Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Pays : International

Le gaspillage tue

Extrait d'un article de Jean-Michel Beaussant dans L'Homme nouveau sur le gaspillage :

"Dans son essai Être consommé, William Cavanaugh a pour sa part bien résumé le problème. Li Chunmei, une Chinoise de 19 ans, est morte après avoir travaillé sans interruption 16 heures par jour pendant 60 jours d’affilée, à fabriquer des peluches pour les enfants des pays « développés » : «Nous achetons. Ils meurent. Y a-t-il une relation entre les deux ?». Bien sûr : «Nous sommes invités à acheter des produits qui apparaissent miraculeusement sur les rayons des magasins, sans nous interroger sur leurs origines.» Tandis que le rasoir à 5 lames évince le rasoir à 4, 3 ou 2 lames, des gens souffrent de la manière dont ces affaires sont fabriquées et distribuées. La mythologie commerciale des marques, du besoin indéfini de nouveaux produits, cache des coulisses autrement moins confortables. Et pourtant, interroge Cavanaugh : «Qui d’entre nous choisirait consciemment de faire travailler autrui jusqu’à en mourir pour garantir le bas prix des choses qu’on achète ?». Nous sommes partie prenante d’une telle économie, explique-t-il, parce que nous sommes « détachés » des producteurs par ce système. Le « libre marché » rend-il vraiment libre ? Toutes proportions gardées, la crise des agriculteurs en France, dont nous parlions dans le dernier numéro, relève du même système. Et les gens qui jettent la nourriture sont aussi partie prenante de ce système. L’individualisme et l’hédonisme matérialiste de la société de consommation détruisent les liens entre les êtres. À tel point qu’avec les biens matériels qu’on gaspille et jette ainsi sans discernement, au mépris de ceux qui les ont produits, ce sont les êtres humains eux-mêmes qu’on commence à mettre au rebut dès leur commencement (embryons surnuméraires) ou à leur crépuscule (euthanasie). Il serait temps enfin d’entendre l’alarme du Saint-Père. Funeste société de consommation !"

Partager cet article

3 commentaires

  1. En plus, en matière de pensée hédoniste, la France est sans doute championne. Le gourou des hédonistes et athées contemporains étant Michel Onfray, qui préconise l’égoïsme de l’individu en vu de son développement. Vive le progrès !!:)

  2. Ça fait longtemps que le problème se pose…
    Par contre, essayer d’acheter un produit qui ne soit pas « made in RPC » et on n’en reparlera : sauf vivre dans un trou et dans la misère absolue, c’est impossible…
    Alors, qui sont les responsables ? Les consommateurs qui n’ont pas vraiment le choix ? Les entreprises qui font faire en Chine ? Les politiciens qui ont favorisé cette politique absurde ?

  3. Les industriels deploient egalement beaucoup d’energie pour rendre leurs produits irreparables: electro-menager, electronique et maintenant même l’automobile…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services