Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Le CSA veut que les sites de streaming paient

Le CSA demande à ce que les sites de streaming tombent sous le coup des lois applicables à l'audiovisuel.

« Le Conseil s'interroge sur la pertinence faite par le législateur en 2009 entre les services de médias audiovisuels à la demande (SMAD) et ceux qui permettent au public de mettre en ligne des vidéos. En effet, parmi ces dernières, celles qui sont les plus regardées sont très souvent des œuvres ou extraits d'œuvres audiovisuelles ou cinématographiques, pour lesquelles des services tels que YouTube ou Dailymotion versent d'ailleurs des rémunérations au titre du droit d'auteur et des droits voisins ».

Personne n'a informé que bon nombre de sites de streaming étaient situés à l'étranger et qu'en faisant payer les sites français, l'hébergement allait se faire ailleurs ?

Partager cet article

6 commentaires

  1. Comme souvent les autorités ou instances Françaises, désirent mettre en place des mesures qui pénalisent l’activité Française des éditeurs, hébergeurs, et personnes travaillant dans le web. Ils ne maîtrisent pas le fait que leurs guerres est impossible sans ce poser les bonnes questions.

  2. @ Com1Espoir,
    Ce sont des mondialistes à tout crin mais qui curieusement tournent nationalistes dès qu’il s’agit de taxer.
    Incompétents et incapables.
    Des crétins quoi.

  3. Dès qu’ils peuvent restreindre une liberté il le font ou essaient de le faire: ils sont incompétent, incapables, crétins et tout ce qu’on peut ajouter dans ce sens-là mais ils ont le pouvoir! Nous vivons dans un monde inversé, je dirai même inverti; le pire c’est que c’est nous qui leur avons donné ce pouvoir. Votons bien (RBM) Dimanche pour commencer à redresser cela!

  4. Il importe peu que les sites de streaming soient à l’étranger puisque le flux passe par les fournisseurs d’accès (orange, sfr, free, etc.) C’est à ce niveau qu’ils nous racketteront.
    Et ce n’est qu’un début car la liberté sur internet les irrite. Il est scandaleux pour eux notamment que nous nous informions sur le Salon Beige et sur quelques autres sites où nous apprenons ce que les médias aux ordres et les gaucho-journalistes taisent (sur la Syrie et le sort des Chrétiens dans ces pays là par exemple).
    C’est pourquoi la liberté sur Internet est si importante, et je ne connais qu’une candidate qui “s’y colle” vraiment (tout comme pour la défense de la cause animale, d’ailleurs).

  5. Je crois surtout que le CSA cherche à se positionner sur ce sujet car il en va de sa propre survie.
    Les français regardent de moins en moins les anciens médias et il y a guerre entre les autorités de contrôles : HADOPI et CSA pour que l’un puisse marcher sur les platebandes de l’autre.
    Parce qu’il est clair que l’un des deux disparaîtra dans un contexte budgétaire très contraint. voir les deux.

  6. Les casos toujours 10 ans en retard…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]