Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le gouvernement veut écouter mais ne pas l’être

ELibération et Médiapart ont révélé la mise sur écoute des derniers présidents de la République française par la NSA. L'Elysée s'émeut, convoque un Conseil de Défense, publie un communiqué indigné, convoque l'ambassadeur des Etats-Unis à Paris… André Bercoff dénonce cette hypocrisie :

"Il est tout de même plaisant que l'on pousse de hauts cris sur ces incursions malveillantes -et passablement inutiles, puisque l'on constate qu'aucun secret d'État n'est révélé- à l'heure où le gouvernement vient de faire voter la loi sur le Renseignement intérieur, qui permet à un nombre croissant de citoyens d'être écoutés sans le besoin d'une quelconque autorisation judiciaire. C'est dire qu'en cette matière comme en tant d'autres, la métaphore de la paille et de la poutre a encore de beaux jours devant elle."

Partager cet article

16 commentaires

  1. En tout cas, le comportement du gouvernement est à l’image des autres gouvernements depuis 50 ans…
    La France n’a jamais pris au sérieux le contre-espionnage sur son territoire. Aucune loi ne vient punir à la hauteur chaque personne qui serait prise à le faire. Si l’on compare les peines avec celles des autres pays, on est ridicule…
    Alors, il est un fait que le PCF a fait la pluie et le beau temps pendant 40 ans et a joué un rôle non négligeable dans cet état de fait. Mais en théorie, son influence est nulle aujourd’hui.
    Un gouvernement digne devrait pour le moins renvoyer l’ambassadeur des États-Unis pour marquer le coup. Que font les lopettes en mal de courbettes qui nous dirigent ? Ils le convoque pour le réprimander…
    A la place de l’ambassadeur, j’enverrai ma femme de ménage recevoir la réprimande pour continuer à me f… de leur g…
    Des mots… jamais des actes… C’est sûr que c’est plus facile de faire du scooter !
    Je me demande même pourquoi les Américains s’amusent encore à essayer d’écouter les c… des ces gens-là… C’est sans doute que cela ne soit pas tourner beaucoup plus rond chez eux que chez nous !

  2. Moscou n’est «pas surpris»
    «Je n’ai pas vu mais je ne suis pas surpris» par les révélations des écoutes, a déclaré le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov.
    À en croire encore le haut diplomate, lui et ses collègues ont «désormais pris l’habitude de brancher ou couper les micros quand [ils] mènent des négociations».
    Précisément, lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères du format Normandie sur l’Ukraine, mardi à Paris, des diplomates russes probablement visionnaires se sont amusé des pannes de micro qui avaient émaillé la rencontre. Ils les avaient mis sur le compte des «Américains» qui ne sont pas partie prenante de ces discussions.
    Au nom de la «solidarité transatlantique» censée prévaloir entre les Etats-Unis et l’Union européenne, Moscou n’attend pas de grandes conséquences diplomatiques de ces révélations mais dans la capitale russe qui a fait de Washington son ennemi public numéro un, ces révélations tombent à point nommé. Dans son blog publié sur le site Echo de Moscou, Maria Sakharova, l’une des portes paroles du ministère russe des Affaires étrangères, s’amuse des démentis apportés par Washington aux révélations d’écoutes sur la personne de François Hollande. Et les interprète ainsi : «Vous pouvez dormir tranquille, cher camarade, nous n’avons pas de griefs à votre égard…»

  3. Vous pourriez étendre la critique aux « républicains » de pacotille qui votent également massivement la loi renseignement-espionnage du gouvernement !

  4. Une fois de plus,ce pauvre hystérique tremblotant montre son incommensurable bêtise.
    Il met sur écoute tout le peuple français et il pleurniche parce que les américains font la même chose avec lui.
    Pitre et bouffon que ce ministricule.

