Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture : cinéma

Le commun des mortels est bon à payer sa place, pas à critiquer

Suite au refus du maire de Camaret de faire la promotion d'un film LGBT, Philippe de Beauregard a reçu des critiques méprisantes de la réalisatrice. Il réagit :

C

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

11 commentaires

  1. Les réalisateurs et les distributeurs de “L’Apôtre” ou de “Cristeros” n’ont pas bénéficié des mêmes privilèges de diffusion que madame Corsini, et ils n’ont pas fait tant de ramdam quand leurs films ont eu de mauvaises critiques !

  2. Excellente réponse, fondée sur les faits et la morale, couronnée par une ironie bienveillante

  3. Une lettre exemplaire ! Bravo, Monsieur le Maire ! L’outrecuidance de cette dame est représentative de l’incroyable mépris que le petit monde “éclairé” du cinéma professe sur le public que nous sommes…

  4. Excellente réponse, quelle tournure !! Bravo à ce Maire.

  5. Très bien et l’ironie est parfaite !

  6. Et bien vous savez quoi? Cet esprit là me rend presque fier d’avoir la France comme grande soeur.
    Un belge.

  7. Ce maire est courageux bien que cela soit inutile : ils font ce qu’ils veulent ayant beaucoup d'”amis” !
    Ce genre de personnages sous couvert d’art et de liberté propage la pornographie, ce sont des pourrisseurs de l’âme de nos enfants.
    Notre seule consolation : ils devront en répondre au Juge Suprême.

  8. Merveilleuse lettre !!
    mais la récipiendaire , l’a-t-elle comprise ?.
    permettez moi d’en douter .

  9. Camaret a bien de la chance d’avoir ce maire doté d’un bon sens qui manque à tant de nos “politiques”.

  10. Catherine Corsini, illustre inconnue et qui le restera à part peut être un entrefilet pour évoquer les films pornographiques dans une obscure revue spécialisée.

  11. Bravo Monsieur le Maire !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services