Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le fascisme gay

L’adoption par référendum en Californie de la proposition 8 interdisant l’union légale entre personnes du même sexe soulève la révolte du lobby gay. Réactions de Polemia :

  1. La proposition 8 n’opprime en rien les homosexuels dans leurs pratiques privées.
  2. Pourquoi les homosexuels veulent à tout prix imiter les hétérosexuels en voulant se « marier » sinon par une soif irrationnelle d’égalité irréfléchie (passion égalitaire : elle est liée à une jalousie haineuse, comme Nietzsche l’a montré).
  3. Le mouvement homosexuel montre un mépris total de ce qu’est une démocratie en refusant que la loi pour tous soit fixée par la majorité du peuple. Si leur attitude est généralisée, il n’y a plus de démocratie possible. Le boycottage des financiers de la proposition 8 est-elle une action démocratique ?
  4. Les porte-parole du lobby gay expriment des menaces violentes.
  5. Elle relève d’une volonté de puissance déréglée fondée sur une boursouflure de l’ego. Qu’est-ce que cet ego ? Ce « moi » n’a rien à voir avec le cerveau rationnel ; il exprime les instincts du cerveau reptilien associés au cerveau limbique.

Et le quotidien français "de référence" s'associe à ce fascisme gay :

"« Le Monde » craint que la Cour suprême de Californie ne valide le référendum. Dans une première décision, sur le même sujet, elle avait donné raison au lobby homosexuel par 4 voix contre 3 mais il paraît que le 4e juge favorable pourrait changer de camp car c’est « une juriste à l’esprit indépendant (sic) » : quelle horreur !"

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. ad 3, l’argument ad hominem démocratique n’est pas très pertinent pour la cause : comme le dit Jean-Paul II
    “De fait, c’est ce qui se produit aussi dans le cadre politique proprement dit de l’Etat : le droit à la vie originel et inaliénable est discuté ou dénié en se fondant sur un vote parlementaire ou sur la volonté d’une partie — qui peut même être la majorité — de la population. C’est le résultat néfaste d’un relativisme qui règne sans rencontrer d’opposition : le « droit » cesse d’en être un parce qu’il n’est plus fermement fondé sur la dignité inviolable de la personne mais qu’on le fait dépendre de la volonté du plus fort. Ainsi la démocratie, en dépit de ses principes, s’achemine vers un totalitarisme caractérisé. L’Etat n’est plus la « maison commune » où tous peuvent vivre selon les principes de l’égalité fondamentale, mais il se transforme en Etat tyran qui prétend pouvoir disposer de la vie des plus faibles et des êtres sans défense, depuis l’enfant non encore né jusqu’au vieillard, au nom d’une utilité publique qui n’est rien d’autre, en réalité, que l’intérêt de quelques-uns.”

  2. Persécution imminente pour les chrétiens américains ?
    http://www.boundlessline.org/2008/12/a-sign-of-thing.html
    A Sign of Things to Come?
    by Motte Brown on Dec 9, 2008 at 3:01 PM
    I’ve never been one to buy into the gloom and doom prophecies among many believers that persecution is imminent for American Christians. But the reaction by the mainstream media and Hollywood elite over the passage of Proposition 8 in California has been so profoundly antagonistic toward Christians, I’m beginning to wonder if there’s something to those dire predictions.
    La suite de l’article est aussi intéressante.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services