Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le Conseil constitutionnel veut-il supprimer l’élection présidentielle ?

Le Conseil constitutionnel a confirmé l'interdiction de construire tout nouveau gallodrome pour les combats de coq. 

Il avait été saisi d'une question prioritaire de constitutionnalité par deux Réunionnais poursuivis en justice pour avoir ouvert en 2012 un nouveau lieu de combats de coqs.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. Bossent vraiment dur les kékés du C.C. !

  2. Cela fait de la concurrence aux politiques, les combats de poules ayant commencés également, il serait souhaitable que la durée d’exposition de la basse-cour soit ramenée à 3 ans, que l’on ferme la porte pour éviter le picorage dans nos assiettes dans lesquelles il ne restera que des plumes !!!

  3. Incredible ! ils n’ont pas autre chose de plus important et de plus utile à s’occuper, ces messieurs-dames (j’ignore en fait s’il y a des dames)du Conseil Constitutionnel ? Existe t-il un article dans la constitution qui parle des combats de coqs ?
    La France d’aujourd’hui est décidément pleine de surprises…

  4. Voilà une question d’une importance extrême qui méritait bien d’être traité avec célérité par le Conseil Constitutionnel car ce sujet était prêt de mettre la république à terre, pour le moins !

  5. Qu’envisage de faire le Conseil constitutionnel contre les combats de chiens tout aussi sanguinaires que ceux de coqs ?

  6. Quelle hypocrisie !
    Avant de s’en prendre aux combats de coq, aux lancements de chat, … que je trouve stupides, avant de subventionner des assoces anti-corrida, …
    Il est plus urgent, plus important de dénoncer les abattages dits « rituels », c’est-à-dire sans étourdissement qui font souffrir longuement et inutilement les animaux.
    Et ce, en complète contradiction avec notre culture et savoir-faire français et européen.
    C’est le halal, problème d’une autre dimension, d’un autre âge et sans transparence ni traçabilité, qu’il faut d’abord dénoncer et non pas les quelques cas particuliers cités plus haut dont on fait semblant de s’émouvoir : Oui, c’est une attitude hypocrite !

  7. C’est le moment de pousser de retentissants “cocoricos” bien français, rien que pour leur casser les oreilles, les pieds et les c… ! Non mais sans blague, les combats de coqs, pourquoi pas le nombre de gouttes de pluie ou bien l’angle des rayons du soleil ?
    Et ils sont payés combien, les gens du Conseil constitutionnel, pour se ridiculiser de la sorte ?
    Notre cher et vieux pays est en train de marcher sur la tête, et dans le fossé…

  8. Il faut bien que les inutiles, grassement rémunérés par la République à ne rien faire, s’occupent…
    Tant qu’ils traitent les sujets sans importance ils sont moins nuisibles !

  9. Déjà que les amateurs de poulaillers dans les campagnes ont bien du mal à garder leur coq géniteur (A condition que les poules achetées ne soient pas déjà stérilisées au même titre que les semences potagères)
    Le meilleur des mondes, n’est-il pas ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services