Le CPNT et les racines chrétiennes de l’Europe

Frédéric Nihous, candidat Libertas (CPNT-MPF) aux européennes dans le Nord, répond à Minute :

N "Pourquoi étiez-vous opposé à la référence aux «racines chrétiennes de l’Europe» dans le projet de Constitution européenne?

J’y étais opposé dans le sens où je considère que ce n’est pas aux dirigeants européens d’écrire l’histoire. Un politique qui écrit l’histoire, je m’en méfie car ça devient très vite de la propagande. Et si l’Europe commence à s’occuper des esprits, ça va vite devenir Big Brother, même si les intentions sont bonnes au départ.

Vous ne pensez pas qu’il y a une civilisation européenne et qu’elle est chrétienne ?

Si évidemment ! Mais là, c’est un constat historique, qu’il faut d’ailleurs pousser plus loin puisque les racines de l’Europe ne sont pas seulement à Rome, elles viennent aussi d’Athènes. C’est cet ensemble-là qu’il faut prendre en compte pour bien comprendre ce qu’est l’Europe."

Michel Janva

25 réflexions au sujet de « Le CPNT et les racines chrétiennes de l’Europe »

  1. HB

    Et quand je pense qu’il y a des personnes qui de prétendent catholiques, qui vont voter pour lui!
    Manifestement ce monsieur n’a pas été confirmé!
    Et s’il a manqué sa petite claque sur la joue, il y a surtout des coups de pied là ou je pense qui se perdent.

  2. Vince

    Alors là, j’étais à 100 lieux d’avoir un tel raisonnement.
    Mais si je comprend bien le raisonnement de ce monsieur, il faut alors bazarder toutes les lois mémorielles. Et c’est vrai qu’en y réfléchissant, ca ferait du bien! Ne plus avoir à se repentir par obéissance à la loi… le pied!

  3. francoisdesaintjean

    Ca n’a pas de sens de parler ainsi, car il n’y a de vide nulle part. Mettre de cote les religions “classiques” revient a promouvoir l’atheisme… c a d la religion positiviste. C’est l’un ou l’autre, il n’y a pas d’entre deux. M. Nihous doit comprendre qu’il n’existe pas de politique sans systeme de valeurs et de croyances….

  4. Ingomer

    Question à Frédéric Nihous, c’était qui qui demandait la mention des racines chrétiennes dans la Constitution européenne? He oui, la réponse est Jean-Paul II… Alors ?
    HB je plussois, il y a effectivement des coups de pieds dans le fondement qui se perdent… Ces gens de “Libertas” sont des imposteurs, qui se prétendent “libéraux”… ils n’auront pas une de nos voix.

  5. Cyrano

    Frédéric Nihous n’a pas complétement tord sur le principe. C’est comme les lois mémorielles, on écrit l’histoire officielle, alors que l’histoire c’est culturelle.
    Le problème n’est pas de mettre sur du papier que la France et plus largement l’Europe, ont des racines chrétiennes, mais que les gens se reconnaissent comme imprégnés de culture chrétienne.
    Bref aux français de se reconnaitre Français et de défendre leur héritage, au moins leur patrimoine. Et aux politiques de rendre la fierté d’être Français à ceux qui ne l’ont plus.
    Bref cette prise de position de Frédéric Nihous n’est pas un frein pour un vote Libertas, même si on peut la regretter.

  6. P G.

    Frédéric NIHOUS a raison sur le fait que ce n’est pas l’Etat qui fait l’histoire.
    Mais ce n’était pas le sujet du préambule de la Constitution, lequel rappelait les valeurs de référence de l’Europe, et qui a donc ainsi nié les racines chrétiennes de cet édifice constructiviste et artificiel, opposé aux nations et aux cultures avant tout chrétiennes des peuples de l’aire de civilisation européenne.
    M. NIHOUS confirme ainsi, par cette référence à Athènes mise sur le même niveau que la Rome chrétienne, et avec son oubli de Jérusalem, sa formation intellectuelle de jeunesse : celle du GRECE et de la Nlle Droite néo païenne.
    Il est simplement dommage qu’il ne puisse pas surmonter son aversion du christianisme, au point de nier l’histoire : pour un défenseur du fait national c’est une démarche intellectuelle très idéologique.

