Le gouvernement prépare-t-il un tsunami pour les armées ?

Est-il possible de diminuer encore plus le format des armées que ne l'a fait Nicolas Sarkozy après le Livre Blanc de 2008 entraînant une réduction de 54 000 hommes ? Il semblerait que oui :

"En sport, quand on dit qu'on est dans le "money time", il s'agit en général des dernières minutes de jeu où chaque possession de ballon devient cruciale et où les joueurs clés sont censés s'exprimer. Aujourd'hui, on est exactement là pour le nouveau livre blanc sur la défense, qui devrait avoir un nouveau (léger ?) retard et est attendu désormais fin mars, début avril, selon des sources concordantes, en dépit du récent coup de gueule de François Hollande qui attend le plus rapidement possible cet ouvrage censé décaper toute la doctrine française en matière de défensesous la contrainte financière. Car c'est le paramètre central de ce nouvel ouvrage, n'en déplaise à ceux qui disent le contraire. "Nous avons un outil opérationnel performant et jalousé même si nos armées ont bien sûr des lacunes, une industrie de l'armement parmi les meilleures au monde, qui emploie des salariés non délocalisables et nous allons vraisemblablement tout casser", regrette un général interrogé par "La Tribune".

(…) En tant que chef des armées, le validera-t-il [François Hollande, ndpc] ? Lui qui a connu son heure de gloire dans les rues de Tombouctou acclamé par des milliers de Maliens libérés du joug des islamistes. Car ce qui se prépare est un tsunami grandeur nature pour l'armée et, par ricochet, pour les industriels de la défense (…) Pour les militaires, cela va être cataclysmique, estime-t-on dans les armées, qui se réjouissent de la démonstration du succès opérationnel de l'opération Serval au Mali, qui a mis en déroute les terroristes islamistes (…)"

13 réflexions au sujet de « Le gouvernement prépare-t-il un tsunami pour les armées ? »

  1. Patrick

    Si c’est vrai, ce ne sera plus le livre blanc, mais le livre noir de la Défense. Toujours la même logique: affaiblir, faire peur, et proclamer qu’un gouvernance supra-nationale des armées est à terme la seule solution. Où cela nous mènera t-il ?

  2. Exupéry

    “Deux épées, cela suffit !”
    Mais le Christ offrait de Se sacrifier Lui-Même, il ne préparait pas une situation mortifères pour ses brebis.
    A ce rythme, n’en déplaise à certains, les “années les plus sombres de notre histoire” sont devant nous.

  3. saint-plaix

    Rien de bien nouveau…
    L’armée a toujours été la cible de la gauche!
    Rien n’a changé depuis les fiches du général André…
    Pierre Cot ministre de l’air du Front Populaire a détruit par la nationalisation les capacités de production aéronautique du pays… On a vu la suite…
    La fause droite chiraquienne ou sarkozienne n’a pas fait mieux!
    Pire, Sarkozy en s’attaquant directement aux régiments, donc à la colonne vertébrale de l’armée, a plus surement que tous les autres contribué à l’affaiblissemlent de l’armée…
    Hollande ne fait que récolter les fruits de cette politique et la continuer…
    Jules Moch, socialiste, dernier ministre de l’intérieur a avoir fait tirer sur la foule, avait inventé les CRS…
    Peut être est-ce la reconversion de l’armée souhaitée par la gauche: avoir non plus un instrument de défense du pays face aux agressions qu’il pourrait subir, mais un instrument de défense des intérêts du gouvernement contre les citoyens…

  4. Zorro

    J’ai un scoop pour vous !!! Le gouvernement s’apprête à changer l’emblème de la France. Nous avions le coq, qui chante les pieds dans la merde ; demain nous aurons l’escargot, toujours à la traine et hermaphrodite comme dans la théorie du gender !!! Elle est pas belle la vie ???!!!!… Nous vivons une époque formidable !

  5. nemo

    La tactique en matière de “réduction de format des armées” (expression pudique pour faire passer l’arsenic) est généralement sournoise et truquée .
    On annonce un tsunami avec des réductions drastiques … évidemment les autorités militaires se défendent et protestent !
    Donc on diminue la facture d’un tiers … ça rassure les militaires qui en viennent à remercier leurs fossoyeurs (histoire vécue)

  6. Sylvie

    Comme il y a actuellement d’après un sondage plus de 57 % des Français hostiles à la loi Taubira sur le mariage pour tous, le gouvernement socialiste engagera une répression sans bornes. Si les manifestations populaires massives prennent de l’ampleur et font venir plusieurs centaines de milliers de personnes, le pouvoir demandera à la police, à la gendarmerie et à l’armée de réprimer dans le sang le peuple qui est contre la loi Taubira.
    Il y aura donc malheureusement un bain de sang et cela provoquera inéluctablement ce qu’on appelle une Révolution, voire une guerre civile dans le pays.
    Il ne restera plus qu’au peuple soit la résignation ou la révolte avec les conséquences que l’on sait, voire peut-être la désobéissance civile et civique qui serait en mesure de faire reculer le pouvoir politique.

Laisser un commentaire