Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Laïcité à la française / France : Politique en France / Immigration

Le débat sur l’identité nationale devra se pencher sur le cas de l’islam

L Marine Le Pen tenait aujourd'hui une conférence de presse pour demander un Grenelle de l'identité nationale. Extrait :

  • Doit-on adapter notre modèle laïc et le principe de séparation des églises et de l’Etat aux pressions de certaines religions ? (ex. sont légions viande hallal à la cantine ou pèlerinage à la Mosquée organisé par le Ministère de l’Intérieur).
  • Sait-on que le modèle qui s’élabore en silence, conduira à reconnaître des facilités d’emploi, de logement ou de traitement en fonction de l’appartenance communautaire ?
  • Doit-on accepter que la reconnaissance de la personne et de la liberté individuelle –qui sont des valeurs chrétiennes sécularisées par la République– cède le pas devant des pratiques comme les mariages forcés ?
  • Peut-on accepter de revenir au droit personnel qui soumettait les individus à des lois différentes selon leur appartenance ?
  • Doit-on, comme le faisait M. Darcos en 2008, limiter notre ambition en se contentant d’être content que les enfants «parlent une langue qui ressemble au français» (Figaro- 22/10/2008) ou doit-on rendre à la langue et à sa maitrise la place centrale qui est la sienne comme composante à part entière de notre identité nationale ?
  • Peut-on, sans susciter l’anathème et l’invective et atteindre trop vite le point Goodwin, s’interroger sur l’opportunité de continuer à laisser entrer de manière massive une immigration qui, par sa culture et son nombre, dissout notre identité nationale ?
  • Peut-on faire le bilan de la politique d’intégration et la comparer à la politique d’assimilation abandonnée depuis près de 30 ans ?
  • Peut-on mener une réflexion sur la politique de naturalisation à tour de bras créant des droits et jamais des devoirs ?
  • Peut-on culpabiliser indéfiniment les Français et au-delà les Européens, lorsqu’ils prétendent au droit de défendre leur identité alors que l’on porte au pinacle toutes revendications identitaires de tous les peuples, de tous les autres continents du monde ?"

Partager cet article

11 commentaires

  1. Elle a beaucoup de talents.C’est indéniable.Je lui souhaite beaucoup de courage car avec le talent arrivent les ennuis mais ne dit-on pas beaucoup d’ennemis beaucoup d’honneur?

  2. … Mais il ne se penchera pas dessus. Pas plus qu’au front national. Tout ce que l’on peut attendre de ce débat, c’est la question du communautarisme, question qu’aborde Marine Le Pen mais qui est différente de la question de l’Islam. Si l’on parvient à aborder ce thème du communautarisme, ce ne sera déjà pas si mal. Même si, avec les lois actuelles je ne vois pas trop ce que l’on pourrait faire contre cela

  3. Voilà qui répond à bien des interrogations, sincères ou non, sur la ligne du FN sur ces sujets : la clarté et la précision de ces propos effacent les incertitudes que certains persistent à appeller abusivement ”soraliennes”à propos du FN et de ses dirigeants.

  4. Texte à apporter au débat de la réflexion sur l’Identité nationale : l’Etat des forces armées (par le capitaine Philippe De Champfrémont via Theatrum Belli) qui synthétise beaucoup de problèmes présents dans la société dans son entier.
    http://www.theatrum-belli.com/archive/2009/10/28/6c5ae63cc0cf3a50699df7f75247df7b.html
    B) Les difficultés de commandement
    L’accent étant mis sur la fidélisation des engagés et la qualité de ceux-ci n’étant pas au niveau pour les raisons susdites, il devient délicat pour les cadres de commander avec sérénité et efficacité. Concrètement il est de bon ton de respecter un certain taux d’attrition lors de la formation initiale des jeunes engagés (“les classes”). Ce qui a un impact direct sur la sélection et la qualité du recrutement. Évidemment certaines unités restent épargnées et d’autres semblent cumuler ces difficultés.
    L’absentéisme :
    Les jeunes engagés les plus récalcitrants à la discipline militaire comprennent très vite les défauts du système et usent et abusent des arrêts maladie (appelés dans le jargon militaire PATC). Ce qui les met à l’abri de toute sanction disciplinaire.
    L’indiscipline :
    Les vices de la société se retrouvent au sein des armées. Certains individus semblent n’avoir eu pour première approche de l’armée que le biais des jeux vidéo. Inutile de préciser le « traumatisme » subi au contact de la discipline militaire. D’où le refuge dans des arrêts maladie.
    L’usage de stupéfiants (alcool, cannabis… héroïne) est un point noir important et peut avoir des conséquences non négligeables sur le potentiel opérationnel.
    Plus dérangeante est l’influence de l’Islam. Certains jeunes engagés musulmans ont refusé d’aller combattre en Afghanistan contre leur “frères”. Ils ont été radiés.