  7. Sancenay

    la chasse c’est une école de Vie selon Elzéar Blaze, mais la pêche à la ligne ce ne sera pas mal non plus le jour dit, car lorsque l’on goûte à la qualité de l’ensemble des mises en scène tout justes bonnes à révéler la vraie nature du système …

  8. Via

    Je trouve regrettable la persistance par le Salon-Beige de trouver des poux au mouvement Libertas. Différents partis, au sein de Libertas, sont tombés d’accord sur l’idée de rendre le pouvoir brusselois aux nations et d’organiser une Europe à géométries variables. Lorsque ces partis s’associent dans ce but, ce n’est pas pour se marier, mais pour se défendre sur des idées qu’ils ont en commun. S’ils étaient d’accord sur tout, ils auraient fusionnés! Je pense à la “Note sur la suppression générale des partis” de Simone Weil qui fait un réquisitoire en faveur de l’association d’individus autour d’idées. C’est cela que défend Libertas, contrairement au positions récurrentes du Salon-Beige qui ne cherche que la division des intérêts nationaux au profit partisan d’un parti national orgueilleux en désuétude. N’y aurait il pas un parallèle dans cette prise de position avec les loups dans l’Eglise qui semblent être des plus grands diviseurs que les anticléricaux…?
    Excusez moi d’un certain agacement que je ressens avec les attaques systématiques de ce qui serait de prêt ou de loin en rapport avec le MPF, sur le Salon-Beige, et merci pour votre blogue par alleurs de très bonne qualité.
    [Ce genre de commentaire est fatigant et mériterait la poubelle : comment affirmer que je cherche “des poux” alors que je ne fais que citer les propos de M. Nihous, sans même les commenter personnellement ?
    Contentez-vous de lire ce qui est écrit et cessez les procès d’intention.
    MJ]

  9. Nicole

    Tout est dit !
    ” La conscience chrétienne bien formée ne permet à personne de favoriser, par son vote, la mise en acte d’une loi ou d’un programme politique dans lequel les contenus fondamentaux de la foi et de la morale sont détruits par la présence de propositions alternatives ou opposées ”
    Benoît XVI

  10. Mingdi

    “En novembre 2007, Frédéric Nihous a été chargé par le Président Nicolas Sarkozy d’une mission sur la ruralité. Il rend son rapport sur La diversification et la valorisation des activités agricoles au travers des services participant au développement rural en juin 2008 (Wikipéda)”. Fils de dentiste, répétiteur de droit, attaché parlementaire, chasseur au canard et à la palombe, Frédéric Nihous n’a aucune attache paysanne,ni aucune compétence agricole reconnue. Si Sarkö lui a confié ce rapport, ce ne peut être, une fois de plus, que par pur copinage politique. Retailleau a eu moins de chance. En revanche, Nihous s’y connait en droit international. Et il est pour l’entrée de la Turquie dans l’Europe… La cohérence n’est pas l’élément structurant de Libertas.
    [Dans ce même entretien, M. Nihous déclare pourtant être opposé à l’entrée de la Turquie en Europe. MJ]

  11. Marie

    Si la culture de monsieur Nihous était réelle, il saurait que c’est Rome qui nous a transmis la culture grecque en en faisant le coeur de sa propre culture, puis que c’est l’Eglise qui non seulement a porté cette culture devenue essentiellement romaine à son suprême achèvement… jusqu’à la sauver de la chute de l’Empire!
    Le MPF en l’occurence nous démontre une fois de plus cet art qui paraît lui être congénital de la compromission.
    L’on ne peut que se convaincre devant tant de déconvenues, d’années en années, aggravées par la montée des périls doublée de la lâcheté croissante de nos élites, que l’unique solution à la situation toujours plus dramatique que nous vivons est notre conversion personnelle et la conversion de nos entourages jusqu’à celle de toute la société.

