Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Le conflit ouvert par la gauche sur le mariage a laissé une trace durable

Jean-Marie Guénois réagit au sondage publié hier par La Croix :

"La question du mariage homosexuel a probablement pesé dans le choix électoral municipal de «catholiques pratiquants» selon un sondage Harris-Interactive publié mardi par La Croix. Prudence toutefois dans l'analyse car il s'agit d'un scrutin local et d'un sondage «sortie des urnes» mais une tendance semble se dessiner nettement: alors que la question du mariage homosexuel a été jugée «très importante» ou «importante» pour 37 % des Français, les prises de positions des candidats sur ce thème l'ont été de la même façon pour 42 % des catholiques pratiquants réguliers dans ce scrutin.

[…] Cette question pourrait a fortiori ne concerner que moins de 10 % de la population, voire 5 %… C'est-à-dire les plus convaincus, les pratiquants de tous les dimanches car les sondeurs retiennent «pratiquant régulier» celui qui va à la messe une fois par mois. Or, même avec toutes les marges d'erreur, ces chiffres – 37 % des Français et 42 % des catholiques pratiquants réguliers – prouvent que la question du mariage homosexuel est désormais jugée suffisamment sérieuse pour s'inviter, parmi d'autres et pour longtemps, dans la liste des critères de choix d'un nombre très significatif d'électeurs."

Partager cet article

3 commentaires

  1. Dans cette lignée, à souligner l’incroyable boulette du candidat Bruneau qui fait venir à Caen un pro mariage pour tous.(a voté pour la loi à l’AN)
    http://www.ouest-france.fr/municipales-caen-yves-jego-vient-soutenir-la-droite-au-zenith-2040658

  2. A noter que les FN qui vous tendaient un tract le dimanche précédent à Paris 9ème ont répondu qu’ils avaient d’autres chats à fouetter que ces questions-là …
    Ils s’en sortent glorieusement avec 4,87% des voix.

  3. « Des malades vivant dans le péché! » Voilà ce qu’en a dit Sa Sainteté Notre Pape Benoit XVI. Tout catholique de foi réelle et non édulcorée, ne peut et ne doit s’écarter de ce jugement. Plaignons-les, aimons-les, qu’ils se montrent discrets, peut-être conscients de leur infirmité mais cela se soigne, et la terre ne s’arrêtera pas de tourner pour autant.

Publier une réponse