Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le deuxième tour de la primaire financera la campagne du vainqueur

La forte participation au premier tour, plus de 4 millions, a permis de rentabiliser les deux tours de la primaire. A moins de rendre le deuxième tour gratuit, la primaire est donc une très bonne opération financière pour LR :

"Pour la droite, la primaire de novembre 2016 n’est pas qu’un sujet politique, c’est aussi un enjeu financier. L’organisation du scrutin a mobilisé des moyens importants : 10 229 bureaux de vote étaient installés sur tout le territoire, tenus par plus de 80 000 assesseurs bénévoles, et 70 millions de bulletins ont été imprimés (…)

Concrètement, Les Républicains ont signé une convention de financement à hauteur de 5 millions d’euros avec la haute autorité. Cette dernière a créé un microparti pour recevoir les fonds liés à l’organisation ; elle remboursera Les Républicains grâce aux fonds collectés. « D’après nos prévisions, la primaire s’autofinancera à partir de 2 millions de votants par tour », affirme-t-elle sur son site. (…)

Avec 3,97 millions de votants, chacun devant débourser 2 euros à chaque tour, les caisses de la haute autorité devraient ressortir de l’opération gonflées à bloc. Car cette primaire coûte environ 8 millions d’euros, mais les revenus du premier tour « de la droite et du centre » s’élèvent déjà à… 8 millions d’euros.

« Si l’opération est légèrement déficitaire, c’est le parti Les Républicains qui assume le déficit. Si elle est excédentaire, le solde positif est apporté au compte de campagne du vainqueur de la primaire en vue de l’élection présidentielle », a encore expliqué Thierry Solère."

Les électeurs de gauche qui envisagent de voter pour Alain Juppé vont donc financer la campagne "ultra-traditionaliste", "ultra-libérale" et "ultra-droitière"…de François Fillon et au pire celle d'Alain Juppé.

 

Partager cet article

9 commentaires

  1. je ne puis m’empêcher de sourire en croisant dans mon quartier tous ces bobos qui ont voté Juppé, toute honte bue (ils devaient encore avoir du lait au bout du nez l’hiver 95/96)

  2. Il ne faut pas oublier qu’au-delà de l’importante couverture médiatique c’est une élection privée.
    Cela explique l’absence de toute logistique publique: pas de procurations, pas d’envois de professions de foi électorales, pas d’instances de contrôle, pas de permanences des tribunaux d’instance pour statuer sur les litiges relatifs aux inscriptions.
    La Haute Autorité est seulement une association privée fonctionnant avec des moyens privés, d’où sa difficulté à centraliser les résultats. Ceci explique que les résultats définitifs n’ont pas encore été proclamés plus de 36 heures après la clôture du scrutin.

  3. François Fillon confiait à Philippe de Villiers “Les Bilderbergs, c’est eux qui nous gouvernent”.
    Ah bon? si c’est le cas pourquoi se présente-t-il?
    Ou alors ce flemmard trouve plus facile d’obéir aux ordres des ennemis de la France? Cela lui évite de réfléchir et d’avoir du courage. Mais pour imiter Hollande, on n’a besoin de personne, surtout pas d’un “catholique”
    Encore une preuve de la farce “démocratique” que l’on nous joue!
    “Le peuple souverain!” nous hurlent-ils! La grosse farce.

  4. Aucune crainte. Les électeurs de gauche ne voteront pas au deuxième tour. Moi, si, alors que je n’ai pas voté au premier.

  5. Business, business !!
    Le parti fait une belle affaire financière à 2 € le vote.
    Néanmoins : leurs adhérents doublement dupés puisqu’ils cotisent en plus :
    – Que dire d’une élection censée représenter le responsable du parti d’opposition mais qui ouvre ses portes à ses opposants ?
    – Que penser de son futur représentant qui sera élu avec les votes de ses « opposants » (ou pas) ?
    Qui représentera-t-il au final ? Ses adhérents, des électeurs de « droite » ? ou un amalgame de gens venus pour modifier la donne en fonction de qui de quoi ?

  6. À part les militants, y aura-t-il beaucoup de monde à ce deuxième tour, où l’on nous propose à peu près blanc bonnet et bonnet blanc?
    Le nombre de participants sera une donnée TRÈS intéressante, dimanche prochain.

  7. @Bébert, “je ne puis m’empêcher de sourire en croisant dans mon quartier tous ces bobos qui ont voté Juppé, toute honte bue (ils devaient encore avoir du lait au bout du nez l’hiver 95/96).”
    Personnellement je souris aussi en croisant tous ces bobos qui ont voté Fillon, toute honte bue. Ils sont sans doute nés après 2012. Ou alors ils sont amnésiques.
    Nous avons lâché 4€ pour aller soutenir Poisson au 1er tour, mais pour le 2ème je garde mon argent.

  8. @Jean Ferrand :
    Cher Monsieur, vous avez de la chance que votre derrière ne soit pas à portée de mon pied

  9. En complet accord avec Crems.
    En plus, habitant la Sarthe, je suis servi…
    Complètement d’accord avec C.B.
    Je suis persuadé que beaucoup des participants seront peu motivés pour redonner 2 euros, je pense en particulier à ceux :
    -qui ont voté POISSON,
    -ceux qui ont voté SARKOZY
    -ceux qui ont voté contre SARKOZY
    -sans compter une bonne partie de ceux qui ont voté FILLON et qui se sentent un peu bêtes de leur désertion.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]