Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le FN joue la prudence à Hénin Beaumont

1 A moins de deux semaines du premier tour de l'élection municipale de Hénin Beaumont, la stratégie adoptée par le FN et Marine Le Pen semble être la prudence. Ainsi, comme en 2008, la flamme et la mention du FN n'apparaissent pas sur les affiches. Ce qui est nouveau en revanche, c'est que Marine Le Pen n'y apparaît plus. Le candidat mis en avant, c'est Steeve Briois, "l'enfant du pays", qui dans une lettre écrite aux Héninois et Beaumontois, ne mentionne ni son appartenance au FN ni le travail de conseillère municipale de Marine Le Pen…

Prudence stratégique pour ne pas réveiller le "front républicain" qui se prépare ou prudence stratégique interne au FN face à une élection qui s'avère plus difficile pour Marine Le Pen que les européennes

Partager cet article

19 commentaires

  1. Cher Monsieur,
    Votre analyse est totalement fausse. De la meme manière qu’en 2008, la première affiche de campagne et la première lettre de campagne sont axée sur la personnalité de la tete de liste, ce qui, vous en conviendrez, est très banal.
    Les documents publiés par la suite valorisent bien évidemment l’excellent bilan de Marine au conseil municipal d’Hénin-Beaumont ainsi que ses compétences.
    Enfin, permettez moi d’ironiser sur vos deux interprétations tant sur le plan Interne qu’externe. En première ligne sur le terrain, Marine n’a cessé de réaliser les meilleurs scores du FN tant aux législatives, qu’aux municipales et aux Européennes. Elle a parfaitement démontré son “effet personnel” dans les élections.
    Quand au Front républicain, il aura lieu qu’elle que soit la tete de liste. Cela ne nous fait pas peur, nous avons l’habitude de combattre dans l’adversité.
    Enfin, la comparaison de difficulté entre les Européennes et les municipales m’apparait particulièrement inadaptée.
    BIen à vous.
    Steeve Briois

  2. Il me semble que c’est également la stratégie qu’avait utilisée Jacques Bompart aux élections municipales de 2001, à l’issue desquelles il avait été réélu haut la main. Bien-sûr, la direction lepéniste du FN lui en avait fait grief quelques années plus tard, lorsque le maire d’Orange n’était plus en odeur de sainteté au sein des instances dirigeantes du parti (2003/2004)…
    Apparemment, les critiques qui ont plu sur Bompart n’étaient donc aucunement fondées, puisque cette stratégie est à présent adoptée par Marine Le Pen…
    Demandera-t-on pardon à Bompart ?

  3. Il s’agit d’une élection locale et de rassembler et non pas de faire élire le représentant d’une ligne pur et dur.
    Il faut aller bien au delà des 30%.
    Steeve et Marine sont nos seules lueurs d’espoir dans cette france d’après des gagneurs plus.

  4. Cher Philippe Carhon, vous posez-là de simples et bonnes questions. Vous avez la prudence de ne pas y répondre : en un sens, c’est dommage, mais d’un autre côté je pressens que le simple fait de poser ces questions pertinentes va attirer les marinistes-marinolâtres : ils vont vous “tomber dessus” et vous accuser de tous les maux. Car il est INTERDIT de critiquer Marine Le Pen (ce que vous ne faîtes pas) ou, ne serait-ce que de prononcer son nom. Rappelez-vous : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2009/03/vers-une-entente-entre-les-dissidents-ex-fn.html
    Nous allons donc bien voir si le débat est possible à partir de vos interrogations légitimes.

  5. Jacques Bompard n’avait-il pas été vertement critiqué pour avoir enlever la flamme tricolore sur ses affiches électorales ? Mais critiqué pour cela seulement après avoir quitté le FN, bien sûr !

