Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le député PS Armand Jung s’exprimer sur le mariage en séance et pas avant

Voilà comment cet élu répond aux Français (cliquer sur l'image pour l'agrandir) :

D
A croire qu'il attend de voir le succès de la mobilisation du 13 janvier pour se positionner.

Partager cet article

11 commentaires

  1. C’est le député de ma circonscription. Ce monsieur qui répond toujours avec une belle langue de bois quand on le questionne sur des sujets de société, se dit catholique… Mouais…

  2. Lâcheté et opportunisme sont les mamelles d’un bon politicien ambitieux qui tient à sa gamelle…

  3. Un « faux c…l » qui attend de sentir d’où vient le vent.
    Donc il botte en touche en espérant qu’on ne lui reposera pas la question !

  4. Curieusement les POUR ou les « dits »neutres
    pensent toujours pour les autres, mais demandons leur comment ils voient ça chez leurs enfants, leurs petits enfants et curieusement la réaction est toute autre…
    Ras le bol de parler de mariage parlons VRAI
    parlons de la destruction de la société tout simplement, qui LE VEUT???? Parlons simplement…mais parlons, Monseigneur AILLET l’a répété….parler parler….

  5. Et si jamais il se positionnait contre avec des arguments qui feraient mouche, es qualité de membre de la commission ad hoc … peut-être que cela serait plus efficace que d’apparaitre contre a priori, c’est à dire avant la fin des travaux de la commission. Ne pas parler avant la fin de la réflexion et des travaux d’une commission ,n’indique pas qu’il n’a pas d’avis a priori, mais qu’il attend pour les exprimer.
    C’est sage.

  6. Pauvre type ! La place doit être bonne !
    Enfin, le 26 octobre dernier, j’ai écrit à la député PS, la seule du Loiret (sic) et j’attends toujours une réponse.. Là aussi, ils sont courageux mais pas téméraires !
    Signalons que, ayant écrit le même jour au député-maire,j’ai reçu une bonne réponse motivée sur deux pages. Il est UMP.

  7. Parler, parler… en effet.
    Si cela peut être utile pour servir l’argumentation, voici copie de ce que j’ai envoyé par mail à un couple d’amis pro « mariage homo ».
    « C’est dommage qu’on n’ait pas eu la possibilité de parler du « mariage des zomos » (lol!), car je vous aurais expliqué que le mariage en lui-même – cette institution bourgeoise et ringarde – ne les intéresse pas du tout, pas plus que le Pacs. C’est l’entrisme, la ‘visibilité sociétale’, l’acceptation de la théorie du gender qui sont en cause, le ‘mariage gay’ n’étant qu’un prétexte.
    Preuve en est le désintérêt des homos pour le Pacs : depuis la loi sur le Pacs (on nous avait annoncé 5 millions de personnes intéressés à l’époque), il y a eu, en 11 ans, 904.746 PACS signés, dont seulement 63.609 entre personnes de même sexe (ce qui inclut également les PACS au sein d’une même famille, pour protection d’une vieille mère, par exemple), soit 7 % !
    Et comme l’infidélité est un marqueur homosexuel (durée moyenne des paires homos et lesbiennes, de 1 an et demi à 4 ans), les ‘gays Pacs’ représentent actuellement moins de 5% des Pacsés.
    Cela ne les intéresse donc vraiment pas, alors même que le Pacs est fiscalement plus intéressant et que c’était la revendication d’origine…
    Vu comme cela, la vraie question est toute différente : c’est l’institution du mariage qui est attaquée ! Et moi, je défends le mariage en tant qu’institution, contre le fait d’en faire un vulgaire contrat de gré à gré, c’est aussi simple que cela (Sarkozy a sa responsabilité dans l’affaire, car il a préparé le terrain du ‘gré à gré’ en facilitant considérablement la procédure de divorce).
    Du coup, le mot d’ordre du « mariage pour tous » devient « le mariage de quelques uns, imposé à tous » ! (pour détruire l’institution du mariage, les blogs homos que j’ai consultés sont très clairs sur ce point)
    Intéressant, non ? car on est très loin de la fumée médiatique, qui pose évidemment la question de travers…
    Dans ce cas, essayer de faire passer les opposants à cette proposition de loi sur le ‘mariage’ homo pour des homophobes, c’est du terrorisme intellectuel, oui m’sieur-dame !
    Mais je vous rassure, je ne suis pas terrorisé pour deux sous !! »
    (On reconnaîtra des arguments de Mgr Aillet et du Grand rabbin)

  8. Nous n’aurons donc pas son opinion « au jour d’aujourd’hui » (sic), si toutefois il en a une…

  9. Il a, il aura l’opinion qu’il croira majoritaire parmi ses électeurs.

  10. Si ce type est catholique comme il paraît, et qu’il vote la loi, il sera normal que l’évêque de Strasbourg l’excommunie. A un moment, il faut savoir où l’on se place, soit côté laïcard, soit côté catholique.

  11. @ Balloune
    Avant qu’un évêque exerce ses prérogatives d’excommunications…

Publier une réponse