Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France

Le “culte” musulman, l’un des thèmes de 2012

U Pour l’UMP, l'un des thèmes majeurs de 2012 sera «l’exercice des cultes religieux dans la République laïque avec un point particulier sur l’exercice du culte musulman».

Léger détail : il n'y a pas de "culte" en islam :

"Le mot "culte" (du latin colere : adorer) est apparu au XVIème siècle, en pleine Réforme. Il désigne l'hommage que l'ont rend à un dieu par des actes, c'est-à-dire les manifestations extérieures, les cérémonies, les rites d'une religion. Le mot est d'usage courant, sans ambiguïté : rites et pratiques d'une religion. Pour l'islam, qu'en est-il ? Des universitaires suggèrent la traduction de culte par ibâdât, les "actes d'adoration", qu'ils opposent aux "pratiques sociales" (mu'âmalât). Mais ce n'est que distinguo d'érudits : la notion de culte, telle que nous l'entendons, n'a jamais eu de réalité dans l'islam. Ibâdât est un terme savant que les journaux et les médias audiovisuels arabes du Proche et Moyen-Orient n'utilisent pas. Ils traduisent notre "CFCM" par "Conseil français pour la religion musulmane" ou par "Conseil français pour l'islam". (…) Que peut donc mettre un musulman sous le mot culte ? Rien de moins que tout l'islam, qui ne distingue pas religion et loi, religieux et politique, sacré et profane, public et privé. L'islam qui régente entièrement la vie des individus."

Partager cet article

9 commentaires

  1. Et si Mr. Sarkozy pouvait comprendre cela….
    Lui qui a voulu créer un islam de France….
    C’est peine perdue….C’est une erreur historique et religieuse monumentale….Qui peut le lui dire ou redire????

  2. On peut aussi le rattacher au latin “cultus” et cela désigne un rituel d’hommage, de vénération pour Dieu.
    On parle de culte protestant bien qu’il n’y ait pas de messe pour la plus part de ces religions.
    Pour moi, la pratique religieuse ne se réduit pas à la messe, qui est l’Eucharistie et “l’envoi en mission” (missa); elle est aussi application du premier commandement laissé par le Christ : aimez-vous les uns les autres … donc la charité (voir la lettre de St Jacques pour l’opposition foi / charité)
    Mais, pour les athées le culte c’est seulement la messe et autres activités des superstitieux, angoissés de la mort, irrationnels freinant le progrès humaniste, que nous sommes, nous, les catholiques (selon leur opinion).
    C’est pourquoi M. Sarkozy parle de culte et pense enfermer ce culte dans “la sphère privée” alors que la morale et la charité sont forcément des pratiques sociales de “la sphère publique”.
    De là à imposer la catholicité pour régenter entièrement la vie des individus je serais d’accord, mais je ne suis pas un utopiste : si nous pouvons garder notre liberté d’expression publique cela serait déjà bien … Le Web c’est bien mais il nous faudrait aussi une radio catholique et une chaîne télé, quelques journaux, que cessent les oppressions contre les aumôneries de collèges, etc. etc.
    [Il ne faut pas mélanger le culte et la religion. La prière est un acte religieux censé nous “relier” à la divinité. Le culte est un acte d’offrande à cette divinité, comme le sacrifice de la messe, seul culte véritablement efficace et parfait. Dans l’islam, il n’y a pas d’offrande, pas de culte. Juste une soumission. MJ]

  3. Affreux.
    Il y de quoi trembler. Que peut nous réserver de favorable un Etat qui nous fait consommer halal à notre insu ?

  4. C`est Babylone…..

  5. ça vaut ce que cela vaut mais toutes ces histoires d’animaux torturés à mort, puisqu’il faut bien nommer les choses par leur nom, m’ont coupé quasiment toute envie de manger de la viande. Je suis en bonne voie de devenir végétarien et j’en suis enchanté.
    Que font la Société Protectrice des animaux et les millions de gens qui sont béats devant leur chat? (je précise que j’adore les chats)
    L’abattage prétendu “rituel” est une monstruosité d’un autre âge de l’Humanité, à l’heure où nous avons de plus en plus d’études comportementales sur nos amis les animaux.

  6. @Gondolfo
    Il vous reste tout de même le cochon et dans le cochon tout est bon !

  7. Oh oui, Vincenttino! Je confesse ne pas me priver encore de jambon!

  8. @ Gondolfo
    Dieu seul tu adoreras ( et non pas les chats ou autres….)

  9. @ au Papayou
    J’adore aussi les chiens, bien sûr! Les chevaux également, parmi mes animaux de prédilection…La moralisation à la petite semaine, je m’en passe fort bien, merci!

Publier une réponse