Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Le CRIF défend les chrétiens

Marc Knobel, historien, directeur des Etudes du CRIF, écrit sur le blog du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France) :

10997976_1421924284783909_1479165653158462854_n"La soumission ou la mort. C'est le message renouvelé de Daech aux chrétiens d'Orient et d'Afrique, raconte Le Monde dans son édition numérique du 19 avril 2015. Dans une nouvelle vidéo diffusée dimanche 19 avril sur les réseaux sociaux, l'EI met en scène l'exécution d'au moins 28 hommes présentés comme des « ressortissants de la croix » de « l'Eglise éthiopienne ennemie ». Sans doute des migrants interceptés par le groupe en Libye, selon le ministre éthiopien de la Communication, Redwan Hussein. Les 12 hommes d'un premier groupe sont décapités en Cyrénaïque (côte est), 16 autres victimes sont exécutées par balle dans la région du Fezzan (sud), prétend le groupe. Dans le premier cas, la mise en scène est similaire à une précédente vidéo – celle de la décapitation de 21 Coptes égyptiens, en février – : les 12 hommes, vêtus de combinaisons orange, sont amenés sur la plage avant d'être tués, selon Le Monde.

Voici comme une terrible litanie, presque quotidienne, le sort qui est réservé aux chrétiens dans certaines parties du monde. Dans une cinquantaine de pays, surtout au Proche et Moyen-Orient (Irak, Syrie, Pakistan, Yémen), mais aussi en Libye, qu'ils soient catholiques, protestants, coptes ou de toute autre communauté, les chrétiens peuvent être discriminés, pourchassés, emprisonnés, torturés, assassinés. Tous les moyens sont utilisés pour les contraindre à renier leur foi : posséder une Bible est devenu un crime, la célébration des cultes est interdite… Le résultat est là, c’est ainsi que de la Corée du Nord au Soudan en passant par le Nigéria, la persécution des chrétiens dans le monde est une réalité. Pourquoi devrions-nous le cacher ? Au nom de quoi, devrions-nous le taire ? Là encore, ne convient-il pas d'élever un cri de révolte ? Un cri de colère, un cri de douleur, un cri d’horreur, un cri de dégoût, mais encore un cri d’humanité, un cri de compassion, un cri de fraternité pour nos frères chrétiens, si lâchement assassinés ? Assassinés parce que chrétiens ? « Celui qui accepte le mal sans protester en réalité coopère avec lui », proclamait avec justesse Martin Luther King.

Moi qui suis juif, lorsque mes frères chrétiens sont persécutés, je suis chrétien aussi,
Comme je suis Charlie,
Comme je suis Hyper Cacher,
Comme je suis Danois,
Comme je suis Bardo,
Comme je suis les chrétiens d’Orient,
Je suis LIBRE."

Partager cet article

13 commentaires

  1. Merci à Marc Knobel pour son cri et son soutien.

  2. C’est avec une très grande émotion que je vois le CRIF défendre les martyrs chrétiens, comme moi, j’ai toujours été scandalisée par le génocide des juifs sous Hitler. « Juifs et chrétiens, nous sommes greffés sur le même olivier. » (Saint Paul) Merci au CRIF.

  3. Le crif ne défend pas les chrétiens.
    Il tente de jouer sur plusieurs tableaux.
    Les faits et son histoire nous montrent que le crif n’est pas français, il est strictement communautaire et joue constamment contre les Français pour fabriquer son petit ghetto idéologique.
    Pourquoi pas aussi un de ces jours « Le cfcm défend les chrétiens » ou « Soros défend les chrétiens » après publication d’une déclaration tactique ?
    A souligner, la citation (inventée) de « luther king », pervers falsificateur qui fut le jouet des marxistes culturels déterminés à faire péter la société américaine au nom de crimes qui n’existaient pas : elle est parfaitement parlante de la duplicité idéologique de cet organisme. Faire appel à un mensonge politique pour poser au défenseur au grand coeur, c’est presqu’un aveu.
    L’objectif de cette publication n’est que de s’acheter une image de générosité humaine à peu de frais. Le crif a approuvé et appuyé la destruction du Proche-Orient depuis 1991.