  6. Monsieur Carhon, je complèterais bien volontiers votre analyse par ces quelques points :
    1 – Dans le différend qui a opposé Marine Le Pen et Carl Lang, le FN n’a cessé de mettre en avant la légitimité et les excellents résultats de Marine le Pen dans le Nord pour ne surtout pas faire passer son parachutage aux européennes comme une assurance à la réélection…
    2 – Si bien qu’une défaite de Marine Le Pen à Hénin pourrait effectivement l’affaiblir en interne…Surtout que cette élection sera très difficile : la gauche au 2ème tour avait fait 52% dans une triangulaire avec le FN. On est très loin de renouveler l’exploit de…Bruno Mégret à Vitrolles ou de Jacques Bompard à Orange tous deux fortement critiqués par Marine Le Pen aujourd’hui !
    3 – Ainsi une défaite pourra être imputée à Steeve Briois seul ! Mais pas une victoire bien sûr…
    4 – Du point de vue du FN, cette stratégie est logique.

  7. Si j’avais le choix, je voterais évidemment Marine LE PEN mais il faut bien se rendre compte qu’elle est une habile politicienne qui, en cas d’élection à un poste majeur et de déconfiture complète du parti créé par son père (mais rendu possible seulement par des personnalités de grande valeur qui l’ont entouré et une foule de militants et sympathisants qui ont oeuvré presqu’en vain !), rejoindrait d’une façon ou d’une autre la “droite molle” sous des apparences et un discours de “dure”.Qu’est-ce que le Front aujourd’hui ? Une entreprise plus familiale que nationale en qui nous ne devons faire aucun crédit pour changer les choses qui se sont aggravées à un tel point, en Occident, que seule la Providence et des évennements d’une terrible gravité (sans cesse, paradoxalement, “prédits” par Jean-Marie LE PEN) ensanglantant nos pauvres patries.

  8. -Je ne vois pas en quoi le commentaire de M. Cahron diffère de celui de M. Briois sur le fond.
    -Il est interessant de constater que le SB ne censure pas alors que NPI ne rate jamais une occasion d’anathémiser notre blog préféré!

  9. @ Solange et Louis
    Vous faites beaucoup de procès d’intention sans consistance réelle.
    Il est exact que dans le passé il y a eu en interne au FN de véritables procès d’intention contre des cadres candidats aux municipales sous des étiquettes non FN, par exemple Mtre PEYRAT à Nice, qui souhaitait attirer le vote de droite de l’importante communauté juive de cette ville. Ces procès extrêmement violents furent menés d’ailleurs par ceux qui fondèrent ensuite le MNR, voire qui ont quitté le FN depuis (je ne cite pas de noms pour éviter les attaques ad hominem): accusations de trahison, affaiblissement du message, etc… Les mêmes se plaignirent ensuite de subir ce qu’ils avaient fait subir, reprochant au FN sa rigidité…… Faudrait savoir !
    La vérité est qu’il faut beaucoup de finesse et d’habileté quand on fait de l’action locale, que chaque ville est un microcosme particulier, et que ce qui marche dans un lieu fonctionnera mal dans l’autre : si on présente une liste, c’est pour la faire élire sur un programme local décliné des grands thèmes nationaux.
    Hénin-Beaumont n’est pas facile à conquérir, et sera encore plus difficile à gérer, à remettre sur pied et à conserver. Dans les villes devenues FN, les maires ont ”bénéficié” de la ruine financière et budgétaire de leurs prédécesseurs et de triangulaires pour se faire élire, et ils ont souvent conservé leur siège en quittant le FN, pour bénéficier du soutien du RPR-UDF : Marignanne, Orange, Chaufailles, Nice, etc….Sans ce soutien ils ont perdu les villes : Vitrolles, Toulon. Un maire FN vit sous la pression des partis de gauche, du contrôle préfectoral (à TOULON le préfet de gauche cassait toutes les grandes décisions de JM Le Chevallier, retardant ainsi de 3 ou 4 ans des projets qui furent achevés par son successeur).
    Aussi il vaut mieux cesser de tout critiquer et souhaiter à cette liste le maximum de succès, plutôt que de se livrer pour la énième fois à une critique qui porte sur l’accessoire : parce que l’essentiel serait de faire ce que vont faire les électeurs de Henin-Beaumont, examiner les propositions d’action municipale de la liste Briois-Le Pen. Là on est dans le concret. On ne peut reprocher au FN sa faible implication locale et jeter le doute sur un combat local réel et difficile, de plus emblématique.

