Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Le CSA en guerre contre CNews

Le CSA en guerre contre CNews

Le CSA a mis en demeure CNews de respecter ses obligations en matière de pluralisme, reprochant à la chaîne d’info du groupe Canal+ d’avoir trop donné la parole à Jordan Bardella, candidat du Rassemblement national pour les élections régionales en Ile-de-France, par rapport aux autres listes.

Dans une décision publiée ce samedi au Journal officiel, le CSA a relevé que CNews avait invité « à neuf reprises » du 10 au 28 mai la tête de liste du RN à Paris pour les régionales.

C’est pourquoi le Conseil supérieur de l’audiovisuel a décidé de mettre en demeure la chaîne « de se conformer, à l’avenir, aux dispositions » en matière de pluralisme politique, et notamment celles applicables pour les élections régionales, qui prévoient un « accès équitable des listes en présence ». Cette mise en demeure constitue une sorte d’avertissement et expose CNews, en cas de récidive, à une sanction qui peut aller d’une amende à une suspension de la diffusion d’un programme, en passant par une privation temporaire de publicité.

En mars, le CSA avait infligé à CNews une amende de 200.000 euros pour « incitation à la haine » et « à la violence » après des propos d’Eric Zemmour.

Récemment, Stéphane Séjourné, conseiller d’Emmanuel Macron, avait proposé que le temps de parole d’Eric Zemmour soit décompté.

En revanche, le CSA ne met pas en demeure les autres chaînes concernant leur manque de pluralisme :

«CheckNews» a compté le nombre d’apparitions des responsables d’extrême droite dans les matinales depuis début avril. C’est sur la chaîne CNews qu’il y a le plus d’invitations. LCI, France info, France 2 et RTL ont moins d’un invité du RN sur six dans leurs matinales des deux derniers mois. Ainsi, au cours des trois derniers mois la part des invités “d’extrême-droite” sur CNEWS était de 26,5%, soit … leur score à la présidentielle de 2017 (~27%), contre seulement 10,7% des invités sur les autres matinales d’info…

Et on attend aussi que le CSA s’exprime sur cette photo coupée, sur laquelle manque un candidat, accessoirement donné à 28% des intentions de vote :

Repris par Twitter, France Bleu Normandie a du diffuser une autre photo, sans s’excuser :

Partager cet article

6 commentaires

  1. “Extrême droite” en Novlangue, cela veut dire droite modérée conservatrice ?

  2. Cette intrusion du CSA dans la liberté des chaînes de choisir ses invités de droite est un véritable scandale. Cela ne le gêne pas que France Inter ait invité 97 % de personnes de gauche ou de la fausse droite. C’est ce qu’ils appellent le pluralisme, n’inviter que ceux qui pensent la même chose, mondialisme, progressisme, transhumanisme, athéisme, européisme. Il serait plus simple de recréer la Pravda pour regrouper toutes ces chaînes.
    N’y a-t-il pas un recours judiciaire possible contre le CSA ?

  3. Restons positifs: cela nous livre en creux la tendance forte que leurs coûteux sondages confirment et dont ils se gardent de se vanter. Clairement, l’électorat bascule dans “l’extrême droite”: traduction: la droite historique qui ne se compromet pas avec les avatars du soviétisme.

  4. Oh là là c’est con hein… mais c-news n’en a rien à battre heureusement. Par contre le csa ne reproche rien à bfm… bizarre, bizarre, je vous assure que j’ai dit bizarre.

  5. france inter ! 3% d’invités d’estrêêême droaaate ? thiéry mariani bien sur !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]