Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Le Conseil d’État valide le recours aux mères porteuses

… à l'étranger, en validant la circulaire Taubira.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. Etat de non-droit

  2. Le Conseil d’Etat a toujours été un ramassis de créatures de la ré-publique avec une majorité de FM. Cela se confirme aujourd’hui au-delà de toute limite…
    Il conviendrait de ramener ce conseil à son rôle premier qui était de conseiller en préparant les lois et les décrets.
    Ainsi, on lui retirerait son rôle de juge administratif suprême, en le conférant à la Cour de Cassation par le biais d’une chambre administrative créée pour l’occasion !

  3. A partir du moment où les électeurs leur ont donné le pouvoir, ils usent et en abusent. Aucune manif ni aucune pétition ne les empêchera de faire ce qu’ils veulent.
    Et si, pour une raison quelconque (même justifiée), un tel ou une telle ne veut pas voter pour le FN en 2017 ou décide de s’abstenir après telle “révélation” des médias du système, nous aurons les socialos pour 5 ans de plus.
    Car rien ne dit que MLP sera opposée à un UMP malgré les sondages catastrophiques aujourd’hui pour Hollande.
    Il faut faire marcher ses neurones et non imiter les stylites. Pas de moralisme inutile.

  4. Conseil d’État, Conseil constitutionnel, Conseil économique et social, sont, à l’image de la présidence de la République, des institutions perverties, dénaturées, délégitimées car elles violent le droit naturel, piétinent le bien commun et la morale naturelle, sans compter qu’elles sont peuplées surtout de copains et coquins choisis dans les loges et les officines de l’anti-France ou de l’anti-morale naturelle.
    Et le Conseil d’État n’est-il pas appelé tout simplement à tenir compte de lois scélérates comme la loi Taubira ?
    Il faut, comme à d’autres moments graves de notre histoire, un sursaut et une redémarrage à neuf avec des gens neufs et des institutions neuves.

  5. Ils n’assument pas leur commerce esclavagiste
    Combien sont les acheteurs d’enfants au gouvernement avant tout ce cirque ???

  6. Encore un machin à éradiquer dès que possible.
    On ne peut pas dire que le conseil d’état, (de l’état socialiste), brille par ses décisions.
    Il est vraiment temps de faire le ménage.

  7. A bas la république ! Dehors les maçons !

  8. Suppression et destruction du Conseil d’État qui ne sert qu’à bafouer la justice et le droit en toutes circonstances !

  9. Complicité passive de fait avec le crime contre l’humanité qu’est la marchandisation de la femme ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services