Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le coût de location des bureaux des ministères

J La sénatrice socialiste de Seine-et-Marne, Nicole Bricq, membre de la commission des Finances du Sénat, a révélé aujourd'hui que, sur les baux locatifs de l'Etat, 88 dépassaient 500.000 euros hors taxes en Ile-de-France, pour location de bureaux, représentant un total de 240 millions d'euros de loyers annuels, pour une occupation globale de 543.500 m2. Soit un loyer moyen de 2,7 millions d'euros et d'environ 440 euros par m2 :

  • Le ministère de la Justice paye boulevard de la Madeleine, à Paris VIIIème, un loyer de 1.088 euros par m2/an pour des bureaux, soit 3,2 millions d'euros par an et 9,6 millions dans le XVème
  • Le ministère de l'Ecologie paye 15,5 millions par an
  • Le ministère de la Défense 14,1 millions 
  • Le ministère de l'Intérieur 11,3 millions d'euros
  • Le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports 10 millions

Début juin, 53 baux de l'Etat d'un montant supérieur à 500.000 euros hors taxes ont été recensés dans Paris intra muros, représentant un total de 160 millions d'euros de loyers annuels, pour une occupation globale de 330.600 m2, soit un coût moyen de 512 euros par m2.

Le deuxième bail parisien de l'Etat le plus élevé au m2 est celui de l'Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (AERES), rue Vivienne, dans le IIème arrondissement. Il s'agit d'un loyer de 972 euros/m2, représentant 1,8 million d'euros par an.

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. Il y a la location des bureaux, certes. Il y a aussi la location des logements de fonction… A la Hervé Gaymard.

  2. Pourquoi louer?
    L’Etat n’est-il pas propriétaire de ses locaux?
    Faudrait peut-être instituer des bureaux à 15 € par jour!
    Qui sont les propriétaires de ces somptueux palais?
    Est-ce pour ça qu’on dit que N.S.de N.B. est le “locataire” de l’Elysée?
    Je proposerai à tous ces braves démocrates d’arrêter de mettre le pays en faillite!
    Ils oublient trop facilement leurs origines prolétariennes pour se prendre pour des aristocrates new style!
    Qu’ils quittent leurs bureaux et logement de luxe pour aller vivre en H.L.M.

  3. J’aimerais bien connaître le taux d’occupation réelle de ces locaux…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services