ses grands parents âgés !!!
    Quelle décadence, j’ai honte de mon pays !

  4. Avec les chances pour la France qui font la loi dans beaucoup d’établissements, ça va être chaud bouillant.
    C’est encore les braves gens qui vont se prendre le lavage de cerveau comme ils se prennent couvre-feu et autre confinement.
    Demandons l’interposition de la Sainte Vierge qui glisse souvent de minuscules cailloux dans les machines bien huilées de satan.

  5. Je pense qu’une expérimentation est nécessaire, dans les écoles de Seine Saint-Denis, pour commencer. Juste pour rire.

    • @FabienO
      … je complèterais volontiers votre suggestion avec les quartiers Nord de Marseille.
      La dame Moreno a intérêt à prévoir un stock de professeurs suicidaires pour assurer le renouvellement au fur et à mesure qu’ils seront “traités Paty” par les parents des chères têtes brunes…

  6. Élisabeth Moreno participe activement à la création artificielle d’une homophobie de plus en plus exacerbée dans l’ensemble de la population
    Cela finira tôt ou tard par le massacre des ultra minorités LGBT…

  7. Pourquoi ci-dessus ces propositions ci-dessus d’envoyer Élisabeth Moreno proposer son projet chez les islamistes des banlieues ?

    Cela revient à reconnaître que les Français de culture et les non musulmans ont déjà perdu et devraient s’en remettre à ces derniers pour maintenir l’harmonie de notre civilisation (ce qu’ils ne feront pas de toute façon car ils privilégieront la leur) ?

    Heureusement, ce n’est pas encore le cas.

    C’est à nous de prendre en main ce problème et de virer du paysage politique les idéologues socialo-macronistes du genre Élisabeth Moreno en fait ultra minoritaires ; l’exemple étant les Polonais, pas les musulmans :

    « Votre collègue Clément Beaune n’a pas pu se rendre dans une des 80 zones dites “sans idéologie LGBT+” en Pologne. L’accompagnerez-vous la prochaine fois?

    (…) Si le gouvernement polonais ne respecte pas les libertés, les droits et les valeurs de l’Union européenne, il faut regarder comment sanctionner, notamment financièrement. »

  8. E. Moreno devrait aller proposer son enseignement LGBT aux écoles et lycées de Seine-Saint-Denis… sans escorte policière, bien sûr !…

    • Non, c’est une erreur d’entrer dans ce conflit : Notre choix n’est pas entre les LGBTistes et les Islamistes !

      Mais entre la France des Français et les Islamo-gauchistes (Voir ma réponse précédente ci-dessus).

  9. Cette déconstructrice compulsive devrait commencer par se déconstruire elle-même, juste pour voir ce que ça fait: “ça vous chatouille ou ça vous gratouille” ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]