Le futur secrétaire général de la Maison Blanche est presqu’un ancien combattant…

ALeqM5hUb2iEaJmYvW25Uy8ykPjp0DZsjQ …de la guerre du Golfe mais au sein de l'armée israélienne !

En 1991, Rahm Emanuel s'est porté volontaire, en tant que mécanicien engagé civil, auprès d'un bureau de recrutement de Tsahal (armée israëlienne). Durant deux mois, il a réparé des blindés près de la frontière libanaise.

180px-KD_1946 Rahm Emmanuel est le fils d’un immigré israélien. Son père était un vétéran de l'lrgoun, organisation armée nationaliste juive qui organisa le retour des Juifs en Israël, des opérations de représailles puis des attentats contre les Arabes et lutta contre la présence britannique (photo) dans le pays jusqu'à l'indépendance de l’Etat hébreu.

On comprend mieux son surnom : Rahm-bo

Philippe Carhon

.

6 réflexions au sujet de « Le futur secrétaire général de la Maison Blanche est presqu’un ancien combattant… »

  1. Jean

    Je ne vois pas le problème … Israël est un pays ami de l’occident et des Etats-Unis.
    Les vieilles querelles datant de 1948 sont dépassées depuis longtemps.
    Vous frayez là avec une idéologie bien peu catholique …
    (Vous ne voyez pas le problème ?
    Vous ne voyez pas le problème de la double nationalité illustré ici de manière presque caricaturale mais véridique ?
    Le problème n’est pas de savoir si Israël est un ami de l’Occident, le problème est de savoir si la priorité de Rahn Emanuel sera la défense des Etats-Unis ou celle d’Israël.
    Nous avons, dans une moindre mesure, le même problème en France lorsque des bi-nationaux sifflent la Marseillaise au Stade de France alors que la Tunisie est un pays ami de la France…
    Enfin, il faut aussi arrêter de soupçonner d’antisémitisme quiconque ose crtiquer un tant soit peu Israël (idéologie bien peu catholique). Je ne suis pas sûr que la politique menée en Israël dans les territoires occupés tienne longtemps au regard de la doctrine sociale de l’Eglise.
    Philippe Carhon)

  2. pique-à-sots

    moi,si j’etais israelien et si le chef de cabinet du president elu des USA etait le fils d’un ancien du fatah ,lui même ayant servi dans les milices palestiniennes ,j’aurai certainement des a-priori sur la politique etrangère future de la nouvelle administration !
    mais l’inverse n’est peut-être pas vrai?

  3. BOGOMIR

    @ Jean
    Je ne pense pas qu’Israël soit un ami de l’Occident, pas plus que les États Unis d’ailleurs. (Si par “Occident” on entend l’Europe). Il ne cherchent qu’à garder sous leur contrôle et à diviser pour régner!
    Leur politique a favorisé l’extrémisme musulman, souvent au détriment des arabes chrétiens.

Laisser un commentaire