Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le futur président du FN sera le candidat de la présidentielle

Pour Marine Le Pen, l'enjeu du congrès du FN de janvier prochain est net :

M "Le FN était l’écurie présidentielle de Jean-Marie Le Pen, le RPR de Jacques Chirac, le PS de F. Mitterrand, l’UMP de N. Sarkozy. C’est parce que le PS n’était pas fondamentalement l’écurie présidentielle de Ségolène Royale mais un bricolage, qu’elle a fait la course avec une voiture sans roues. Cette analyse que je crois parfaitement objective revient à dire que le président d’un parti politique a naturellement vocation à porter les couleurs de son parti lors de ce scrutin fondateur et que le président du Front National sera mécaniquement le candidat à la présidentielle. Personne ne doit donc se tromper. Le congrès du Front National de janvier 2011 n’a donc pas seulement pour vocation de donner un Président au Front National mais également de désigner son présidentiable. Le vote du congrès fonctionnera en quelque sorte comme un mécanisme de primaires internes. Concrètement, en janvier 2011, la question à laquelle les adhérents du Front National devront répondre est : quel est le meilleur candidat pour nous représenter à l’élection présidentielle ? Ne pas prendre en compte cette réalité c’est prendre le risque de la machine à perdre. Or, compte tenu de la situation effroyable du pays, notre candidat ne part pas pour témoigner mais pour gagner."

Qu'en pense Bruno Gollnisch ?

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. Je ne connais pas les pensées de Bruno Gollnisch; mais, moi je pense qu’il serait le meilleur dans les deux cas.

  2. A moins de ne revendiquer que la Présidence du FN et d’annoncer qu’il ne sera pas son candidat aux présidentielles, ce qui signifierait qu’il serait un demi président, et que Marine LE PEN ne serait qu’une demi-candidate, comme le fut en effet Ségolène ROYAL, on ne voit pas B. GOLLNISCH dire le contraire de ce que Marine Le Pen explique clairement.

  3. Et qu’est-ce qu’un “présidentiable” qui ne devient pas président ? Nada, rien.

  4. Où l’on voit que l’enracinement local du FN n’est pas pour demain…

  5. Pur bon sens de Marine une fois de plus! Les petites choses préparent aux plus grandes. La légitimité se conquiert par l’excercice des responsabilités.
    Discours très intéressant à lire dans son intégralité sur NPI.
    PS: j’espère que ceux qui se font les chantres de l’enracinement local ont leur carte de militant et se battent là où ils sont plutôt que de rester derrière leur écran à manifester leur indignation ou à se rêver une chrétienté mythique….

  6. Une raison de plus pour adhérer au FN dans le seul but de faire élire Bruno Gollnisch!

  7. Et donc si Bruno Gollnisch devenait président du Front il serait automatiquement le candidat pour 2012 ? Qu’en pense les marinistes ; mais envisage seulement une seule seconde l’Hypothèse BG ?
    Ah oui j’oubliai apres avoir affirmé ce principe Marine va nous dire qu’elle est la seule apte a recueillir les signatures.
    Ou comment fausser le debat en essayant de l’amener sur un terrain qui pourrait etre favorable.
    Ceci etant dit il serait temps de se contre-foutre (désolé) de la presidentielle. Ca servirai a quoi de gagner une presidentielle sans gagner des legislatives ? Le Front est il capable a l’heure actuelle de fournir ne serait ce que 200 députés compétents ? La question vaut guise de réponse.
    Bref l’enjeu de la présidence du Front est a mon sens de savoir quel candidat sera capable de structurer enfin le mouvement, de le structurer localement et de faire emmerger une élite pret a prendre le pouvoir.
    Et malheureusement, on ne fait pas éclore une élite en centrant tous les moyens sur une seule personne et sur une seule élection.
    Bref Marine est ici dans l’erreur.. mais n’est ce pas sempiternellement la même erreur congénitale qui fait du front une simple distraction pour ceux qui depuis 40 ans gouvernent réellement ?

  8. Il est évident que les frontistes choisiront en janvier leur CHEF, et non un directeur administratif.
    Le chef est celui qui nous mène au combat, donne l’exemple militant, et affronte le premier l’ennemi: c’est naturellement lui (elle) le candidat du FN aux présidentielles.

  9. Bien vu Manouille. C’est exactement ça,rien que ça.Quelle tristesse!N’importe comment il faut bien comprendre que le salut n’est pas dans le cadre de la république.

  10. Marine Sarko-Bis sent bien que la structure du FN, pourtant bien purgée, n’est pas encore assez servile à son goût. Elle nous pond une nouvelle manipulation qui ne trompera personne : élire le président du FN, c’est désigner le candidat aux présidentielles.
    Elle avoue donc indirectement que Bruno Gollnisch ferait un excellent président du FN, mais, selon elle un mauvais candidat aux présidentielles… Qu’en sait-elle, elle qui a déserté la Région IDF car elle était certaine de perdre dans cette région qu’elle a politiquement ruinée ? Gollnisch ferait aussi un très bon candidat aux présidentielles parce qu’il sera un très bon président de parti politique.
    Marine Sarko-Bis perd les pédalles. C’est un excellent signe qui doit nous encourager à persévérer : l’élection de Bruno Gollnisch à la présidence du FN est tout à fait possible, c’est ce que démontre la fille Le Pen en creux.

  11. Bâtir sur du solide, ouvrir le FN à toutes les bonnes volontés, s’implanter localement et patiemment, ne pas tout miser sur une élection spectacle, voilà le chemin de l’influence et du redressement, qui sera long.
    Mais cette voie n’est possible qu’avec un homme de stature morale de haute qualité.
    Cela élimine les ambitions exacerbées d’une arriviste sans beaucoup de scrupules.

  12. nouveau post atterrant de Olivier M, responsable frontiste de toulon : absence de recul et d’analyse politique,fascination, oh combien malsaine, pour la personne du CHEF (l’emploi des majuscules est à cet égard révélatrice),absence d’esprit critique, soumission totale à des pratiques politiques de l’âge de pierre, on en passe et des meilleures. Bref, désespérant.

  13. La démonstration par le PS??
    Ouais, bah, moi, je crois surtout que les adhérents du PS se mordent les doigts d’avoir choisi la jeune femme punchy Ségolène plutôt que le vieil intello ringard Strauss-Kahn!!
    “quel est le meilleur candidat pour nous représenter à l’élection présidentielle” ?
    Il faudrait que Marine aille plus loin que son raisonnement politicien qui considère l’échéance électorale comme une fin en soi. S’il s’agit donc de gagner la présidentielle, il faudrait plutôt poser la question:
    “Quel est l’homme ou la femme ayant le plus de compétence pour assurer la tâche difficile de chef d’état, qui a la plus grande stature internationale, qui possède la plus grande hauteur de vue et la meilleure vision pour la France”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services