  5. Quel “cas de l’Islam” ??? c’est oublier ce qu’en a dit un vieux Sage de Corrèze …les racines (évidentes) de l’Islam en Europe !, le Couscous Alsacien , la Chorba provençale, la Burka bretonne, le sourire vendéen, la chéchia basque , (liste non exhaustive).
    c’est épouvantable ,ces gens qui refusent toute réfèrence au passé…décomposé !!

  6. @SD
    Sur le thème du communautarisme, il faut distinguer deux types :
    le communautarisme libre, ie le droit de choisir ne pas avoir de voisins islamistes ou roms eg.
    le communautarisme faussé, ie le politique qui rejette ce droit au communautarisme libre seulement pour les gens honnêtes.

  7. je trouve ce programme clair, logique, précis, en deux mots, excellent.

  8. Malheureusement, l’alliance Soral Marine Le Pen ne fut pas une illusion d’optique. Le discours de Marine essai de ratisser large comme le fut celui de son père, parfois au prix de quelques contradictions.
    Pour le communautarisme, d’accord à une seule condition, qu’il soit issue du terroir français : tahitien, alsacien Auvergnat basque savoyard parisien breton antillais catalan provençal flamand et j’en passe

  9. À propos, j’ai regardé une demi-heure de “C dans l’air” de Yves Calvi (“Calvi” étant apparemment le nom de scène de son père d’après wiki) hier à propos de l’identité nationale, avec Yves Lebras faux démographe mais véritable idéologue, qui prenait la parole à tout moment sans que cela gêne le présentateur, ce qui est normalement contraire au principe de l’émission.
    Il y avait également un quatrième participant à qui Yves Calvi a refusé de donner la parole durant la demi-heure que j’ai regardée. Il avait été invité pour faire plante d’ornementation en quelque sorte. Qui était-ce ?
    La prochaine fois, je suggère à Yves Calvi de n’inviter que Patrick Lozes et Yves Lebras, et de d’ailleurs ne pas venir lui-même vu l’intérêt de ses questions qui consistaient à servir la soupe à Yves Lebras.
    On y a parlé de tous sauf d’identité nationale, mais la mauvaise foi d’Yves Lebras a probablement fait beaucoup reculer les idées de gauche.

  10. J’ai trouvé : il s’agit de l’historien Daniel Lefeuvre.
    Daniel Lefeuvre, spécialiste de l’Algérie coloniale et professeur d’histoire à l’université Paris-8 (Saint-Denis), est notamment l’auteur de “Chère Algérie” (Flammarion), et “Pour en finir avec la repentance coloniale” (Flammarion, Coll. Champs actuel).
    Une partie de la vidéo de l’émission est sur fdesouche

  11. Tout cela sent les élections… Après avoir perdu des électeurs à l’élection présidentielle (papa Le Pen sur la dalle d’Argenteuil s’adressant aux immigrés : “vous êtes les branches de l’arbre France”…) après les déclaration du même dans le journal Flash, Le Pen fille ragit aujourd’hui, surtout pour occuper l’espace médiatique et faire parler du FN et entretenir la polémique. Ses propos rapportés dans votre post relèvent plus d’une conversation de café du commerce que d’un véritable argumentaire sur l’identité…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]