Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le gouvernement s’ouvrira encore à gauche

François Fillon a défendu aujourd'hui la poursuite de "l'ouverture" à gauche de la majorité présidentielle :

"Tout milite pour que cette ouverture soit poursuivie, parce que le durcissement de l'opposition désarçonne beaucoup d'hommes et de femmes de gauche qui cherchent autre chose qu'un affrontement stérile, et c'est la raison pour laquelle nous devons rester ouverts et rassembleurs".

MJ

Partager cet article

6 commentaires

  1. Avec l’hiver qui approche ,il faut se méfier de l’ouverture,propre à créer des “courants d’air” capables de refroidir les éléments de moins en moins chauds de l’électorat traditionnel

  2. Malheureusement, les électeurs dits de droite qui ont voté pour l’UMP tardent à se rendre compte qu’il s’agit d’un parti de gauche.

  3. je pense qu’on attendra longtemps une ouverture à droite

  4. Il faut reconnaître que l’ouverture à gauche a beaucoup contribué à l’affaiblissement de cette dernière.
    L’ouverture à droite est impossible, pour une raison majeure et une mineure.
    La raison majeure, c’est que l’idéologie dominante à l’UMP est moderniste : pas de modèle familial, pas de respect de la Vie, européanisme et mondialisme débridés, etc …
    La mineure, c’est que l’électorat de droite n’est plus identifiable (peu ou pas d’élus, pas de grand message caractérisé) ; je pense au CNI, au MPF (tous deux minuscules) et au FN (en plein déchirement). L’UMP a tout phagocyté.

  5. Comment faire ? Faut il faire un serment du “Jeu de Paume” du genre “nous promettons de ne pas (re) voter NS en 2012 même si la gauche risque de gagner et même si 2 guerres nucléaires en suspens et 37 attentats quotidiens nous menacent (d’après les médias)” ?

  6. L’UMP trompe son électorat en le conditionnant par les idéologies : par exemple en employant les mots que veut entendre son électorat et se classant à “droite” et en faisant croire que ce serait pire avec “la gauche”. La vérité – une constante depuis 1968 – est que la “droite” institutionnelle fait dans les faits (si on laisse de côté les discours) exactement la même politique que celle que la “gauche” institutionnelle aurait fait si elle avait été élue, et même parfois pire.
    De plus sa politique n’a rien à voir avec la volonté du peuple, puisqu’elle fait en réalité la politique de la ploutocratie, de l’oligarchie mondialiste qui gouverne le monde.
    Il faut reconnaitre que la méthode est efficace puisque c’est le même cirque à chaque élection, et donc on ne change pas une méthode qui a fait ses preuves.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services