Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Le choc de la photo retouchée

P Paris Match est sans complexe : souhaitant faire disparaître le corps d’un agent de sécurité, un photographe a retouché son cliché en oubliant une jambe… Résultat, Sarkozy a 3 jambes. Si ce genre de pratique est régulière, on peut douter de l’authenticité des photos publiées par l’hebdomadaire.

MJ

Partager cet article

7 commentaires

  1. Manifestement, accompagner le Pape, ça lui fait une belle jambe à Sarkozy!
    De fait, je pense que le photographe aurait du laisser l’agent de sécurité et retoucher l’Intérimaire Elyséen.
    Virer le photographe, pour incompétence!

  2. Photo trop petite (même la grande version)…
    [Allez sur le lien. MJ]

  3. 2 chaussures à talonnettes + 1 sans talonnette
    c’est vraiment le canard a 3 pattes….qu’il ne prenne pas les français pour des dindons…
    paris match est il habitué à nous “gruger” avec les retouches?….
    POUR HB j ai posé une question sur les francs maçons suite à l’élection de Larcher pour le Sénat , peut il me répondre . merci

  4. Christian Vanneste avait aussi été exclu par retouche d’une photo où il était à côté de M. Fillon :
    http://vanneste.over-blog.org/article-6856134-6.html

  5. Il y a plusieurs éléments intriguant sur la photo :
    – la coupe de la soutane papale, coté Sarkozy, est particulière, comme s’il y avait une “traine” … mais devant le Pape
    – Sarkozy, homme de petite taille, apparait plus grand que le Pape, homme de grande taille (à tel point qu’il n’y avait pas de soutane prête pour lui lors de son élection, rappelez-vous les manches noires sous le surplis)
    Je pense qu’en réalité, l’image de Sarkozy a été ajoutée sur la photo, bien plus que le fait qu’un agent ait été gommé.
    Regardez l’ombre de Carla Bruni : elle est devant elle.
    Celle de Sarkozy par sur le coté, certes, il y a le flash, mais dans ce cas, où est l’ombre du Pape ?
    Elle devrait logiquement partir du même coté que celle de Sarkozy ou bien (flash de face) du coté opposé. Or du fait de la coupe spéciale de la soutane, pas d’ombre, ni devant ni sur aucun coté.
    Sarkozy a un vrai complexe avec sa taille.
    Autre point : Carla Bruni est très bien exposée (question lumière, alors que son voisin immédiat est dans l’ombre.
    Enfin, les personnes au dernier plan semblent suivre un exposé ou un discour mais nullement sortir de la pièce.
    En réalité, nous n’avons que 4 personnes + une jambe qui s’avancent.
    Donc conséquence : cet évènement s’est-il réellement produit ?
    C’est un peu comme le tableau du sacre de Napoléon : cela ne s’est absolument pas passé comme le tableau le montre. Il s’agit d’une image marketing.
    Cette photo est dans la même veine.

  6. Pascal Rostain dit : “«Il faut arrêter l’hypocrisie, depuis l’avènement du numérique, les photos (…) sont évidemment retouchées, on rend nos photos plus esthétiques»”
    Ouais, ouais, ouais… Sauf qu’à ma connaissance, on a pas attendu le numérique pour retoucher les photos quand c’était nécessaire.
    Quand à la question esthétique, entre enlever une pétouille (ex: poussière, poil…) et effacer des personnes sans qu’on sache pourquoi, y’a une différence.
    Au fait, vous vous souvenez des photos truquées de Reuters durant la guerre au Liban ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services