Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le Conseil d’Etat et la chloroquine

Le Conseil d’Etat et la chloroquine

Lu ici:

Comme nous l’évoquions hier, des collectifs de soignants ont déposé des référé-liberté au Conseil d’État pour obtenir notamment une libéralisation du traitement à la chloroquine. Ils ont tous été déboutés. On ne connaît pas encore le motif de ces rejets, mais nous citions hier la doctrine habituelle du Conseil d’État sur les actes de gouvernement, par laquelle le Conseil refuse de placer les choix politiques adoptés par le gouvernement sur le terrain de la faute judiciaire.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Il faut dire que le Conseil d’État est en quelque sorte une juridiction d’exception, puisque composé de fonctionnaires ayant à trancher de litiges impliquant directement l’État et son gouvernement : cela pose, sinon la question de l’indépendance des juges, du moins celle de leur impartialité en ces affaires…

  2. Ils ne se donnent pas autant de mal pour créer une épidémie qui n’existe pas pour laisser soigner les quelques malades !!!
    Plus il y a de morts plus cela arrange le gouvernement qui va pouvoir se servir du coronavirus comme bouc émissaire de la crise économique et financière couplée à la mise en place de la dictature avec de plus en plus de mesures liberticides.

  3. Ce n’est pas anodin que le Conseil d’État n’a qu’un Vice-président es-qualité. Initialement, le Président était le Chef de l’État.
    Par ailleurs, quand on voit les délais de traitement des dossiers par le Conseil d’État. Dans certains cas, l’avis est rendu en quelques heures ou quelques jours. Dans d’autres cas (particulièrement si le recours est déposé par un anonyme lamda contre un grand organisme de l’État), le delai s’étale sur de nombreuses années…
    De là à mettre en doute l’indépendance de cet organisme, il y a un pas que j’ai franchi depuis longtemps.

  4. Le traitement du Professeur Raoult, pas mieux qu’un Pacebo
    Etude officiellement approuvé par les scientifiques (médicaux) mondial.
    https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0399077X20300858

    Tout ça pour un résultat identique à un placebo ! Cela revient à mettre en danger les patients privés de traitements efficaces…
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=auto&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.thailandmedical.news%2Fnews%2Fbreaking-covid-19-drug-research-study-shows-that-hydroxychloroquine-and-azithromycin-has-no-effect-on-covid-19-patients%2C-no-better-than-a-dangerous-p

    En même temps, bonne nouvelle:
    le virus du SRAS-CoV-2 peut cibler 332 protéines humaines et présenter divers sites de liaison! Identification de 40 candidats-médicaments potentiels

    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.thailandmedical.news%2Fnews%2Fmust-read-covid-19-research-sars-cov-2-virus-can-target-332-human-proteins%2C-have-variety-of-binding-sites-40-new-prospective-drug-candidates-identifie

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services