  10. en lisant les commentaires,je constate avec beaucoup d’amertume que “certains” de notre mouvance préfereraient encore la victoire des socialistes que celle de Briois et Marine coupabes de tous les maux…
    aux dernières nouvelles les electeurs ,eux, ne se sont pas trompés en renvoyant les vautours à leurs chères études!

  11. Pour un blog catholique, quel intérêt de parler de “cuisine” électorale ! Combien a eu d’amants ou de maris cette Marine dont on ne connait rien.. Je suis méchant, mais, de grâce, arrétez de nous bassiner des problèmes du FN ou du MNR et que sais-je ! Une bonne nouvelle : la création du lycée par de Villiers : au moins, il fait de la politique dans le sens noble du terme.

  12. Oui, c’est vrai: la création d’un lycée par le conseil général de Vendée (et pas par Villiers), c’est super important!
    Tellement plus important que de gagner une ville par le Front Nationa,l n’est-ce pas?
    Je me demande parfois à quel degré d’orgueil aveugle certains persifleurs anti-Front peuvent arriver, quitte à profiter à Sarkozy, le plus calamiteux anti-catholique que la France ait jamais connu, ou aux gauchistes d’Hénin-Beaumont…
    Bien évidemment nous souhaitons TOUS, FN, ex-MNR (Convergences nationales, qui représente 90% de feu le MNR et qui a bien compris l’intérêt national), patriotes, Français de souches et de coeur, TOUS nous souhaitons la victoire de Steeve BRIOIS, avec marine LE PEN le 28.
    Et de toutes façons, même s’ils n’arrivent pas à prendre la mairie d’Hénin, leur score claquera le bec aux orgueilleux pétris de haine et de jalousie crasse.

  13. @ ALM
    Je vous trouve assez peu délicat : accepteriez vous ce genre de plaisanteries salaces concernant votre fiancée ou épouse ou mère, ou que l’on pose la question du nombre d’enfants naturels de P de Villiers ?
    La politique dans le sens catholique n’est pas nécessairement de reconstituer l’école laîque étatique de la Troisième république de la loi de 1905 : c’est d’exiger la liberté de l’enseignement. Etes-vous conservateur ou catholique ?

  14. OUI, Jean Claude, je préfère la victoire de mes vrais ennemis (l’UMPS) que le succès de mes faux amis (gauchomarinisme). Au moins les choses sont claires et sont nettes. Et désolé mais cette élection, qui tombe à pic, aura une importance dans la vie interne du Front. Je ne veux pas de Madame Marine comme présidente de notre parti. Par conviction politique. Un point c’est tout.

  15. Jean charles,des traitres il y en a toujours eu et il y en aura toujours…
    vous revendiquez d’en être un,libre à vous mais je doute que vous soyez adhérent du FN…
    pour ma part je ne suis inféodé à aucun parti mais allergique à la mauvaise foi et lorsque vous évoquez le “gauchomarinisme” ,vous poussez le bouchon un peu loin!

  16. @ Jean-Charles
    Gaucho -marinisme, c’est plat, mesquin, cela sonne creux.
    Vous manquez de précision, voire d’ampleur. Pour être crédible, ce qui est manifestement votre but, il faut dire, redire répéter, seriner, hurler, asséner : trotsko-marinisme.
    Car en qualifiant Marine Le Pen de trotskiste, vous justifiez ainsi totalement votre souhait de voir un socialiste ou un UMP élu à la place de la liste FN.
    Voyez-vous, il faut savoir y mettre le paquet : toute propagande se rit des nuances. Les guerres civiles sont les meilleures et les plus cruelles. Foin de tout scrupule : quand c’est pour un bien supérieur, un catholique doit savoir mentir. Trotsko-lepénisme est bien meilleur. Essayez, vous verrez, cela créera une addiction.

