Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le droit de vote des étrangers au centre du programme de l’UMP

L'UMP a adopté comme slogan de campagne pour les élections de juin "Ensemble choisissons la France". Le programme de l'UMP, concocté à l'automne, servira de "base" au programme législatif. A priori, la question du vote des étrangers devrait être centrale. Jean-François Copé a estimé que la campagne pour les législatives allait permettre de dénoncer le droit de vote pour les étrangers non communautaires aux élections locales, auquel est favorable François Hollande. Un tel droit "dissocie le lien entre nationalité et droit de vote". "Il faut empêcher à tout prix ce qui serait une atteinte à la cohésion nationale".

Outre ce sujet, l'UMP entend revenir sur le programme économique de François Hollande :

"Va-t-il choisir Berlin ou va-t-il choisir Athènes dans cette crise extrêmement grave qui secoue l'Europe aujourd'hui?". "La croissance que veulent les Européens et en particulier les Allemands, (…) c'est une croissance où l'on fait des réformes courageuses" et non pas en "multipliant les dépenses publiques qu'on ne peut pas payer".

L'UMP souhaite-t-elle aussi empêcher François Hollande de dénaturer le mariage, de légaliser l'euthanasie, d'accroître l'avortement et de restreindre la liberté scolaire ? Ces sujets là aussi sont essentiels.

Par ailleurs, M. Copé a réaffirmé qu'il n'y aurait "jamais" d'accord électoral avec le Front national, ajoutant: "Les choses sont parfaitement claires". Dommage.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Et dire que Sarkozy était pour le droit de vote des étrangers !

  2. Ce droit de vote est déjà attribué, du fait de Sarkozy et de Chirac ou au moins de leur inertie, aux bi-nationaux qui votent, en violation de l’égalité de tous les êtres humains, dans deux pays. Ils sont des millions et faussent les scrutins.
    Cela dit il est parfaitement exact que le projet d’attribution du droit de vote aux étrangers est une violation de la souveraineté française, contre l’égalité de tous les êtres humains.

  3. “La multi-citoyenneté offre à des populations entières la possibilité d’influer de manière décisive, si elles le souhaitent, sur la conduite de la politique d’un pays qui leur reste étranger, la France, dans un sens qui pourrait servir les intérêts de leur pays d’origine, qui demeure leur véritable pays.
    Je suis opposée au fait que des personnes qui possèdent une double nationalité puissent accéder en France à quelque fonction d’élu que ce soit, ainsi qu’à toute fonction gouvernementale ou dans la haute administration publique française. (…) Ce serait une erreur que de considérer l’échelon politique local comme un enjeu mineur.”
    Extrait du remarquable livre de Malika Sorel-Sutter Immigration Intégration : le langage de la vérité, (pp 172-173).

  4. Oh ! notre souveraineté, il y a longtemps qu’elle est entre les mains des commissaires de Bruxelles !

  5. Si j’en crois la dernière déclaration de Copé, le droite a d’ors et déjà perdu les législatives…
    Tant pis pour eux, ils sont trop bêtes. Dommage pour la France.

  6. “M. Copé a réaffirmé qu’il n’y aurait “jamais” d’accord électoral avec le Front national”. Ainsi, ses amis socialistes pourront régner en maîtres absolus pour plusieurs décennies. Il faudrait vraiment débarquer Copé, Juppé, NKM, Morano, Chatel, Bertrand, Bachelot et quelques autres, tous au service des loges, qui tiennent le crachoir et le pouvoir (de nuisance), haïssent les français et touchent de confortables émoluments pour conduire le pays à sa perte. La France pourrait alors espérer renverser la vapeur avec une vraie “droite” et retrouver sa vocation.

  7. Amusant, ce Copé : il est contre le droit de vote des immigrés, oui, mais d’où vient-il ! père juif roumain et mère algérienne..
    Un peu de pudeur SVP !

  8. @ Alm, il est contre le vote de ceux qui n’ont pas la nationalité française.

  9. Le droit du sol : une autre manière de donner le droit de vote aux étrangers.

  10. Je n’aime pas Copé mais j’aime encore moins les allusions à ses ascendants. Ces insinuations sentent très très mauvais, ALM.

  11. Oui, Clovis a raison, c’est inadmissible !
    Sont français ceux qui ont la nationalité française, point c’est tout. Sinon vous ne pouvez même plus être royaliste, car aucun roi n’était français non plus, sans parler des reines; il suffit de décrypter l’ascendance de Louis XVI (et de tous les autres)

  12. Donc il est pourle droit de votre des étrangers car il compte faire gagner le PS en refusant toute alliance avec le FN. Voter UMP c’est voter à gauche ! 😉

  13. le PS a depuis longtemps réalisé l’intéret du note des étrangers : il suffit de regarder les résultats du 2eme tour en région parisiennne : F Hollande caracole entre 70 et 75 pour cent dans le Frankistan , et meme plus de 90 pour cent aux Tarterets .Les néo-français savent que leurs intérets sont du coté des plus laxistes

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services