Bannière Salon Beige

Partager cet article

Le combat des pères

Valeurs chrétiennes : Famille / Vidéos

A l’injustice du divorce s’ajoute une autre injustice : celle de priver des enfants de leur père. Cela ne date pas de la PMA, dite sans père, mais d’une injustice courante lors de la séparation malheureuse de parents. Alors même que la parité est à la mode…

A commander ici.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Il est certain qu’un enfant a besoin d’un père et d’une mère, c’est la définition de la famille. Cependant, lorsque la rupture est inévitable, je ne sais pas s’il faut que l’enfant soit “partagé” à parts égales entre les deux parents. J’ai vécu sans père (parti alors que j’avais 3 ans) mais j’imagine aisément que c’est ma mère qui m’aurait manquée. De tout ce que j’ai pu lire ou entendre sur le sujet, et très récemment par un psychologue sur un cas que je connais bien, la garde alternée à égalité n’est absolument pas préconisée pour le bien de l’enfant. La garde par la mère avec un droit de visite du père bien établi (un WE sur deux, moitié des vacances scolaire etc…) et assorti éventuellement (mais peu et si entente) de journées communes pour des activités extra-scolaires semble la moins mauvaise solution.
    Reste, mais c’est une autre histoire, que les parents feraient mieux de réfléchir avant de se marier (ou de vivre à la colle) et surtout avant de faire des enfants.

  2. Pourquoi 70 % quittent la mère alors que l’enfant a moins de 3 ans ? Pourquoi 80% des pères ne demandent pas la résidence de leur enfant ? Pourquoi des pères déménagent à 300 km du lieu de résidence de leur enfant ?
    Le juge aux affaires familiales n’est pas responsable des situations qui lui sont soumises ; il essaie d’éviter le pire .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services