  17. Il est légitime de penser quand meme que le portrait du père fondateur(avec ordre nouveau)du FN plombe un peu certains candidats.en AQUITAINE ,outre la concurrence du PR MARTINEZ ,ALIOT qui bénéficiait d’une bonne image de candidat jeune et rugbyman a été désservi par une profession de foi ou apparaissait un LE PEN un peu ringardisé,et rate son élection de peu.nos adversaires ne s’y trompent pas quand ils traitent le FN de club du 3°AGE.

  18. Quelques uns d’entre nous connaissent quand même bien Hénin-Beaumont, pour y avoir parfois milité, parfois même aux côtés de Marine LE PEN et Steeve BRIOIS.
    Ainsi quelques Toulonnais actuels, dont votre serviteur, travaillant encore dans le Nord en 2007, ont eu l’occasion de connaître l’épisode du “siège de la permanence FN d’Hénin-Beaumont”…
    C’était le soir du second tour des législatives de 2007; plus de 200 militants s’étaient pressés pour encourager et entourer l’unique candidate du FN arrivée au second tour, et qui devait faire plus de 42% des voix ce soir là.
    Au bout d’une heure, 2 à 300 racailles, certains cagoulés, la plupart armés de batons et de barres de fer, ont fait le siège de la permanence. Ils ont tenté plusieurs assauts, que nos 50 DPS présents repoussaient vaillamment; mais aucune sortie n’était possible.
    Le cordon de 10 malheureux policiers en chemisette était inexistant; il a fallu 3h de plus avant que des CRS d’Arras et de Lille ne parviennent en renfort!
    Dans l’attente, les racailles ont détruit un maximum de voitures à proximité de la permanence et les femmes et les enfants enfermés durant 4h (une de mes filles s’est évanouie) se préparaient à résister physiquement en s’armant des manches à balais et des bouteilles qui trainanient dans le local…
    Le FN d’Hénin a dû par la suite fermer sa permanence durant plusieurs mois!
    Marine LE PEN a eu le cran de donner courage à chacun face à la racaille; elle a même eu la gentillesse de prendre le lendemain des nouvelles de notre fille.
    Elle n’a rien d’une “gauchiste”, elle est courageuse et a un cran, une détermination, un charisme qu’on ne trouvera jamais dans les rangs embourgeoisés des thuriféraires du vicomte et des aigris professionnels.
    Fac à la racaille qui pourrit la vie des Français à Hénin, c’est la seule, avec Steeve BRIOIS, à faire Front.
    La seule à lutter et à dire sans compromission la vérité sur l’immigration-invasion et ses ravages.
    C’est la seule à donner espoir aux “petits Blancs”, laissés pour compte de la France avachie dans le matérialisme et l’hédonisme, d’une France livrée pieds et poings liés au mondialisme et à ses avatars, l’immigration-invasion, la déchristianisation, l’islamisme, l’atlantisme.
    C’est clair, c’est MARINE.

  19. réponse à quelques détracteurs : je n’aurais pas pensé que la politique rende aussi sectaire, et mauvais, j’ose dire, des personnes qui se disent catholiques. Quel intérêt présente pour un catholique romain vos querelles de clocher ! Suivons notre Pape et laissons la cuisine électorale. Le lycée de de Villiers me parait une excellente et intelligente initiative, enfin positive avec nos deniers : apprendre les “humanités” à des jeunes. Ouf. J’ai 47 ans de mariage : interrogez les jeunes de terminale, essayez : résultat garanti, de quoi aller se pendre dans son grenier..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services