Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le FRS – démocratie chrétienne sociale : quelles idées ?

F Christine Boutin, réélue aujourd'hui Présidente du FRS – la démocratie chrétienne sociale avec 94,1 % de voix pour un mandat de 3 ans, a déclaré :

"Comme les chrétiens sociaux au XIXè siècle et les démocrates chrétiens au XXème, les démocrates chrétiens sociaux doivent porter dans le champs politique des solutions pour sortir de la crise économique, sociale et éthique du XXIè siècle"

Xavier Bertrand, secrétaire général de l'UMP, s’est adressé aux militants FRS :

"J’ai bien l’intention que vous puissiez apporter votre contribution à l’animation et à la réflexion au sein de notre mouvement […] faisons bien attention après cette crise financière, qui est aussi une crise des valeurs, à ce que vous puissiez nous aider à redonner du sens".

Reste à connaître les solutions pratiques que proposera le FRS. En attendant, le FRS a présenté 8candidats sur les sept circonscriptions de métropole qu’il souhaite voir figurer sur les listes UMP aux élections européennes de juin, à croire que sur l'UE, le traité de Lisbonne et la Charte des droits fondamentaux (charte pro-mort), le FRS partage le même point de vue que l'UMP :

  • Ile-de-France : Xavier Lemoine – maire de Montfermeil, 
  • Nord-Ouest : Bertrand de Kermel – président du Comité Pauvreté et Politique,
  • Ouest : Marie de Blic – mère de famille,
  • Ouest : Vincent You – vice-président du FRS et chef de cabinet de Christine Boutin au ministère du Logement,
  • Sud-Ouest : Muriel Boulmier – vice-présidente de la Fédération Nationale des Entreprises Sociales pour l’Habitat,
  • Sud-Est : Inès de Lavernee – conseillère municipale à Lyon,
  • Est : Alphonse Schwein – vice-président du Conseil général de la Marne 
  • Massif central – centre : Marie de Nicolay – Maire de Saint-Caprais – vice-présidente de l’Association des Maires Ruraux.

Christine BOUTIN a affirmé «vouloir qu’au moins cinq sur ces huit candidats soient retenus au final sur les listes UMP, dont deux en position éligible».

Partager cet article

2 commentaires

  1. Démocratie sociale ou chrétienne ? Ou social-christianisme, ou christiano-socialisme ?
    Que de mots, et aussi de confusions en perspective. Les ”bons sentiments” et le souci de ”troisième voie” ont toujours mené aux pires compromis les mouvements démocrates-chrétiens européens, au point d’en perdre leur âme, voir même de disparaître. Mais le XXI ème siècle verra peut-être renaître des partis authentiquement catholiques.

  2. nous vous informons qu’il existe la DEMOCRATIE CHRETIENNE SOCIALE FRANCAISE héritière de la pensée de Georges BIDAULT et Alfred COSTE-FLORET fondateurs de la Démocratie Chrétienne Française .Maurice SCHUMANN a été Président jusqu’en 1998 .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services