  4. Amitiés!

  5. Merci à nos frères juifs. La citation attribuée au pasteur King me paraît avoir été empruntée à Charles Péguy, lui aussi grand ami des Juifs pour les raisons si bien rappelées ci-dessus par Dofiar ( citation de Saint Paul).

  6. Il ne faut jamais désespérer. Un historien du CRIF reconnaissant qu’un chrétien est aussi un être humain!

  7. Le CRIF ne s’est jamais offusqué sur sa religion quand elle inspirait le Pisschrist ou la pièce de théatre au lancé de merde sur le portrait du Christ ! Elle ne dénonce pas non plus les textes prophétiques juifs qui annoncent qu’avant que leur Mashia arrive, ils maîtriseront les richesses du globe et mettront musulmans contre chrétiens (voir sur google rabbin coq) !
    Pourquoi aucun débat dans les médias sur ces thèmes hautement critiquables ?

  8. Rappelons quand même qu’Israël soutient le qalifat des mahbouls en Syrie, qu’Israël les soigne, qu’Israël abat les avions syriens qui combattent les mahbouls. Etc.
    Que le Crif garde ses larmes de crocodiles pour quelqu’un d’autre. Ils sont complices du génocide des chrétiens.

  9. Il faut bien que le CRIF se rattrappe après avoir (un peu trop) montré son vrai visage.
    Rrraah la boulette!

  10. « Celui qui ne gueule pas la vérité lorsqu’il connaît la vérité se fait le complice des menteurs et des faussaires ».
    Charles Péguy
    A part cela, à pleurer… de rire (?).
    Cékika instrumentalisé les français de confession musulmane (qui ne demandaient rien) dans les banlieues par le biais de SOS Racisme ?
    Cékiki s’évertue depuis des lustres à éduquer les politiques français ?
    Cékiki donne des leçons de vertu et de morale au peuple de France à tout bout de champ ?
    Ben je sais pas… moi pas comprendre, moi pas savoir, moi pas voir, moi la boucler, moi idiot… alors forcément, moi pleurer de reconnaissance et moi remercier…
    Ne serait-ce pas cela ce qu’on appelle l’inversion des valeurs ?
    D’ailleurs, ne pas rappeler « Je suis Charlie » eut été une faute lourde.
    Et aussi « Je suis libre »… oui, il y en a qui sont plus libres que d’autres…
    Et malgré tout, par souci d’honnêteté et de charité, voici ce que tout bon catholique ne devrait jamais oublier :
    «L’antisémitisme, chose toute moderne, est le soufflet le plus horrible que Notre Seigneur ait reçu dans sa Passion qui dure toujours ; c’est le plus sanglant et le plus ­impardonnable parce qu’il le reçoit sur la Face de sa Mère et de la main des chrétiens»
    Léon Bloy
    Notre pauvre monde devient de plus en plus compliqué…
    Félicitations, quand même, Monsieur Knobel.
    La paix entre tous les peuples, sous le regard et la protection de Dieu, voilà ce qui importe.

  11. @ robert | 21 avr 2015 23:03:16 les textes prophétiques juifs auraient donc été écrits après le 7e siècle…
    Merci au CRIF : proverbe oriental : après le samedi, le dimanche.

  12. C’est juste de la TAQIYA, une pratique de plus que la religion musulmane a empruntée à la religion juive.
    L’art de la dissimulation, notamment de ses intentions et qui peut aller jusqu’à la dissimulation de son véritable nom !

  13. Etonnant, après le zèle « laïc » du pdg de la régie publicitaire de la RATP dont on nous dit qu’il fait partie du Crif.
    Celui qui  » ne prend pas partie  » dans le massacre des chrétiens d’Orient .

Publier une réponse