  5. François Hollande est un Tartuffe ! Déjà, le 7 juillet 2013, dans un entretien publié par l’hebdomadaire allemand der Spiegel, Snowden, ancien agent de la CIA et consultant de la NSA, expliquait que la NSA « travaille main dans la main avec les Allemands et la plupart des autres États occidentaux. »
    De plus, le 11 septembre 2013, le Guardian révélait que la NSA partageait une partie de ses données avec Israël !
    Le 28 septembre 2013, le New York Times révélait que, depuis 2010, la NSA avait commencé à réaliser des profilages de citoyens du monde entier, en incluant des citoyens américains…
    Se souvenir qu’en juillet 2013, la France refusait de laisser l’avion d’Evo Morales survoler leur espace aérien, alors que le président bolivien rentrait dans son pays en provenance de Moscou où il avait assisté au forum des pays exportateurs de gaz. Son avion devait effectuer une escale technique au Portugal. D’après le ministre bolivien des Affaires étrangères, David Choquehuanca, les deux pays européens auraient émis ce refus car ils auraient soupçonné la présence d’Edward Snowden dans l’avion qui a dû finalement atterrir en urgence à Vienne en Autriche.
    Bref, Hollande est un menteur ! Autrement il aurait donné asile à Snowden ! Cette surveillance de masse fait partie du plan mondialiste. Le but, mettre en place une gouvernance mondiale dictatoriale avec comme capitale Jérusalem.

  6. Tout à fait d’accord avec LSB. J’ajouterais simplement que ces kékés incompétents dans tous les domaines feraient mieux d’en faire autant plutôt que de jouer les chochottes effarouchées. Mais qu’une bande de nases…

  7. C’est le bal des vertus outragées, plus prosaïquement celui des faux jetons.

  8. Hollande , le vassal d’Obama , nous joue une belle pièce de théâtre de par ses airs d’oie effarouchée . Si les Etats-Unis écoutent la France ,c’est pour s’assurer que celle-ci exécute bien ses ordres.Encore une fois Hollande trahie les français en se comportant de la sorte . Un Président digne de ce nom aurait rappelé son Ambassadeur . Celà vaut aussi pour l’Allemagne.

  9. A lire :
    Loi Renseignement: lettre ouverte de 140.000 «gens ordinaires» au Premier ministre
    http://www.slate.fr/story/103355/loi-renseignement-lettre-ouverte

  10. HOLLANDE a réuni ce matin un conseil de défense.
    La belle affaire !
    A-t-il été décidé des représailles à la hauteur de l’outrage ?
    Notre armée va-t-elle envoyer le porte-avions Charles De Gaulle croiser dans le golfe du Mexique?
    Sera-ce la diplomatie des canonnières ?
    HOLLANDE, VALLS et TAUBIRA n’ont-t-il pas fait écouter SARKOZY par des juges « indépendants » à leur botte ?

  11. Bien vu, d’ailleurs cette pratique est d’inspiration américaine, un « patriot act » à la française dans le cadre de la lutte dans le terrorisme.
    Mais plus généralement, on ne me fera jamais croire que personne ne savait! Qu’y a-t-il d’étonnant dans cette affaire d’espionnage?
    On connaissait déjà le programme Échelon des États-Unis et le fait qu’ils écoutaient des millions de personnes, bref une technologie complexe et des millions investis, pour écouter qui? La caissière de la supérette en bas de chez moi?
    D’ailleurs tous les pays, selon leurs capacités, essayent de savoir ce que font leur voisins. C’est vieux comme le monde.
    La vraie question est: pourquoi la création de ce « scoop » aujourd’hui? « Scoop » relayé par Libération, journal moribond qui en à bien besoin d’un, et Médiapart, connu pour sa collusion avec le pouvoir?
    Il est possible que cet évènement soit à mettre en relation avec la rencontre de V. Giscard d’Estaing avec Poutine et ai pour but de sortir l’Europe de la situation catastrophique dans laquelle les États-Unis l’on mise par rapport à la Russie ou au moins de desserrer l’étau.
    Le tout ayant pour but de fournir un prétexte à l’Europe de reprendre un peu d’indépendance sans se rendre coupable de « rébellion » au niveau diplomatique.

