Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Education

Le comité du jour

C Il s'agit du comité de réflexion sur l'enseignement des langues, installé par Luc Chatel, ministre de l'Education nationale. Présidé par Suzy Halimi, présidente honoraire de Paris-III, il est composé du linguiste Claude Hagège, de Claude Bébéar et du sénateur Jacques Legendre. Il doit faire des propositions, applicables à la rentrée 2012. Parmi les objectifs du ministre : élargir l'enseignement de l'anglais aux enfants dès l'âge de trois ans.

Par ailleurs, le ministre est interrogé sur les fermetures de classes imposées à l'enseignement catholique, en raison des suppressions de postes, alors que ce dernier refuse environ 30 000 élèves par an :

"L'enseignement privé contribue à l'effort de réduction de l'emploi public, mais il a des spécificités: il n'y a ni enseignant en surnombre, ni titulaire remplaçant. Nous en avons donc tenu compte pour notre calcul de retrait d'emploi et au total, si l'enseignement privé représente 20% des élèves aujourd'hui, il rendra environ 10% des postes cette année."

Partager cet article

9 commentaires

  1. Hagège, bien; son livre sur les enfants bilingues vaut le coup.
    Mais que fait un Bébéar à nous dire quoi faire pour l’éducation des enfants ? Évidemment que, homme d’affaires, il veut qu’on enseigne l’anglais aux enfants: c’est son intérêt commercial.

  2. L’anglais dès l’âge de trois ans !!! alors que la plupart des enfants de cet âge annone à peine le français !!! encore une belle c……ie. Pas la peine de réunir un comité de réflexion !!!!!!
    Qant à l’enseignement catholique : qu’attend-il pour sortir de ‘éducation nationale ? surtout après l’affaire Isnard !

  3. Quand on sait comment se passe les « cours » d’anglais au CE2 dans la classe de ma fille : les enfants sont collés devant un ordinateur et ils tentent de répéter comme des perroquets ce que ce derniers leur dit, l’institutrice ne parlant pas un traitre mot de la langue des Anglois.

  4. Libérez donc l’enseignement privé du carcan des quotas et vous verrez :
    – le niveau général grimper en flèche ;
    – les déficits publics baisser de façon impressionnante ;
    – les défilés partisans baisser aussi…
    Avis aux incapables qui nous gouvernent !

  5. Quel bon ministre ! Il participe à la réduction de l’emploi public au détriment de Philippe Isnard. Jamais plus je n’apporterai ma voix à la droite parlementeuse.

  6. “élargir l’enseignement de l’anglais”
    pourquoi seulement de l’anglais, alors que ce qui pourrait être le plus bénéfique à l’ouverture de l’oreille de très jeunes enfants serait le portugais ou le russe.
    C’est discriminatoire: dommage qu’on ait supprimé la Halde?
    Par ailleurs, trop peu d’enseignants de classe élémentaire pratiquent une langue étrangère: essayez de demander à des étudiants se destinant à devenir professeurs des écoles de rédiger (en français) une note de lecture sur un article à caractère professionnel d’une dizaine de pages dans une langue étrangère de leur choix, si vous proposez une alternative, AUCUN ne choisit la note de lecture: pourtant, il ne s’agit que de lire un document, non de soutenir une conversation!

  7. la C…… n’a pas de limite!!!!!

  8. Un bon moyen pour rendre obligatoire la scolarité à 3 ans… Aujourd’hui beaucoup de jeunes parents ne savent même plus que l’instruction n’est pas obligatoire en maternelle. Alors en y commençant les enseignements (comme avec le cycle qui commence en GS pour se poursuivre en CP), cela discrimine les petits que les parents auraient préféré “couver” un peu plus longtemps, et on finit par penser que la maternelle serait indispensable. Vive la liberté des parents premiers éducateurs de leurs enfants !!!

  9. Il y a à tout le moins même un enseignant en “sous nombre” : Philippe Isnard.
    Que le sinistre de la rééducation nationale veuille bien le réintégrer plutôt que de ne se préoccuper des enfants que sous l’angle insupportable du cynique et vain utilitarisme ambiant!
    Ce n’est assurément pas cet obscur esprit tout droit échappé des “lumières” qui résoudra le problème du suicide des jeunes et même des enfants!
    Tout au contraire, il en fera que l’accentuer en accélérant leur déracinement.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services