Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le député Garraud contre le projet de “faux-parent”

Jean-Paul Garraud, Député de la Gironde, répond à un lecteur sur le projet ajourné de Nadine Morano :

G "Sur la forme, je crains que ce projet de loi soit un prétexte à la reconnaissance de l’homoparentalité et une porte ouverte à l’adoption par les couples homosexuels. De tels sujets doivent faire l'objet d'un débat très large, et non être discutés en catimini. Et en tout état de cause, j'estime qu'avant d'évoquer un «droit à l'enfant», nous devons penser aux droits de l'enfant. Je comprends que certains faits divers aient pu émouvoir nos concitoyens […] Mais c'est au juge de trancher ces cas particuliers, et non aux parlementaires de légiférer sur ce sujet. Sur le fond, je m'interroge sur l'opportunité d'un tel projet de loi. De nombreuses associations familiales s'accordent à dire que c'est «une fausse bonne idée». Ce projet est en effet inutile car tout ce qui est envisagé pour associer le beau-parent à la vie de l'enfant est déjà possible en l'état du droit issu de la loi du 4 mars 2002 relative à l'autorité parentale, sous le contrôle du juge et dès lors que l'intérêt de l'enfant l'exige. Je pense qu'il faudrait donc avant tout travailler sur le droit pour les enfants de vivre pleinement leur relation avec chacun des deux parents avant d'impliquer le beau-parent qui n'est qu'un tiers. […]

En 2005, j’ai suivi avec attention les travaux de la Mission d’information sur la famille et les droits de l’enfant, dont le rapporteur était Valérie Pécresse. Le rapport de la mission concluait, le 25 janvier 2006, qu’un enfant a besoin d’un père et d’une mère pour s’épanouir, et que par conséquent l’adoption ne pouvait pas être ouverte aux couples de même sexe. En 2006, avec 315 parlementaires, j'ai signé le Manifeste pour la défense du droit fondamental de l'enfant d'être accueilli et de s'épanouir dans une famille composée d'un père et d'une mère. Je pense toujours qu'il n'est pas conforme à l’intérêt de l’enfant de permettre son inscription dans une filiation qui ne serait pas structurée sur l’altérité sexuelle des parents, et ce au risque de rendre sa généalogie incohérente et de l’exposer dangereusement à des difficultés d’identification et de structuration de sa personnalité. Soyez assurés que je reste particulièrement vigilant sur ce dossier !"

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. A quoi correspondent ces articles “un député UMP contre le projet de “faux-parents” quand c’est justement l’UMP qui met en place la reconnaissance de l’homoparentalité dans notre pays.A faire croire qu’il existerait une frange “conservatrice” dans ce parti afin d’obtenir le vote de “l’éléctorat catholique” ? (s’il existe encore, ce dont on peut douter…)

  2. A Vapincum :
    il n’est pas interdit qu’il demeure des personnes de bonne volonté dans un parti qui ne se conduit hélas souvent en effet, de par son absence totale de doctrine, qu’en simple groupement d’intérêts très divers et parfois accessoires si l’on considère l’essence même du politique.
    Ici cependant, le sujet sort du menu ordinaire, si l’on peut dire, et invite les élus à se préoccuper de ce pourquoi ils sont normalement mandatés : la défense de l’intérêt général dans une perspective humaniste au sein de laquelle la protection de l’enfant ne peut qu’être prioritaire.
    Il me semble qu’il convient donc de soutenir, d’interpeller, de conseiller au besoin, voire de corriger tel ou tel point au cas par cas, pour chaque chaque élu manifestant un intérêt argumenté pour le sujet et autant que possible une détermination à défendre la seule juste cause possible en la matière: le rejet pure et simple de ce propjet “inutile ” et “dangereux” comme l’explique Monsieur Garraud au sein de son argumentaire raisonné et charpenté.
    Celui-ci constitue assurément l’une des meilleures réponses dont nous disposons à l’heure actuelle.
    Prenons acte et réjouissons-nous du fait que bien que du même parti que Monsieur Juppé, Monsieur Garraud n’évolue pas au même et affligeant niveau, celui de la pure démagogie, mais au contraire donnera toute sa valeur à sa vocation pour peu qu’il réussise à tenir ses engagements malgré les pressions qu’il ne manquera pas de subir.
    C’est tout le mal que nous lui souhaitons!
    Cela n’empêche en aucun cas de manière générale de garder la vigilance la plus circonstanciée sur le sujet.C’est bien ce qui se fait ici solidairement sur le Salon Beige.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique