Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Le cimetière chrétien de Tanger, profané

L'info vient d'Espagne et du Maroc :

"Les consuls de France et d’Espagne demandent au maire de Tanger de veiller à la protection des sépultures du cimetière chrétien de la ville. Au moins 65 tombes vandalisées dont certaines profanées et violées.

Le cimetière chrétien de Boubana à Tanger est victime d’actes de vandalisme. Depuis plusieurs jours, il est la cible d’attaques répétées visant les tombeaux et les sarcophages, indique des médias espagnols. Le consulat du voisin ibérique les estime à 62 sépultures détruites. Profitant de l’absence d’agents de sécurité dans le lieu, les auteurs de ces crimes opèrent en toute liberté. Les représentations diplomatiques espagnole et française ont saisi le conseil de la ville de Tanger en vue de prendre des mesures afin de mettre un terme à la multiplication de ces actes criminels. Elles ont demandé « la restauration des tombeaux violés, la préparation d’une liste des enterrements affectés, dénoncer les faits devant la police pour qu’elle procède à l’arrestation des auteurs et la mise en place d’un service de surveillance en vue de protéger, dans le futur, le cimetière de subir situations similaires », assure le consul d’Espagne dans un lettre adressée à une femme dont le tombeau de son père a été « profané ». La mairie de Tanger s’est engagée à initier dans les plus brefs délais le lancement des opérations de restaurations" (suite).

Partager cet article

1 commentaire

  1. Quand on préjuge, sur de critères stéréotypés, que tel sorte d’individu ne peut qu’être en Enfer, il devient « normal » de profaner sa tombe…
    Cherchez l’erreur. Ces actes immondes et primaires ont une source !

Publier une réponse