Le député PS Bernadette Laclais réclame la liberté de vote sur le mariage

Bernadette Laclais, député-maire PS de Chambéry, avait publié une tribune sur lemonde.fr pour
faire part de ses interrogations sur le projet de loi. Elle explique à La Vie :

L"Ouvrir un droit pour tous à l’adoption, reconnaître par la loi un
droit à l’enfant, m’interrogent grandement. Je considère que ce qui doit
primer c'est le droit des enfants.
Même si chacun peut constater que le
schéma « père, mère, enfants » n’est plus l’unique réalité de la
famille, doit-on, du seul fait de la loi, reconnaître que des enfants
adoptés grandiront dans des familles avec un père et une mère, et
d’autres avec deux pères ou deux mères ? En tout état de cause, du point
de vue de l'enfant, ce n'est pas la même chose. Au nom d’une égalité
compréhensible entre adultes, doit-on créer par la loi des inégalités
entre enfants ?

Que réclamez-vous aujourd’hui ?

Ce projet de loi nous engage. On ne reviendra pas sur le texte une
fois qu'il sera voté. Il faut donc se donner un temps de dialogue,
d'échanges, de débat. Cette loi engage chacun de nous dans ce qu’il a de
plus intime. Nous devons donc avoir la possibilité d’un vote en
conscience.
"

11 réflexions au sujet de « Le député PS Bernadette Laclais réclame la liberté de vote sur le mariage »

  1. ID

    Elle n’a pourtant pas une tête à être à gauche. Qu’est-ce qui lui a pris d’aller se fourvoyer à gauche ?
    Bon, ils attendent quoi, tous ces élus PS dévaforables à la dénaturation du mariage, pour faire sécession ? On ne va quand même pas leur donner les sous qu’ils risquent de perdre en quittant la popote du PS…

  2. PK

    « Ce projet de loi nous engage. On ne reviendra pas sur le texte une fois qu’il sera voté. »
    Même si c’est vrai dans la réalité, il est étonnant qu’une telle assertion n’interpelle personne dans la société.
    On est typiquement dans une société totalitaire avec ce genre de vérité.

  3. trahoir

    nemo,
    “En toute logique cette dame qui a des principes sains devrait changer de parti.”
    C’est le contraire, là elle est très utile à gauche et il faut bien au contraire conseiller à un maximum de personnes catholiques de gauche de s’investir dans ces partis et même dans leurs syndicats, de plus c’est une excellemnte source de renseignements internes.
    Sous réserve que ces cathos de gauche cachent qu’ils sont cathos sinon ils ne pourront pas faire un pas.

  4. Claribelle

    “Cette loi engage chacun de nous dans ce qu’il a de plus intime. Nous devons donc avoir la possibilité d’un vote en conscience.”
    C’est pourtant elle qui votera toute seule avec ses petits doigts. Nul grand gourou qui l’obligera à appuyer sur tel ou tel bouton.
    La consigne de son parti serait-elle plus importante que sa conscience ?

  5. MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

    CONSTITUTION de 1958 dite Vème du nom : Titre IV – le Parlement, article 27 :” TOUT MANDAT IMPERATIF EST NUL”. Elle n’est donc liée par rien et doit voter sur chaque texte en conscience et en fonction des voeux de ses électeurs comme du respect des VALEURS, US et COUTUMES françaises et de la non aliénabilité de la Souveraineté de la France. Elle révèle ce que nous savons tous à savoir que les partis politiques dominent illégalement et illégitimement la vie politique. C’est grave, c’est mortel pour la France depuis des décennies.

Laisser un commentaire