  12. Mitterrand était plus franc du collier à la fin de sa vie. Que disait-il ?
    « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort… apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ! »

  13. En parlant d’ambassadeur, pourquoi François Hollande ne dit pas tout haut qu’il a préféré suivre les ordres américains en Ukraine ?
    L’ambassadeur de France à Moscou jusqu’en 2013, Jean de Gliniasty, affirme que la Crimée a toujours été russe ! Pour lui, l’attitude du gouvernement français envers la Russie, a fait perdre 5 ans de travail pour créer des liens commerciaux entre les deux états. « Maintenant les gens ne se rendent pas compte qu’on risque d’aller vers la guerre. »
    Evidemment, les Américains ne veulent surtout pas d’une entente Europe-Russie ! Ce qui se comprend fort bien si on défend les intérêts des USA. Mais si on défend les intérêts de l’Europe, c’est tout le contraire qu’il faudrait faire. Hollande fait ici figure de traître.
    Ce vendeur d’enfants est décidément peu sympathique ! D’autant plus qu’avec lui, le chômage et la dette n’ont fait qu’augmenter ! Comme du temps de Sarkozy ! Pourquoi donc avoir crié sur tous les toits que son ennemi c’était la finance ?

  14. Hollande a accepté de se faire accueillir en grande pompe en Arabie saoudite ! Pourtant ce pays participe à financer Daesh ! Donc à tuer des chrétiens !
    D’autre part, wikileaks a dévoilé comment l’ambassade d’Arabie à Téhéran planifiait des troubles dans ce pays.
    Dans ce qui est en passe de devenir le «Saoudileaks», 60 000 câbles diplomatiques ont été révélés et quelque 500 000 autres câbles doivent suivre. Si l’Arabie saoudite a dénoncé des «faux», plusieurs constats ressortent de l’examen de ces documents.
    Il semble que la «générosité» saoudienne n’a pas de limite. Les câbles nous apprennent en effet que le royaume wahabbite a su se créer de nombreux obligés: l’ancien président de l’Egypte, Mohamed Morsi ; les Frères Musulmans ; des médias étrangers (Canada, Australie entre autres) ou arabes (Egypte, Liban, mais pas seulement) en souscrivant des centaines voire des milliers d’abonnements ; ainsi la chaîne de télévision égyptienne ONTV a renoncé à inviter un célèbre opposant saoudien en exil ; Julian Assange explique par exemple que « l’Arabie saoudite vient de célébrer sa 100ème décapitation de prisonniers pour 2015 mais l’information n’a jamais été rapportée par un média arabe et les médias internationaux ont été silencieux sur ce record ». Tout est mis en oeuvre par l’Arabie saoudite pour contrer l’influence grandissante dans la région du Moyen-Orient de son meilleur ennemi chiite et perse, ainsi que de ses alliés régionaux que sont le régime syrien et le Hezbollah libanais. Le Liban est particulièrement l’objet de l’attention saoudienne. On apprend ainsi que certains responsables politiques libanais n’hésitent pas à réclamer des aides financières à Riyad en échange de leur loyauté.

  15. Je me marre de voir notre pepère 1er et tous ces politicards jouer aux vierges effarouchées…
    Question à 1 euro : les grandes oreilles de la DGSE, c’est pour faire mumuse ?
    J’ai maintes fois lu et entendu dire que nos services d’espionnages figuraient sur le podium mondial en matière d’efficacité. Alors … cessez, une fois encore, de nous prendre pour des demeurés. Mais bon, ces histoires permettent d’occuper les cerveaux et de ne pas parler des vrais problèmes. La bonne vieille technique de la diversion a encore de beaux jours devant elle.

  16. Incroyable ce gouvernement qui veut nous mettre sur écoute mais refuse de nous écouter !!!

Publier une réponse