  12. jean

    Frédéric Nihous “dégage en touche” en évoquant l’antiquité Grecque. Les opposants à toute référence aux “racines chrétiennes de l’Europe” se recrutent avant tout chez les tenants de l’Europe “Judéo-islamo-chrétienne”. Ces personnes haîssent l’Europe Helleno-chrétienne. Ils pensent d’ailleurs secrètement qu’une de ces nouvelles composantes éliminera le deux autres (évolution démographique mortelle).
    Le rappel des racines Grecques de l’Europe chrétienne par Sylvain Gouguenheim a valu au courageux historien une pétition pour le faire virer de l’Ecole Nationale Supérieure de Lyon.
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2008/04/fatwa-contre-sy.html

  13. P G.

    @ Via
    Je connais des personnes qui ont connu M. NIHOUS militant du FN, adhérent je ne sais, mais militant. Et déjà proche de la Nlle droite néo païenne, ce qui n’est pas rare au sein de la droite nationale, hélas, à mon sens.
    Il est de fait que ces convictions sont en réel décalage avec celles de la plupart des cadres et élus MPF, et certainement de l’immense majorité de leurs électeurs. Mais avouez que refuser de reconnaitre les racines chrétiennes de l’Europe, alors que le trésor de la pensée antique greco-latine a été transmis par l’Eglise, que sans cela les envahisseurs germaniques et autres ”barbares” auraient rejeté et ignoré, c’est un peu particulier.
    Constater cela chez M. NIHOUS n’agresse pas spécialement le MPF : j’ai connu des dizaines de gens qui pensaient de même au FN, partis ensuite pour la plupart au MNR, tous en parfait décalage eux aussi avec leurs électeurs. La déchristianisation ne conduit pas uniquement au marxisme, mais aussi à la théosophie, l’anthroposophie, le new-age, ou la franc-maçonnerie, ou au culte de Thor et Freya : même si beaucoup de cadres de la Nlle droite sont membres de la Grande Loge Opera, une obédience minoritaire en France.

  14. Christophe Horen

    Je sens dans certains commentaires l’envie d’utiliser cet article de Minute pour “descendre” Libertas et P2V. Ont-ils été aussi sévères quand Pierre Vial, de “Terre et Peuple”, maintenant rallié au Parti de la France,était en charge de la formation au sein du F.N ?

  15. paysan

    au vu du lancement raté de “libertas”raté et meme ridicule en gironde,on peut se demander si ce mouvement n’est pas en train de se saborder au profit de l’ump .l’ump étant fortement affaibli par BAYROU et par le retour du FN et par le parti de la FRANCE.Le risque pour SARKO et ses alliés est de se faire depasser par le PS malgré BESANCENOT.

  16. Abbé Charles Tinotti

    @ Nicole
    Très bonne citation du Saint Père. Pourriez vous donner les références (date et lieu) car je ne l’ai pas retrouvée ? merci d’avance
    [En fait il s’agit du Cardinal Ratzinger. Cette citation provient de sa “note doctrinale concernant certaines questions sur l’engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique”, parue en 2002, avec l’autorité du Préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi. La citation est issue du n°4 :
    http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_20021124_politica_fr.html
    MJ]

  17. jeffmoveone

    Si on s’en tient au discours du Pape JPII et B.XVI ceux ci ont regretté vivement que la notion de racines chrétiennes de l’Europe comme préambule à la Constitution de l’Europe ait été volontairement refusée(grace en tout ou partie à notre ancien valeureux Président VGE).Aussi quand je lis l’excuse ou plutot cette posture intello de ce monsieur on se dit que c’est bien commode comme argument pour ne point prendre parti.

  18. Jean Leclerc

    Les Turcs accepteraient-ils d’entrer dans un ensemble dont les racines sont chrétiennes ? Evidemment non.
    Ceux qui refusent que soit inscrite la mention des racines chrétiennes dans le préambule de la “constitution” européenne le font pour ne pas “choquer” nos frères musulmans. Ils s’identifient ainsi eux mèmes comme partisans de l’entrée de la Turquie, voire du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie,..et plus, si affinités.

Laisser un commentaire