Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Pays : Israël

Le conflit israélo-palestinien divise l’UE

L’Assemblée générale de l’ONU vote
aujourd’hui
, malgré l’opposition d’Israël et des Etats-Unis, une
résolution donnant à la Palestine un statut d’Etat observateur. Catherine Ashton, haut représentant de l'Union européenne pour les
affaires étrangères et la politique de sécurité‎, avait
proposé l’abstention aux pays membres de l'UE.

Ces derniers ne l'entendent pas de cette oreille. 8 pays, dont la France, soutiennent cette résolution, 3 y sont opposés (dont l'Allemagne), 6 comptent s'abstenir, et les autres hésitent encore. La politique
étrangère nationale des 27 Etats n'est donc pas morte, ce que le communiqué officiel de l’UE a du reconnaître :

« la décision de reconnaître
ou non la Palestine comme un Etat observateur non membre (de l’ONU)
demeure du domaine du droit souverain de chaque Etat membre »

Mgr Maroun Lahham, vicaire patriarcal pour la Jordanie du Patriarcat latin de Jérusalem, déclare que les Eglises de Terre Sainte appuient de manière unanime l’action de l’Autorité nationale palestinienne.

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.